Chute des réservations de logements neufs dans la région

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de son enquête sur la commercialisation des logements neufs au 3ème trimestre 2020.

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a fait part en fin de semaine dernière de son enquête sur la commercialisation des logements neufs au 3ème trimestre 2020. Et selon cette dernière, les réservations de logements neufs chutent en année glissante. De la même façon, les mises en vente et les stocks sont en baisse.

Sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ce sont 15.340 maisons et appartements qui sont réservés au cours de la dernière année glissante, du quatrième trimestre 2019 au troisième trimestre 2020. Le recul est ainsi de 16% par rapport à la même période de l’année précédente, du quatrième trimestre 2018 au troisième trimestre 2019. Le repli est moins marqué que dans l’ensemble de l’Hexagone, où les ventes se replient de 18%.

La baisse trimestrielle de 16% des réservations est sous l’influence de la crise sanitaire comme au trimestre précédent. Par ailleurs, les réservations annulées sont à un niveau élevé et progressent de près de 21 % en année glissante. Les réservations d’appartements, soit la plus grande partie du marché, se replient de 15 % en année glissante. Ce sont les plus petits appartements qui enregistrent le repli le plus important. Les réservations de maisons chutent quant à elles de 28%.

Nouveau repli des mises en vente

Les mises en vente concernent, en données corrigées, 13.930 logements, soit une diminution de 22% en glissement annuel, contre un repli de 25% au niveau national. Sur le seul troisième trimestre, le repli est de 11% par rapport à celui du même trimestre de 2019. Par type de logements, on remarquera que la diminution des mises en vente est davantage le fait des maisons (- 53 %) que celui des appartements (- 18 %). Dans le collectif, ce sont les grandes surfaces qui connaissent la baisse la plus significative.

Du fait de réservations en recul et de mises en vente en baisse en glissement annuel, l’encours proposé à la vente est également en repli de 5% en Auvergne-Rhône-Alpes, où il se réduit de 4 % dans le collectif et de 23 % en individuel. «Ce trimestre, le délai d’écoulement, qui reflète la durée théorique pour que les réservations résorbent l’ensemble du stock, s’établit à 11 mois pour l’individuel et 16 mois pour le collectif », est-il indiqué dans l’étude.

Le prix des appartements est en augmentation de 1% en euros courants. En moyenne des quatre derniers trimestres, les logements collectifs neufs sont vendus 4.248€ le m² en Auvergne-Rhône-Alpes. En France, le prix de vente moyen est de 4.315 € le m², en hausse de 2,6%. Par taille de logement, on notera que les prix les plus élevés concernent les T1, qui atteignent 5.002 € le m², en augmentation de 4,1 % en un an. Les T2 et plus sont vendus entre 4.040 et 4.454 € par m², avec une progression annuelle de 0,4 à 2,8 % suivant les typologies. L’ECLN souligne que la région enregistre le prix au m² le plus élevé après l’Île-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Dans l’individuel en Auvergne-Rhône-Alpes, les prix sont également orientés à la hausse, avec des tarifs négociés des maisons s’établissant en moyenne des quatre derniers trimestres à 343.000 euros le lot, en hausse de 12%. En France, le prix des maisons augmente de 3,7% à 287.000 euros.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Annemasse : début de gros œuvre pour «Amplitude» et «Quiétude»

SLC Pitance a annoncé le début de cette phase pour ces futures résidences qui seront situées en coeur de la ville située à la frontière franco-suisse.


Auvergne: mises en vente en berne et hausse des prix

La FPI organisait jeudi sa conférence de presse portant sur le quatrième trimestre de l’année 2020. Elle a dévoilé les prix moyens en Auvergne-Rhône-Alpes, et la tendance des ventes sur l’Auvergne.


Meyzieu : le projet du futur lycée Colonel Arnaud Beltrame dévoilé

null
La Région a dévoilé, à l’occasion d’une visite de Laurent Wauquiez lundi sur le site du futur lycée Colonel Arnaud Beltrame à Meyzieu, le projet architectural.


Villeurbanne : Swiss Life AM France achète un immeuble de logements

Cette acquisition a été réalisé pour le compte de l’OPPCI Immobilier Impact Investing.


«La VEFA et la maîtrise d’ouvrage directe sont très complémentaires»

Nicolas Bouzou, directeur du cabinet d’études économiques et de conseil Asterès, commente une étude que sa structure a réalisée pour Alila : « La Vefa et le logement social : plus de mixité et plus d’efficacité économique ».


La VEFA a des prix de revient inférieurs à la maîtrise d’ouvrage directe

nullLe cabinet d’études économiques Asterès a récemment étudié, sur un demande du promoteur Alila, l’impact de la Vefa pour répondre aux besoins en matière de logement, notamment social.


Rebond des permis de construire sur 3 mois

null
Sur 3 mois à fin janvier, les permis de construire ont rebondi de près de 10%, alors que les mises en chantier diminuent toujours. Sur un an, les autorisations et nouvelles constructions restent en net repli.


Malgré la crise, la croissance s’est poursuivie en 2020 pour Nexity

Le groupe immobilier a fait état de ses résultats 2020. Ceux-ci sont bien accueillis en Bourse.


Selon la CAPEB, les travaux d’accessibilité sont plus que jamais nécessaires

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, les travaux d’accessibilité pour sécuriser les seniors en perte d’autonomie sont encore plus nécessaires avec la Covid-19.


La Région a lancé son plan de soutien aux étudiants et aux jeunes

null
Ce plan vise à garantir une protection sanitaire au monde étudiant, apporter un soutien alimentaire et psychologique aux étudiants, et accompagner la jeunesse vers l’emploi.


Début des travaux pour « Purs Éléments » à Tassin-la-Demi-Lune

nullLe promoteur SLC Pitance a annoncé avoir initié les travaux de son nouveau programme immobilier au cœur de la ville de l’Ouest lyonnais.


« Il faut que l’on ait une vision sur les prix de sortie »

null<
Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement. Nous évoquons avec lui les inflexions initiées par la nouvelle majorité sur la politique du logement de la Ville de Lyon. Notamment sur les opérations publiques de type ZAC
» Encadrement des loyers : «On aidera à faire de la conciliation»
» «Nous espérons une signature de cette charte avant l’été»
» «Garder ce savoir-faire de la SACVL, qui est de pouvoir construire à prix coutant»


« Nous espérons une signature de cette charte avant l’été »

Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement. Lors de notre entretien, nous avons également évoqué avec lui l’éco-rénovation des logements, mais aussi la place de la végétalisation dans les copropriétés, ainsi que la mise à jour de la charte de la qualité architecturale et urbaine de la Ville de Lyon signée en 2006.


« Garder ce savoir-faire de la SACVL, qui est de pouvoir construire à prix coutant »

Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement, et préside également la SACVL. Nous évoquons le rôle de cette dernière dans l’accompagnement de la politique de l’habitat de la Ville de Lyon.


Sébastien Rouault devient directeur régional Centre-Est du groupe SMA


Le groupe indique vouloir « renforcer sa présence dans les territoires ». Basée à Lyon, une nouvelle direction régionale créée en Centre-Est est confiée à Sébastien Rouault.