Malgré la crise, la croissance s’est poursuivie en 2020 pour Nexity

Le groupe immobilier a fait état de ses résultats 2020. Ceux-ci sont bien accueillis en Bourse.

Le groupe Nexity a fait état ce mercredi de ses résultats 2020. Il a ainsi affirmé avoir réalisé une « performance commerciale remarquable tant en immobilier résidentiel qu’en immobilier d’entreprise solide performance financière et forte réduction de l’endettement ». La visibilité est accrue grâce à un pipeline promotion de 21 milliards d’euros. Le versement d’un dividende de 2 euros par action est proposé.

La croissance du chiffre d’affaires s’établit à 8% par rapport à 2019 à 4,85 milliards d’euros. A la faveur d’un second semestre en fort rebond, il a par la suite annoncé une résistance du résultat opérationnel courant à 285 millions d’euros ,soit près de 6% de taux de marge.

L’endettement financier net (avant obligations locatives) est réduit de près de 30% à 655 millions d’euros

Les réservations de logements neufs en France s’avèrent être à un niveau équivalent à celui de 2019 à 21.077 lots pour 4.515 millions d’euros TTC, soit une croissance de 4%. La part de marché s’avère être en forte croissance à près de 17% (~+3,5points par rapport à 2019) sur une hypothèse de marché global en baisse de 25%.

Par ailleurs, le groupe a fait état d’un « niveau historique de prises de commandes en immobilier d’entreprise », à 1,5milliard d’euros HT, soit près de trois fois le niveau enregistré en 2019.

Perspectives 2021

Le groupe prévoit en 2021 autour de 20.000 réservations de logements neufs en France, et ce malgré un contexte de pénurie de l’offre. En immobilier d’entreprise, le groupe fait part de 400 millions d’euros HT de prises de commandes. Le chiffre d’affaires sera « au moins équivalent à 2020 à périmètre constant ».

Le résultat opérationnel courant est attendu en forte augmentation, à au moins 350 millions d’euros, soit un taux de marge supérieur à 7% en 2021. Le processus de cession d’Ægide-Domitys engagé sur la base d’un recentrage de Nexity sur ses métiers permettant la valorisation et la croissance organique de sa plateforme de services . Le dividende est proposé à 2 euros par action au titre de 2020.

En matière de RSE, le groupe met en avant la certification Great Place To Work et le classement Bloomberg-GEI (engagement pour l’égalité des sexes et la promotion de l’équité femmes-hommes). Il rappelle également être le leader de la promotion bas carbone en France pour la deuxième année consécutive, en se classant 1er maître d’ouvrage du palmarès 2020 BBCA. Enfin, Nexity affiche sa raison d’être « la vie ensemble ».

record de chiffre d’affaires réservé dans l’immobilier résidentielRecord de chiffre d’affaires réservé dans l’immobilier résidentiel

record de chiffre d’affaires réservé dans l’immobilier résidentielSelon Alain Dinin, président-directeur général de Nexity, «l’année 2020 aura été une année de crise sanitaire, économique et sociale très dure pour les entreprises et pour leurs clients, et Nexity, qui a été durement touché,n’y fait pas exception. Cette crise se poursuivra sous des formes diverses et évolutives sur l’année 2021, et nous ne nous plaçons pas à ce stade dans le scénario d’un rapide retour à la normale. Pour autant, au cours de cette année 2020, Nexity aura manifesté à la fois une très grande capacité de mobilisation et d’engagement de ses équipes, et une très forte résilience de l’ensemble des métiers. L’année dernière, Nexity aura ainsi réalisé un record de chiffre d’affaires réservé dans l’immobilier résidentiel, un niveau jamais vu de prises de commandes dans l’immobilier d’entreprise et un backlog historique. Les performances sont solides dans tous les métiers. Le chiffre d’affaires augmente de 8%, l’endettement a été fortement réduit, le recul du résultat opérationnel sous l’effet de la crise a été contenu (-19%). La rentabilité devrait connaître un rebond important en 2021.Le modèle de plateforme de services à l’immobilier qui a été choisi par le Groupe démontre chaque jour sa pertinence stratégique; le périmètre est adapté et n’a pas vocation à évoluer au-delà des cessions engagées (Ægide-Domitys, qui a besoin d’un nouveau partenaire pour accélérer son développement dans les services aux personnes âgées, ainsi que de plus petites entités, qui ne génèrent pas de synergies au bénéfice des clients de Nexity) ».

