La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes était ce samedi en gare de Montluçon pour la présentation du projet de réouverture de la ligne Montluçon-Lyon porté par la coopérative Railcoop. Il était accompagné de Martine Guibert, vice-présidente de la Région déléguée aux transports.

La Région a, à cette occasion, propose d’intervenir auprès de la SNCF pour céder 9 rames de trains à Railcoop, afin d’accompagner la structure dans son projet. Début mars, Railcoop annonçait avoir atteint le seuil requis pour le dépôt de demande de licence ferroviaire voyageurs soit 1,5 million d'euros. C'était la dernière condition à remplir pour ce faire, la coopérative ayant obtenu au préalable une assurance responsabilité civile à hauteur de 45 millions d'euros par an et par sinistre.

Lancer une ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022

Railcoop est également en train de travailler à l'obtention de son certificat de sécurité, et a, en ce sens, engagé les concertations préalables avec l’Établissement Public de Sécurité Ferroviaire. L'objectif est de lancer une première ligne de fret à la fin 2021, puis la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.

La ligne voyageurs Bordeaux-Lyon permettra également de recréer la ligne Montluçon-Lyon sans correspondance, qui avait « été abandonnée par l’Etat en 2014 », note la Région. « Cette ligne ne viendrait donc pas concurrencer la SNCF, mais apporterait une solution de transport pour l’heure inexistante. Railcoop vise d’ici à 2022, 2 allers-retours chaque jour, avec, à terme, jusqu’à 4 allers-retours par jour. Le temps de trajet est estimé entre 7h29 et 7h59 en moyenne, pour un coût du trajet annoncé à environ 38 euros. Cette ligne desservira, en Auvergne-Rhône-Alpes, les gares de Lyon, Roanne, Saint-Germain-des-Fossés, Gannat et Montluçon, et permettra donc de redynamiser nos gares. Une étude de marché a démontré qu’elle pourrait capter près de 700.000 voyageurs par an », indique la Région.

Besoin de rames

Mais Railcoop doit désormais disposer de rames de train, « un investissement naturellement nécessaire, mais extrêmement coûteux », indique la Région. « Et parce que son projet s’inscrit complètement dans la politique régionale visant à sauver et rénover des petites lignes pour participer au désenclavement des territoires, la Région a décidé de l’accompagner. C’est pourquoi elle a décidé d’intervenir auprès de la SNCF afin de permettra la cession de 9 rames X72500 en fin de vie à Railcoop, à un prix très compétitif. Ces rames auront besoin d’être rénovées, et pourront l’être grâce au travail des ACC, implantées à Clermont-Ferrand », souligne la Région dans un communiqué.

« Ce projet il est plus que symbolique puisque, depuis des années, on ferme des lignes dans notre pays. Et principalement dans les territoires qui en ont le plus besoin. A la Région, depuis le début de notre mandat, notre ligne de conduite, c’est de refuser toutes les fermetures de ligne. Et aucune ligne n’a fermé en Auvergne. Le ferroviaire est un service public central : il désenclave nos territoires et offre des solutions de transport aux habitants. Alors oui, nous sommes favorables au projet de Railcoop, qui en plus ne vient pas concurrencer la SNCF, mais vient simplement rouvrir des lignes qui avaient été abandonnées. Ce projet va redynamiser tout le réseau ferroviaire régional et c’est pourquoi la Région sera à ses côtés. C’est une très bonne nouvelle pour nos territoires et un formidable message d’espoir. Désormais, pour nous et pour Railcoop, la prochaine étape est d’obtenir un véritable soutien financier de la Métropole de Lyon, qui est actuellement loin d’être à la hauteur de l’enjeu», déclare Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.


Concertation sur la « Voie Lyonnaise 2 »

nullCette autoroute à vélo se développera à terme sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. La concertation qui débute le 6 juin concerne la section qui va du Rhône à l’avenue Berthelot.


La validation du ticket TCL en direct par carte bancaire désormais possible

SYTRAL Mobilités a lancé ce lundi le service « TCL carte bancaire », qui vise à favoriser une mobilité connectée pour des voyages simplifiés dans l’agglomération lyonnaise.


Mise à l’eau de la coque du théâtre Île Ô

La méga coque du futur théâtre, une structure béton de près de 500 tonnes, qui mesure 38,33 mètres de long, 11,4 mètres de large par 2,9 mètres de hauteur, est maintenant posée sur l’eau.


Quanta Lyon, dernier immeuble du Bioparc de Lyon 8e

nullLa première pierre de ce futur accélérateur biotechnologique et digital a été posée il y a une dizaine de jours. Cet immeuble sera le dernier de cette opération d’aménagement urbain débutée il y a plus de 20 ans.


« La Fabric » accueille ses locataires

Cette nouvelle résidence de Lyon Métropole Habitat située au sud de Lyon Gerland accueille ses locataires depuis le 12 mai.


Bientôt des annonces sur la ligne LCO

La Métropole devrait dans les prochaines semaines dévoiler les arbitrages sur la ligne de transports Centre Ouest, qui reliera Ecully à la Part-Dieu.


L’ex-tour du CIRC au centre d’un appel à projet lancé par la Ville de Lyon

Le centre international de recherche sur le cancer étant amené à déménager à Gerland, la Ville de Lyon prépare l’après, avec le lancement d’un appel à projet pour une requalification future du site avec l’appui du C40.


Voies Lyonnaises : les travaux de la ligne 3 débutent

Les travaux vont débuter ce lundi sur le territoire de la commune de Couzon-au-Mont d’Or.


Le téléphérique Francheville / Lyon ne se fera pas

Dans un communiqué, le SYTRAL a fait part du bilan de la concertation portant sur l’opportunité de réalisation d’un transport par câble entre les deux villes. Celui-ci montre une forte opposition de la population.


La Métropole de Lyon lance la solarisation de son patrimoine immobilier

Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé pour installer des installations photovoltaïques sur plusieurs de ses bâtiments.