Prolongement du métro B : le tunnelier est arrivé à Oullins Centre

Le président du SYTRAL, Bruno Bernard, s’est rendu cette semaine sur le chantier de la future station Oullins Centre à l’occasion de l’arrivée du tunnelier.

Le président de la Métropole et président du Sytral, Bruno Bernard, avait convié cette semaine la presse à une visite du chantier de prolongement du métro B. Fin 2023, la ligne reliera Oullins à Saint-Genis-Laval et offrira aux habitants de ce territoire un accès rapide au centre de Lyon. La création de 2,4 km de ligne supplémentaire est prévue, avec 2 stations à Oullins et Saint-Genis-Laval, ainsi que d’un pôle d’échange multimodal doté d’un parc relais visant à encourager l’intermodalité des déplacements.

Le tunnelier Coline a percé la paroi de la station Oullins Centre le samedi 6 mars, jour de la Sainte Coline. « Depuis son départ du puits de lancement en novembre 2019, Coline aura parcouru 2 km, posé 1.100 anneaux et excavé plus de 500.000 tonnes de matériaux dont 50.000 tonnes sont recyclés directement sur le chantier permettant d’économiser le trafic de plus de 7.000 camions. D’importants travaux préparatoires ont été nécessaires afin de permettre l’arrivée dans la station de ce véritable «train-usine»de 122 m. Une cloche a notamment été installée contre la paroi pour contenir la pression exercée par le tunnelier », note le Sytral.

Vérification complète avant un nouveau départ

Une vérification complète de l’engin va être réalisée pendant les prochaines semaines par les compagnons. Ils le positionneront dans une seconde cloche installée à la sortie de station. Le tunnelier reprendra alors sa course avant d’entamer sa dernière sortie 400m plus loin, au puits Orsel. « Cette spectaculaire machine de 2 200 tonnes et d'une puissance de 7.6 MW, soit l'équivalent d'un TGV, est capable de grignoter les terrains les plus résistants comme les plus friables. Son imposante roue de coupe, spécialement conçue pour ce chantier, permettra la construction d’un tunnel monotube de 9,75 mètres de diamètre sur 2,4 km. Pour faire fonctionner le tunnelier, 5 équipes d’une vingtaine de compagnons se relaient 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les deux futures stations se dessinent A Oullins,la station disposera de 3 niveaux: -1 (salle des billets), -2 (mezzanine),-3 (les quais, situés à 23m de profondeur) », note le Sytral.

Les différents niveaux de la station sont désormais réalisés. Les dalles latérales de la mezzanine centrale sont finies, ainsi que les 4 coursives. « Les 18 poteaux hauts de 13 mètres sont achevés et témoignent d’une véritable prouesse architecturale. Les prochaines semaines seront consacrées à la traversée du tunnelier dans la station. Puis les équipes poursuivront les travaux de gros œuvre avec le bétonnage des poteaux de la salle des billets et la réalisation des premiers murs de la station », note le Sytral.

Station construite sur 3 niveaux

Côté Saint-Genis Laval, la station est construite sur 3 niveaux, indique le Sytral, qui décrit l’opération. « Le creusement a été réalisé jusqu’à la profondeur nécessaire, puis la construction s’effectue du bas vers le haut. Les murs ont été réalisés en béton architecturé teinté, qui constitue le revêtement définitif de la station; une prouesse technique qui représente un enjeu architectural majeur pour cet ouvrage. Les travaux de génie civil entament leur dernière ligne droite avec la réalisation de la dalle du rez-de-chaussée mais aussi des volumes nécessaires à certains locaux techniques notamment le désenfumage. La première dalle située au rez-de-chaussée vient d’être bétonnée ainsi que d’impressionnantes poutres sur lesquelles le futur parc relais viendra s’appuyer. Un grand nombre d’escaliers a par ailleurs été réalisé ».

L’autorité de transports précise que dès le mois de décembre, les autres corps de métier prendront le relais avec l’aménagement des stations et toute la partie système avec la pose des voies ferrées.

