Assurance emprunteur : pas de révolution en matière de résiliation

La résiliation à tout moment de l’assurance emprunteur, qui avait été votée par les députés, n’a finalement pas été retenue par la commission mixte paritaire.

La résiliation à tout moment de l’assurance emprunteur avait été votée par l’Assemblée nationale. Mais au terme de l’examen par la commission mixte paritaire (CMP), ce dispositif a été retiré du texte de loi. Les emprunteurs ne pourront, de fait, finalement pas bénéficier de cette résiliation à tout moment, tout au long du crédit.

« Sans surprise, le lobbying bancaire aura eu raison du pouvoir d’achat des emprunteurs : la CMP a renoncé à offrir ce droit aux emprunteurs. A la place, ils se seraient décidés sur une simple obligation d'informer les emprunteurs chaque année de leur droit au changement... », indique Magnolia, l’un des principaux acteurs indépendants en assurance emprunteur sur internet.

« Les parlementaires ont préféré faire machine arrière et se contenter d’instaurer une date d’échéance aux contrats d’assurance emprunteur, tout en demandant aux banques de la communiquer aux emprunteurs », affirme pour sa part Securimut, intermédiaire lyonnais spécialisé dans le changement d’assurance. L’acteur y voit une « occasion manquée ».

Un assouplissement qui s’inscrit dans la lignée de plusieurs loi

Ce nouvel assouplissement législatif s’inscrivait dans la lignée de plusieurs lois visant à la libéralisation de l’assurance emprunteur, après les lois Lagarde et Hamon, et l’amendement Bourquin. Pourtant, malgré celles-ci, selon Securimut, 88.5% des cotisations d’assurance emprunteur immobilier – qui représentent plus de 6 milliards d’euros par an – relèvent des contrats bancaires. Il faut dire que l’assurance est traditionnellement apportée par la banque en même temps que le crédit, ce qui rend très difficile aux emprunteurs de négocier un dispositif externe à la banque.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La production de crédit en avril avoisinait ses plus hauts niveaux sur 5 ans

C’est ce qu’a révélé la Banque de France dans son son dernier point mensuel portant sur les crédits aux particuliers.


La hausse des taux s’accélère, le nombre de prêts accordés s’affaiblit

Les taux de crédit immobilier poursuivent leur remontée, notent les courtiers en crédit immobilier. L’observatoire CSA/Crédit Logement a, lui, dévoilé ses statistiques au titre du mois de mai, qui confirme ce mouvement de hausse.


Immobilier : des retournements de prix plus probables, selon la BCE

nullC’est ce qu’a estimé la Banque centrale dans une étude publiée au sein de sa dernière revue sur la stabilité financière.


La Banque des Territoires a, en 2021, aidé la construction et soutenu l’industrie

A l’occasion de la présentation de ses résultats, l’institution a indiqué qu’elle avait oeuvré pour financer la construction et la réhabilitation de milliers de logements sociaux en Auvergne-Rhône-Alpes.


La Banque de France alerte sur la dette

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, intervenait ce mardi en clôture de la conférence du Haut Conseil des Finances Publiques.


Banque Populaire AURA a accordé 8 milliards d’euros de crédits en 2021

nullL’établissement basé en Auvergne-Rhône-Alpes a fait part d’un résultat net de 150,7 millions d’euros. Le produit net bancaire atteint un niveau de 736,6 millions d’euros, en hausse de 8,2%.


« L’ère des taux très très faibles est certainement révolue»

C’est ce qu’a indiqué le directeur général de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, Daniel Karyotis, à l’occasion de la présentation des résultats 2021 de l’établissement.


Les taux de crédit immobilier en forte hausse

nullC’est ce qu’a indiqué ce mardi l’intermédiaire en crédit immobilier Emprunt Direct.


La transition énergétique et le télétravail, des risques pointés par la BCE

Les expositions des banques aux secteurs de l’immobilier commercial et résidentiel ont été pointées par l’institution comme une vulnérabilité clé dans son évaluation des risques pour 2022/2024. Dans le segment de l’habitat, la surévaluation des prix est également identifiée comme un risque.


Production de crédit immobilier au plus haut, à 274 milliards d’euros en 2021

La Banque de France a fait part ce vendredi de son point mensuel sur les crédits aux particuliers. Si elle s’affiche encore, sur un an, en hausse par rapport à 2020, la production a faibli en fin d’année. Une possible hausse des taux de la part de la BCE pourrait impacter le marché du crédit en 2022.


Le nombre de prêts accordés en baisse, selon CSA/Crédit Logement

En janvier 2022, le taux moyen des crédits du secteur concurrentiel s’est établi à 1.07%.


Net rebond des taux de crédit immobilier

Les courtiers en crédit immobilier font état, en ce début de mois, d’une hausse de 10 à 15 points de base des taux, une conséquence logique des récents mouvements sur les marchés de taux.


Crédit immobilier: Crédit Logement prévoit une légère hausse des taux en 2022

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait part jeudi de son bilan du quatrième trimestre 2021 et de l’ensemble de l’année en matière de prêts à l’habitat.


Crédit immobilier : des taux stables, mais des craintes sur le financement

nullLa Banque de France a fait part de ses chiffres mensuels sur le crédit à l’habitat, toujours dynamiques à fin novembre. Les courtiers craignent, eux, un impact des nouvelles normes HCSF sur le financement.


Hausse des taux et ralentissement de la production de crédit

La Banque de France a fait part de sa note mensuelle sur les crédits aux particuliers. Selon les courtiers, les banques ont entamé le relèvement de leurs grilles au titre du mois de novembre.