Il ajoute enfin que « Nexity est engagée dans une trajectoire bas carbone ambitieuse, soutenue entre autres, par la demande croissante des investisseurs institutionnels (qui ont besoin de partenaires forts pour se constituer des portefeuilles de logements et pour les gérer) et en phase avec les attentes des nouvelles équipes municipales élues en 2020. Nexity aborde donc l’année 2021 avec vigilance mais surtout avec confiance, focalisé sur ses objectifs de rentabilité et conforté dans sa structure financière, ce qui lui permet de poursuivre sa politique de dividende. Le Groupe entend à présent accélérer le développement de ses nouvelles offres,saisir les opportunités lui permettant de répondre toujours mieux aux besoins de ses clients. Nexity formalise également en 2021 sa Raison d’être, ‘La vie ensemble’. Elle exprime l’engagement du Groupe à être utile à la Société et au monde qui l’entoure, elle donne du sens à son action et va servir de catalyseur pour poursuivre la transformation de Nexity ».

Ces résultats sont bien accueillis en Bourse. Le titre progresse de 6,10% à 41,02€ ce jeudi.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Légère baisse du climat des affaires dans le bâtiment

L’INSEE a fait part jeudi de l’indice du climat des affaires pour janvier, et dévoilé dans même temps celui afférent au secteur du bâtiment.


Patriarca à l’œuvre sur le PUP Duvivier

nullC’est une option peu courante en centre-ville que le promoteur Patriarca met en œuvre sur le PUP Duvivier à Lyon 7e. Son immeuble, le New-Worker associe locaux d’activités et bureaux, comme l’avait déjà fait précédemment son confrère Duval.


Projet Sollys : l’îlot Santé & Bien-être est livré

Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 décembre par les équipes de Linkcity Sud-Est et Bouygues Bâtiment Sud-Est. Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 […]


Vinci Immobilier vise le zéro artificialisation nette à l’horizon 2030

null
Le groupe, qui compte parmi les leaders de la promotion immobilière en France, s’est engagé ce jeudi sur cet objectif.


Réhabilitation des centres-villes : Nexity signe un partenariat avec Meridiam

Cet accord porte sur l’accompagnement des collectivités dans la réhabilitation des centres-villes en France.


Worldskills France 2022 : Vicat partenaire métiers

La phase 2 des finales nationales se déroule du 12 au 15 janvier à Lyon. Le groupe va fournir, dans ce cadre, tous types de produits.


«Un état mixte où on est à la fois locataire et propriétaire»

Mireille Vernerey est la présidente d’OGIC. Nous évoquons avec elle deux nouvelles solutions d’accession progressive à la propriété immobilière développées par le promoteur.


Le rebond de la construction de logements se poursuit

null
Le nombre de mises en chantier est désormais assez supérieur aux 12 mois précédant le premier confinement. Cette dynamique observée au niveau national est également sensible en Auvergne-Rhône-Alpes.


Le promoteur montpelliérain GGL s’implante dans la région

Aménageur et promoteur né à Montpellier il y a quarante ans, le groupe GGL a initié il y a deux ans une politique de conquête territoriale qui l’amène naturellement à envisager le secteur Rhône-Alpes. Deux projets sont déjà bien avancés au sein du pôle économique Techlid.


«Nous créons le lien entre investisseurs et promoteurs »

Mathieu Descout est président de Novaxia Investissement. Nous évoquons avec lui l’activité de la société de gestion, qui opère dans le recyclage urbain.


Vincent Davy, nouveau président de la FPI Alpes

nullLe directeur régional de Credit Agricole Immobilier succède à Oliver Gallais, qui présidait la FPI Alpes depuis presque 9 ans.


BLB Constructions devient Demathieu Bard Bâtiment Sud-Est

nullLe groupe basé à Villeurbanne a annoncé entamer une démarche d’uniformisation de ses entités et filiales.


Villefranche Beaujolais Saône : lancement du projet « Beau Parc »

nullSitué sur la commune d’Arnas, ce lancement constitue le plus grand projet de développement économique de la communauté d’agglomération.


Un comité local lancé en faveur de la jeunesse et de l’emploi

Ce comité a été lancé lundi en présence d’élus et de professionnels.


1e pierre d’un Intermarché au sein de la résidence «Le Liberty»

Le commerce s’implantera en rez-de-chaussée de la future résidence en cours de réalisation à Pierre-Bénite.