Alliance de Dynacité et de la CERA dans le logement intermédiaire

Les deux entités ont annoncé mercredi créer MyLi, une société spécialisée dans la production et la gestion de logements locatifs intermédiaires.

Le logement intermédiaire est un véritable enjeu dans les territoires où le marché immobilier est très tendu. C'est notamment le cas, dans notre région, pour les ménages actifs sur des zones comme le Pays de Gex, la Haute-Savoie ou encore la Métropole lyonnaise, et où il est très difficile de se loger. Pour répondre à cette demande croissante, Dynacité et la Caisse d’Epargne Rhône Alpes ont pris la décision de s’associer et de créer MyLi, producteur et gestionnaire de logement locatif intermédiaire neuf.

Cette entreprise créée par Dynacité et la Caisse d’Epargne Rhône Alpes sous la forme d’une SAS, va développer une nouvelle offre de logements intermédiaires sur des zones où le marché immobilier est très tendu, avec des constructions situées exclusivement en zone A et B1, notamment le Pays de Gex, la Haute-Savoie et laMétropole lyonnaise.

60 à 80 logements neufs par an

L'objectif de production de MyLi est de 60 à 80 logements neufs par an, des logements qui seront réalisés en maîtrise d’ouvrage directe ou en VEFA (Vente en Etat Futur d’Achèvement). « Les premiers logements seront mis en location en 2022. Ils offriront des prestations soignées tant en termes de qualité de vie que de développement durable: haut standing, emplacement en zone urbaine ou péri-urbaine des métropoles, performances énergétiques conformes ou supérieures à la norme RT 2020 », précisent les deux entités dans un communiqué.

Il faut dire qu’entre un parc locatif privé qui devient de plus en plus inaccessible et des logements aidés sous conditions de ressources, les actifs aux revenus intermédiaires ont de plus en plus de difficulté à se loger dans ces agglomérations en tension. L’offre de logements intermédiaires de MyLi vise ainsi à « accéder à des logements neufs de standing, au plus près des bassins d’emploi, avec des loyers inférieurs de 10 à 20% au marché ». L’avantage pour les occupants sera une potentielle acquisition après 10 années d’occupation. Il auront en effet la possibilité d’acquérir leur logement et ainsi de se constituer un patrimoine en accédant à la propriété.

Une SAS détenue à 72% par Dynacité et à 28% par la CERA

Le logement intermédiaire permet d’offrir aux collectivités locales un outil, si celles-ci souhaitent sécuriser la présence d’actifs aux revenus moyens sur leurs territoires. Une mixité sociale est garantie, tout programme intermédiaire étant nécessairement accompagné de 25% de logements sociaux ou en accession sociale à la propriété. Le logement intermédiaire est ainsi complémentaire à l’existant et contribue à fluidifier le parc social en offrant de nouvelles solutions aux locataires qui s’acquittent d’un Supplément de Loyer de Solidarité (SLS). Ceci permettra en outre de contribuer à la reprise économique sur le territoire, cette nouvelle offre de logements neufs, étant amenée à alimenter l’activité du secteur du bâtiment. Sur 5 ans, MyLi prévoit d’investir 67 millions d’euros pour la création de 300 à 400 logements.

Dynacité et la Caisse d’Epargne Rhône Alpes indiquent partager une relation de confiance, ainsi que des valeurs et ambitions communes. Les deux structures s’associent pour créer MyLi, dont le capital s’élève à 7 millions d’euros. MyLi sera détenue à 72% par Dynacité et à 28% par la Caisse d’Epargne Rhône Alpes.

Cette création s’inscrit dans le projet d’entreprise Dynacité, avec l’ambition annoncée dès 2015 de structurer Dynacité en groupe immobilier afin de répondre à la diversité des enjeux de société et des parcours de vie. Il est indispensable de préserver les activités initiales de l’OPH (Office Public de l’Habitat) que sont l’aménagement, la construction et la gestion, tout en répondant aux besoins spécifiques des territoires.

Pour Marc Gomez, directeur général de Dynacité, «la création de MyLi est pour Dynacité un prolongement de sa mission de service public, en apportant une véritable réponse aux besoins de logements des jeunes actifs, cadres intermédiaires et agents de la fonction publique en zones tendues. C'est aussi, pour les élus locaux, un fabuleux outil de mixité sociale qui accompagne le développement des territoires à forte tension et à croissance démographique rapide.»

Alain Denizot, président du directoire de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, est tout aussi positif sur le projet. «Premier banquier privé du Logement Social sur son territoire, la Caisse d’Epargne Rhône Alpes est un partenaire historique du secteur et un acteur principal de l'épargne populaire, fondement du logement Social. La Caisse d’Epargne Rhône Alpes est donc bien placée pour comprendre et accompagner la profonde mutation qui s’opère: évolution du marché de la location immobilière, des attentes des rhônalpins en matière d’habitat, des modèles économiques des bailleurs sociaux, transition écologique, mixité sociale... Nous faisons le choix d’investir dans un projet innovant qui va permettre aux ménages actifs à revenus moyens d’habiter au plus près de leur emploi», a-t-il affirmé dans un communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La création d’une SPL de mobilités validée par la Métropole de Lyon

nullLa création de ce nouvel outil au service des politiques de déplacements a été validée lundi par le conseil de la Métropole de Lyon.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.


Concertation sur la « Voie Lyonnaise 2 »

nullCette autoroute à vélo se développera à terme sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. La concertation qui débute le 6 juin concerne la section qui va du Rhône à l’avenue Berthelot.


La validation du ticket TCL en direct par carte bancaire désormais possible

SYTRAL Mobilités a lancé ce lundi le service « TCL carte bancaire », qui vise à favoriser une mobilité connectée pour des voyages simplifiés dans l’agglomération lyonnaise.