La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes était ce samedi en gare de Montluçon pour la présentation du projet de réouverture de la ligne Montluçon-Lyon porté par la coopérative Railcoop. Il était accompagné de Martine Guibert, vice-présidente de la Région déléguée aux transports.

La Région a, à cette occasion, propose d’intervenir auprès de la SNCF pour céder 9 rames de trains à Railcoop, afin d’accompagner la structure dans son projet. Début mars, Railcoop annonçait avoir atteint le seuil requis pour le dépôt de demande de licence ferroviaire voyageurs soit 1,5 million d'euros. C'était la dernière condition à remplir pour ce faire, la coopérative ayant obtenu au préalable une assurance responsabilité civile à hauteur de 45 millions d'euros par an et par sinistre.

Lancer une ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022

Railcoop est également en train de travailler à l'obtention de son certificat de sécurité, et a, en ce sens, engagé les concertations préalables avec l’Établissement Public de Sécurité Ferroviaire. L'objectif est de lancer une première ligne de fret à la fin 2021, puis la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.

La ligne voyageurs Bordeaux-Lyon permettra également de recréer la ligne Montluçon-Lyon sans correspondance, qui avait « été abandonnée par l’Etat en 2014 », note la Région. « Cette ligne ne viendrait donc pas concurrencer la SNCF, mais apporterait une solution de transport pour l’heure inexistante. Railcoop vise d’ici à 2022, 2 allers-retours chaque jour, avec, à terme, jusqu’à 4 allers-retours par jour. Le temps de trajet est estimé entre 7h29 et 7h59 en moyenne, pour un coût du trajet annoncé à environ 38 euros. Cette ligne desservira, en Auvergne-Rhône-Alpes, les gares de Lyon, Roanne, Saint-Germain-des-Fossés, Gannat et Montluçon, et permettra donc de redynamiser nos gares. Une étude de marché a démontré qu’elle pourrait capter près de 700.000 voyageurs par an », indique la Région.

Besoin de rames

Mais Railcoop doit désormais disposer de rames de train, « un investissement naturellement nécessaire, mais extrêmement coûteux », indique la Région. « Et parce que son projet s’inscrit complètement dans la politique régionale visant à sauver et rénover des petites lignes pour participer au désenclavement des territoires, la Région a décidé de l’accompagner. C’est pourquoi elle a décidé d’intervenir auprès de la SNCF afin de permettra la cession de 9 rames X72500 en fin de vie à Railcoop, à un prix très compétitif. Ces rames auront besoin d’être rénovées, et pourront l’être grâce au travail des ACC, implantées à Clermont-Ferrand », souligne la Région dans un communiqué.

« Ce projet il est plus que symbolique puisque, depuis des années, on ferme des lignes dans notre pays. Et principalement dans les territoires qui en ont le plus besoin. A la Région, depuis le début de notre mandat, notre ligne de conduite, c’est de refuser toutes les fermetures de ligne. Et aucune ligne n’a fermé en Auvergne. Le ferroviaire est un service public central : il désenclave nos territoires et offre des solutions de transport aux habitants. Alors oui, nous sommes favorables au projet de Railcoop, qui en plus ne vient pas concurrencer la SNCF, mais vient simplement rouvrir des lignes qui avaient été abandonnées. Ce projet va redynamiser tout le réseau ferroviaire régional et c’est pourquoi la Région sera à ses côtés. C’est une très bonne nouvelle pour nos territoires et un formidable message d’espoir. Désormais, pour nous et pour Railcoop, la prochaine étape est d’obtenir un véritable soutien financier de la Métropole de Lyon, qui est actuellement loin d’être à la hauteur de l’enjeu», déclare Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon Perrache : ouverture de la voûte ouest ce lundi

nullCe 21 juin, la voûte ouest dédiée aux modes doux passant sous le pôle multimodal de Perrache sera ouverte au public, après 3 ans de travaux.


Lyon contraint le stationnement des trottinettes en Presqu’ile

La Ville a annoncé rendre obligatoire le stationnement des trottinettes sur des emplacements dédiés en Presqu’ile de Lyon.


État de catastrophe naturelle reconnu dans certaines communes de la Métropole

L’État a reconnu l’état de catastrophe naturelle survenue dans 38 communes de la Métropole de Lyon et du Rhône.


Prolongement du T6: le tracé « historique » retenu

Le SYTRAL a dévoilé le bilan de la concertation portant sur le projet de prolongement de la ligne T6 de tramway. Cette extension reliera les Hopitaux Est à La Doua à Villeurbanne.


«L’intermodalité, elle doit être multiple»

nullNous évoquons avec Grégory Doucet, maire de Lyon, le « Réseau Express Vélo ».


Une opération «coup de pouce» dans le BTP pour les bénéficiaires du RSA

Le Département du Rhône a lancé cette opération en partenariat avec BTP Rhône et Métropole. Celle-ci vise à contribuer aux besoins de main d’œuvre des entreprises.


Le Sytral présente les fuseaux à l’étude pour le téléphérique

Ont été présentés ce mercredi les fuseaux actuellement à l’étude pour relier Francheville à Lyon en desservant les communes de la Mulatière et Sainte-Foy-lès-Lyon.


46 opérations de recyclage des friches en Auvergne-Rhône-Alpes

La préfecture de région a dévoilé mardi la liste des friches qui ont bénéficié d’un soutien au terme d’un premier appel à projets. Un second appel à projet sera réalisé d’ici la fin de l’année 2021.


SAC «au fil des deux fleuves»: création des instances de gouvernance

null
Les instances de gouvernance de la société anonyme de coordination qui associe l’Opac du Rhône et Loire Habitat se sont réunies pour la première fois.
» Action Logement en soutien aux objectifs de construction de logements sociaux


Chaponost : Drimm commercialise un terrain industriel de 28.000 m²

nullLe terrain peut permettre l’implantation d’une à trois entreprises. La réserve foncière verra la construction de bâtiments industriels clés en mains réalisés par Mayfair Valorisation.


21 maires de la Métropole de Lyon expriment leurs inquiétudes

Les élus ont ont adressé un courrier au président, Bruno Bernard, portant sur la négociation des projets proposés dans le cadre de la programmation pluriannuelle d’investissement.


Squats : 12 procédures demandées aux préfets en Auvergne-Rhône-Alpes

Un premier bilan de l’observatoire en la matière s’est traduit, au niveau national, par les remontées aux préfets, depuis janvier, de 124 demandes de procédures dans des cas supposés de squats.


Un nouveau pôle alimentaire dans le troisième arrondissement de Lyon

L’objectif affiché par la Ville de Lyon via le lancement de ce pôle est de « faciliter l’accès à une alimentation saine pour les plus précaires ».


22 nouveaux projets soutenus dans les Territoires d’industrie

Ces projets d’investissement productif en Auvergne-Rhône-Alpes ont été annoncés par Pascal Mailhos, préfet de région et préfet du Rhône, et Laurent Wauquiez, président du conseil régional.


Une nouvelle équipe dirigeante pour la FPI France

La fédération des promoteurs immobiliers a procédé, lors de son Assemblée générale du 17 mai, à l’élection d’une « alliance présidentielle » pour succéder à Alexandra François-Cuxac.