Un jury citoyen et des événements pour relancer la Cité de la gastronomie

Bruno Bernard a rencontré ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie.

Le président de la métropole, Bruno Bernard, rencontrait ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie, afin de les remercier pour leur engagement depuis l’origine du projet et pour échanger sur la nouvelle vie de ce lieu emblématique, après la résiliation le 15 juin du contrat de délégation de service public (DSP) avec Magma Cultura,

La relance du projet de Cité Internationale de la Gastronomie figurait parmi les dossiers prioritaires de cette rentrée pour Bruno Bernard. Aussi, la Métropole de Lyon a « pris le temps d’analyser les causes de cette résiliation pour ainsi ouvrir une nouvelle page pour la Cité et imaginer, avec toutes les partie-prenantes, un nouveau projet ».

«  L’heure est à la reconstruction »

« Par manque de coordination entre les acteurs et de priorisation de nos objectifs, la Cité Internationale de la Gastronomie a été, dans sa première version, un échec que nous pouvons tous regretter. Aujourd’hui l’heure est à la reconstruction avec la définition d’un nouveau concept autour de la thématique santé et nutrition en associant les mécènes, les professionnels de la filière mais aussi les habitants de notre métropole. Cette première rencontre a été une réussite et augure une dynamique collective de travail prometteuse », s’est réjoui dans un communiqué le président de la Métropole de Lyon.

Pour sa part, Thierry de la Tour d’Artaise, président directeur général du Groupe Seb, mécène de la Cité Internationale de la Gastronomie, s’est également voulu positif. Selon lui, « le financement des mécènes n’a pas été vain et a permis de faire revivre ce lieu cher aux Grands Lyonnais. Aujourd’hui, nous devons réinventer la Cité et la faire vivre autour de trois grands piliers : la gastronomie, l'éducation et l'histoire de la cuisine à Lyon ».

Un jury citoyen

Parmi les actions proposées, une consultation citoyenne ambitieuse avec la création d’un jury citoyen sera lancée et « prochainement mis en œuvre ». Mais d’ici là, la Métropole précise que Bruno Bernard « ne souhaite pas voir ce lieu déserté et appelle les partenaires et les mécènes à animer ce lieu en hébergeant des expositions, des événements et en accueillant des expérimentations qui pourraient préfigurer la prochaine Cité de la Gastronomie ».

« Ce lieu privilégié se doit d’accueillir des événements collaboratifs, des débats sur les grands enjeux contemporains de la Gastronomie et mobiliser à la fois les acteurs du monde agricole, des métiers de bouche, du domaine médical, scientifique et de la recherche. Nous devons faire de cette Cité un lieu d’innovation, de créativité, où se fabriquent les politiques de l’alimentation de demain et organiser des conférences, des banquets ou autres démonstrations », a proposé Régis Marcon, membre fondateur et président du comité d’orientation stratégique de la Cité internationale de la gastronomie.

La Métropole de Lyon a, depuis les journées européennes du patrimoine, redonné un accès libre au Dôme des Quatre-Rangs et aux salles de la Charité. Ces lieux ont, à ce jour, accueilli plus de 6.000 visiteurs, indique la Métropole.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Métropole de Lyon vote contre l’élargissement de l’A46

La collectivité a voté contre un élargissement à trois fois trois voies de l’autoroute au Sud-Est de Lyon.


La piste cyclable des quais du Rhône, la plus fréquentée de France

16.244 cyclistes ont été comptabilisés sur les pistes des quais haut et bas en date du è septembre.


Cogedim récompensé par une pyramide d’argent pour «Crescendo»

nullLa fédération des promoteurs immobiliers de Lyon organisait ce mardi au musée Jean Couty sa traditionnelle cérémonie mettant en avant des programmes de construction de logements et d’immobilier tertiaire.


Lyon 2 : des travaux en cours sur le pont de la Brasserie

Celui-ci est situé en face de la Brasserie Georges. Il assure la jonction entre le tunnel sous Fourvière et la M7.


Tramway T10 : le 1er compte rendu de concertation est disponible

Le compte-rendu de concertation de la soirée d’ouverture est disponible sur le site « destinations 2026 ». La soirée d’ouverture de la concertation sur la ligne de tramway T10 s’était déroulée le mardi 31 août dernier. En 2026, ce nouvel axe de transports en commun reliera le pôle d’échanges multimodal de Gare de Vénissieux au secteur de […]


Vienne Condrieu Agglomération : le contrat de relance et de transition écologique est signé

null
Cette signature s’inscrit dans le cadre de France relance.


Corbas : DCB Logistics a livré sa plateforme courrier-colis


Celle-ci, qui a été construite en un an, est destinée au groupe La Poste


Tramway T10 : Michèle Picard ne donne pas d’avis sur les variantes

La vice-présidente de la Métropole et maire de Vénissieux organisait mercredi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée.


Emmanuelle Wargon rend public le rapport Girometti/Leclercq

Ce rapport porte sur la qualité d’utilisation du logement, afin d’en faire « un des éléments de référence du logement de demain, plus agréable a vivre, plus sobre en énergie et en foncier, et plus évolutif dans le temps ».


Lancement de la concertation sur la ZFE

nullLa Métropole de Lyon a présenté vendredi sur les modalités de la concertation sur la mise en place de la zone à faibles émissions.


Le pont de Couzon rouvre dès ce mercredi

Dès ce 1er septembre, le pont va rouvrir à tous les modes de déplacement.


Les prix de l’immobilier restent en nette hausse à Lyon

nullLPI-Seloger a fait part vendredi de son dernier baromètre mensuel.


Vers la création d’un 3e cimetière métropolitain au sud de la Métropole de Lyon

Une étude lancée en 2017 a permis d’identifier le site de Charly, au niveau de la route de Saint Abdon. La commune est toutefois opposée au projet.


Lyon, l’une des villes les plus tendues en matière de colocation

nullLocService a fait part de son observatoire de la colocation 2021. Derrière La Rochelle, la capitale des Gaules fait partie des villes où la demande pour ce type de location est la plus forte. Loin devant Saint-Etienne.


Chasse-sur-Rhône : concertation mobile ce jeudi pour l’A46 Sud

Cette concertation sur l’élargissement de l’axe autoroutier interviendra ce 26 août de 9 heures à 12 heures./p>