«Ces derniers mois ont été intenses pour les équipes dont le travail soutenu malgré la crise sanitaire,permettra de démarrer dès l’automne les travaux du futur parc relais à la station terminus. Les essais des nouvelles rames sans conducteur se poursuivent par ailleurs sur la ligne B qui sera dès septembre, progressivement exploitée en pilotage automatique intégral offrant une capacité supplémentaire de 30%», déclare Bruno Bernard, le président du SYTRAL.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour.
je suis vraiment impressionné et très intéressé par ce reportage. Dommage que nous ne puissions pas le voir en réel!
Merci pour ces lignes

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon Perrache : ouverture de la voûte ouest ce lundi

nullCe 21 juin, la voûte ouest dédiée aux modes doux passant sous le pôle multimodal de Perrache sera ouverte au public, après 3 ans de travaux.


Lyon contraint le stationnement des trottinettes en Presqu’ile

La Ville a annoncé rendre obligatoire le stationnement des trottinettes sur des emplacements dédiés en Presqu’ile de Lyon.


État de catastrophe naturelle reconnu dans certaines communes de la Métropole

L’État a reconnu l’état de catastrophe naturelle survenue dans 38 communes de la Métropole de Lyon et du Rhône.


Prolongement du T6: le tracé « historique » retenu

Le SYTRAL a dévoilé le bilan de la concertation portant sur le projet de prolongement de la ligne T6 de tramway. Cette extension reliera les Hopitaux Est à La Doua à Villeurbanne.


«L’intermodalité, elle doit être multiple»

nullNous évoquons avec Grégory Doucet, maire de Lyon, le « Réseau Express Vélo ».


Une opération «coup de pouce» dans le BTP pour les bénéficiaires du RSA

Le Département du Rhône a lancé cette opération en partenariat avec BTP Rhône et Métropole. Celle-ci vise à contribuer aux besoins de main d’œuvre des entreprises.


Le Sytral présente les fuseaux à l’étude pour le téléphérique

Ont été présentés ce mercredi les fuseaux actuellement à l’étude pour relier Francheville à Lyon en desservant les communes de la Mulatière et Sainte-Foy-lès-Lyon.


46 opérations de recyclage des friches en Auvergne-Rhône-Alpes

La préfecture de région a dévoilé mardi la liste des friches qui ont bénéficié d’un soutien au terme d’un premier appel à projets. Un second appel à projet sera réalisé d’ici la fin de l’année 2021.


SAC «au fil des deux fleuves»: création des instances de gouvernance

null
Les instances de gouvernance de la société anonyme de coordination qui associe l’Opac du Rhône et Loire Habitat se sont réunies pour la première fois.
» Action Logement en soutien aux objectifs de construction de logements sociaux


Chaponost : Drimm commercialise un terrain industriel de 28.000 m²

nullLe terrain peut permettre l’implantation d’une à trois entreprises. La réserve foncière verra la construction de bâtiments industriels clés en mains réalisés par Mayfair Valorisation.


21 maires de la Métropole de Lyon expriment leurs inquiétudes

Les élus ont ont adressé un courrier au président, Bruno Bernard, portant sur la négociation des projets proposés dans le cadre de la programmation pluriannuelle d’investissement.


Squats : 12 procédures demandées aux préfets en Auvergne-Rhône-Alpes

Un premier bilan de l’observatoire en la matière s’est traduit, au niveau national, par les remontées aux préfets, depuis janvier, de 124 demandes de procédures dans des cas supposés de squats.


Un nouveau pôle alimentaire dans le troisième arrondissement de Lyon

L’objectif affiché par la Ville de Lyon via le lancement de ce pôle est de « faciliter l’accès à une alimentation saine pour les plus précaires ».


22 nouveaux projets soutenus dans les Territoires d’industrie

Ces projets d’investissement productif en Auvergne-Rhône-Alpes ont été annoncés par Pascal Mailhos, préfet de région et préfet du Rhône, et Laurent Wauquiez, président du conseil régional.


Une nouvelle équipe dirigeante pour la FPI France

La fédération des promoteurs immobiliers a procédé, lors de son Assemblée générale du 17 mai, à l’élection d’une « alliance présidentielle » pour succéder à Alexandra François-Cuxac.