Petites Villes de Demain : partenariat entre le ministère, l’ANCT et les APCA

Ce conventionnement pluriannuel d’objectifs définit les modalités concrètes de la participation des Chambres d’agriculture pour la mise en œuvre du programme Petites Villes de Demain.

Le secrétaire d’État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité, Joël Giraud, s’est félicité de la conclusion, ce mardi, d’un partenariat entre le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) et les Chambres d’agriculture France (APCA) dans le cadre de la mise en œuvre du programme Petites Villes de Demain (PVD).

Conventionnement pluriannuel d’objectifs

Ce conventionnement pluriannuel d’objectifs sur la période 2021-2023 définit les modalités concrètes de la participation des Chambres d’agriculture pour la mise en œuvre du programme Petites Villes de Demain. Chambres d’agriculture France est, au niveau national, pleinement associée à la gouvernance du programme et rejoint son comité de partenaires. Elle participera ainsi à l’animation du club des petites villes de demain.

Le réseau des chambres d’agriculture apportera, au niveau local, son expertise pour aider les collectivités bénéficiaires du programme à répondre à leurs enjeux spécifiques en matière notamment de gestion du foncier, de projets alimentaires ou de projets de développement de l’accueil à la ferme, afin de renforcer l’offre de tourisme durable dans le monde rural. Le réseau mettra également à disposition des collectivités des ressources documentaires utiles pour concevoir leurs projets de territoire.

L’ANCT et Chambres d’agriculture France affirment, par cette convention, leur volonté d’agir en commun. L’agriculture fait partie de l’identité du monde rural et il n’y a pas de ruralité vivante sans une agriculture de qualité, connectée aux milliers de villages et petites villes qui maillent et structurent les zones rurales. Voilà pourquoi nous avons besoin de l’engagement des Chambres d’agriculture pour les petites villes de demain.

Joël Giraud

Le programme Petites Villes de Demain de l’ANCT est un formidable catalyseur de projets en zone rurale. Nous sommes très heureux d’être aux côtés de l’ANCT afin de promouvoir ensemble le développement du monde rural et de l’agriculture, en renforçant l’activité économique dans les territoires, C’est également une belle occasion de reconnaitre le rôle essentiel de l’agriculture et des agriculteurs dans ce dynamisme au service des territoires.

Sébastien Windsor

L’Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture est un partenaire historique du programme Petites Villes de Demain. L'accompagnement du réseau des chambres d’agriculture pour répondre aux préoccupations locales et affirmer les potentialités des territoires est essentiel auprès des élus des petites villes de demain.

Yves Le Breton





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


T10 : la concertation se poursuit

Après la définition du tracé, cette concertation va permettre de préciser le projet et notamment l’insertion du tramway dans l’espace public.


Saint-Priest : Dent All acquiert des locaux industriels de 2.095 m²

null
Brice Robert Arthur Lloyd a fait part de ses transactions de novembre en cours de semaine dernière.


Le Sytral devient un établissement public local

Le SYTRAL est devenu le 1er janvier dernier un établissement public local en lieu et place du syndicat mixte. Il tenait ce lundi son premier conseil d’administration.


Vélo dans la Métropole de Lyon : une année record

nullUne hausse de 21% de la pratique du vélo a été enregistrée par rapport à l’année 2020.


Des travaux lancés pour la réouverture du chemin de Charbonnières

Une solution a été trouvée pour la réouverture cette voie avant la fin du 1er semestre.


2021, « l’année des records », selon Meilleurs Agents


Le site d’évaluation immobilière souligne que l’année aura été marquée par un record de prix au m², mais aussi de volumes.


A46 sud: Bruno Bernard critique la décision du gouvernement

nullLe président de la Métropole de Lyon a réagi face à la décision du gouvernement de poursuivre les études relatives à la mise en œuvre du projet d’élargissement de l’autoroute.


La Métropole de Lyon compte 1.411.571 habitants

L’INSEE a fait état des chiffres des populations légales 2022 des communes du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, basées sur les populations millésimées au titre de l’année 2019.


Forte hausse de l’ILC : les commerces tirent le signal d’alarme

L’indice des loyers commerciaux (ILC) publié cette semaine par l’INSEE augmente de 3,46%, à 119,70.


Aides à la construction durable : Bourgoin-Jallieu et Villeurbanne en tête dans la région

En Auvergne-Rhône-Alpes, on notera que 209 communes ont obtenu une aide à la relance de la construction durable de 1.000 € au moins, pour un total de 17.817.890€.


Le comité de pilotage Lyon-Turin s’est réuni ce lundi

Les études se poursuivent pour l’aménagement des voies d’accès au tunnel.


Forum de clôture, ce jeudi, de la concertation métro

Une concertation sur les 4 lignes de métro avait lieu depuis septembre. Un forum de clôture est organisé ce jeudi en visioconférence, au lendemain du dépôt par le maire de Tassin au pied du sapin du président de la Métropole de 12.000 « lettres au Père Noël ».


Le 1er règlement local de publicité intercommunal voté

La Métropole de Lyon a voté lundi à l’occasion de son conseil métropolitain cet arrêt de projet du premier règlement.


Liaison Lyon / Saint-Étienne : poursuite des projets d’amélioration des mobilités

Le préfet de région a récemment organisé une réunion visant à la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les deux métropoles.


Capacité doublée pour les vélos pour le parc relais de Saint-Genis-Laval

La capacité d’accueil du futur parc relais sera de 550 places pour les vélos.