Un jury citoyen et des événements pour relancer la Cité de la gastronomie

Bruno Bernard a rencontré ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie.

Le président de la métropole, Bruno Bernard, rencontrait ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie, afin de les remercier pour leur engagement depuis l’origine du projet et pour échanger sur la nouvelle vie de ce lieu emblématique, après la résiliation le 15 juin du contrat de délégation de service public (DSP) avec Magma Cultura,

La relance du projet de Cité Internationale de la Gastronomie figurait parmi les dossiers prioritaires de cette rentrée pour Bruno Bernard. Aussi, la Métropole de Lyon a « pris le temps d’analyser les causes de cette résiliation pour ainsi ouvrir une nouvelle page pour la Cité et imaginer, avec toutes les partie-prenantes, un nouveau projet ».

«  L’heure est à la reconstruction »

« Par manque de coordination entre les acteurs et de priorisation de nos objectifs, la Cité Internationale de la Gastronomie a été, dans sa première version, un échec que nous pouvons tous regretter. Aujourd’hui l’heure est à la reconstruction avec la définition d’un nouveau concept autour de la thématique santé et nutrition en associant les mécènes, les professionnels de la filière mais aussi les habitants de notre métropole. Cette première rencontre a été une réussite et augure une dynamique collective de travail prometteuse », s’est réjoui dans un communiqué le président de la Métropole de Lyon.

Pour sa part, Thierry de la Tour d’Artaise, président directeur général du Groupe Seb, mécène de la Cité Internationale de la Gastronomie, s’est également voulu positif. Selon lui, « le financement des mécènes n’a pas été vain et a permis de faire revivre ce lieu cher aux Grands Lyonnais. Aujourd’hui, nous devons réinventer la Cité et la faire vivre autour de trois grands piliers : la gastronomie, l'éducation et l'histoire de la cuisine à Lyon ».

Un jury citoyen

Parmi les actions proposées, une consultation citoyenne ambitieuse avec la création d’un jury citoyen sera lancée et « prochainement mis en œuvre ». Mais d’ici là, la Métropole précise que Bruno Bernard « ne souhaite pas voir ce lieu déserté et appelle les partenaires et les mécènes à animer ce lieu en hébergeant des expositions, des événements et en accueillant des expérimentations qui pourraient préfigurer la prochaine Cité de la Gastronomie ».

« Ce lieu privilégié se doit d’accueillir des événements collaboratifs, des débats sur les grands enjeux contemporains de la Gastronomie et mobiliser à la fois les acteurs du monde agricole, des métiers de bouche, du domaine médical, scientifique et de la recherche. Nous devons faire de cette Cité un lieu d’innovation, de créativité, où se fabriquent les politiques de l’alimentation de demain et organiser des conférences, des banquets ou autres démonstrations », a proposé Régis Marcon, membre fondateur et président du comité d’orientation stratégique de la Cité internationale de la gastronomie.

La Métropole de Lyon a, depuis les journées européennes du patrimoine, redonné un accès libre au Dôme des Quatre-Rangs et aux salles de la Charité. Ces lieux ont, à ce jour, accueilli plus de 6.000 visiteurs, indique la Métropole.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.


Marceau Immo crée sa première filiale à Lyon

Le spécialiste de l’acquisition et de la valorisation d’immeubles résidentiels anciens a pour objectif d’investir dès 2021 entre 10 et 20 millions d’euros en cœur de ville.


Clap de fin pour le feuilleton Rhônexpress


Le SYTRAL va verser 29,87 millions d’euros à la société Rhônexpress SAS et 1,9 millions d’euros à Transdev Rail Rhône du fait de la la résiliation de la concession.


Bruno Bernard devient 1er vice-président du GART

Il agira ainsi aux côtés de Louis Nègre, le président du groupement des autorités responsables des transports.


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.