L’offre des TCL et du SYTRAL adaptée dès le 2 novembre

Suite à la décision d’engager un nouveau confinement sur l’ensemble du territoire national, le syndicat des transports de l’agglomération lyonnaise a indiqué maintenir l’offre à près de 90%.

Le retour du confinement aura un impact somme toute limité sur l'offre de transports en commun dans la Métropole de Lyon. Suite à la décision d’engager ce nouveau confinement sur l’ensemble du territoire national, une adaptation de l’offre des réseaux et services du Sytral a été actée à partir du lundi 2 novembre.

«Nous mettons tout en œuvre afin de garantir une desserte en transport en commun efficace et adaptée pour les personnels hospitaliers et l’ensemble des personnes dont les déplacements sont indispensables en cette nouvelle période de confinement », indique dans un communiqué Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et du SYTRAL.

L’offre sera maintenue à près de 90% sur le réseau TCL la semaine du 2 novembre, avec toutefois une réduction de l’amplitude de fonctionnement. La fréquence des lignes de métro et de tramway, tout comme celle des lignes de bus majeures sera ainsi allégée à partir de 20 heures. Le Sytral a également annoncé le report de la mise en service de la nouvelle ligne de tramway T7. Cette ligne « sera effective après la période de confinement », indique le SYTRAL. Pour leur part, les lignes Junior direct qui desservent l’ensemble des établissements scolaires, sont maintenues. Des informations sont disponibles sur www.tcl.fr

L'offre des cars et bus très largement maintenue

Sur le réseau Libellule, l’offre est de la même façon largement maintenue à près de 85%. Le service de transport à la demande fonctionnera en semaine(toutes les informations sur buslibellule.com)

Par ailleurs, sur le réseau des « Cars du Rhône », compte tenu de la forte présence des scolaires sur les lignes régulières, l’offre de l’ensemble des lignes est maintenue à 100% en semaine (toutes les informations sur carsdurhone.fr). Optibus, le service de transport à la demande de personnes à mobilité réduite, sera ajusté afin de répondre à la demande.Toutes les informations sur optibus.fr

Concernant Rhônexpress, la desserte de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry sera assurée par un service de transport à la demande par taxi, pour assurer notamment les déplacements des salariés de la zone aéroportuaire (toutes les informations sur rhonexpress.fr).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour
Pour remplacer Rhônexpress à partir du 2 novembre et pendant le confinement, il est aberrant d’utiliser des taxis alors que le tram T3 peut desservir St Ex.
Cette solution va couter très cher au SYTRAL donc aux contribuables de la Métropole.
—————————————————————————————–
Rappel:
Le tram T3 peut, dès demain, et sans aucun frais d’aménagement supplémentaire, assurer la liaison entre Part-Dieu et St Ex.
Le temps nécessaire entre Part-Dieu et St Ex sera de 33minutes (26 minutes Part-Dieu Meyzieu ZI plus 7minutes de Meyzieu ZI à St EX).
Soit environ 5 minutes de plus que le temps actuel de Rhônexpress.
Le cout de transport pour l’usager sera le tarif TCL, (ticket et abonnement).
—————————————————————————————-
Cette solution permettra de dire :
« LE SYTRAL ASSURE LA CONTINUITE DU SERVICE PUBLIC »

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le futur bâtiment de l’Anses et l’ANSM se dessine à Lyon Gerland

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé vont y rapprocher certaines de leurs activités.


Villeurbanne signe un protocole d’accord avec le Procureur de la République

Le Procureur a proposé à la Ville d’expérimenter une nouvelle procédure de traitement des infractions pénales correspondant aux contraventions, de la 1ère à la 5ème classe.


Un CPER 2021-2027 de 5,2 milliards d’euros

null
Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes se réunissait mardi en visioconférence. Laurent Wauquiez a précisé les grands montants sur le contrat de plan État/Région.


Un soutien étatique aux projets de jardins partagés et collectifs

Cette mesure de soutien à ces projets en zone urbaine ou périurbaine se traduit par une enveloppe de 17 millions d’euros.


La Ville de Lyon veut renforcer le lien nature-enfant

42 projets de végétalisation sont lancés dans les crèches.


Philippe Cochet critique les «menaces» de la Métropole sur les communes

Le maire de Caluire-et-Cuire a, lors de la commission permanente de la Métropole de Lyon, fustigé la tendance à l’autoritarisme du président de la Métropole de Lyon et « la verticalité de l’exercice du pouvoir ».


Un premier trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL accélère la transition énergétique via une politique de renouvellement de l’ensemble des véhicules de son réseau bus.


Pascale Gibert nommée directrice générale de LPA

null
Avec cette nomination, c’est la première fois qu’une femme occupe ce poste ce poste au sein de la société d’économie mixte.


Bientôt les premières pierres de «L’Autre Toit»

Le début de ce programme immobilier de 50 logements situé dans le quartier de « L’autre Soie » à proximité du Carré de Soie devrait intervenir au printemps.


Thizy-les-Bourgs est l’un des lauréats du programme POPSU Territoires

Jacqueline Gourault a annoncé lundi les lauréats de ce programme national de recherche-action sur les petites villes et les territoires ruraux.


L’installation en zone rurale, un choix pour les jeunes actifs et les familles

L’INSEE a publié une étude sur l’installation dans les communes rurales en Auvergne Rhône-Alpes. Selon cette étude, il s’agit là d’un choix de proximité, privilégié par ce type de populations.


T9, le projet de tram entre Vaulx-en-Velin La Soie et l’ouest de Villeurbanne est lancé

Le comité syndical du SYTRAL a voté lundi dernier l’engagement de l’opération de cette ligne qui reliera Vaulx-en-Velin/La Soie à Villeurbanne/La Doua et/ou Charpennes.


Jean-Jacques Boyer, nouveau sous-préfet de Villefranche-sur-Saône

nullAuparavant sous-préfet de Chalon-sur-Saône, il succédera à Pierre Castoldi le 1er mars.


Neige et froid à Lyon : de nouvelles places d’hébergement

Au regard des conditions climatiques à venir, le dispositif de veille saisonnière est renforcé.


Permis de construire : la Métropole de Lyon veut accompagner les promoteurs

A l’occasion de la présentation des chiffres du CECIM, Renaud Payre, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’habitat, a voulu rassurer le secteur.