Des difficultés pour mener à bien un projet immobilier

C’est ce qui ressort de la 8e vague de l'indicateur Drimki/BVA.

Le spécialiste de l'estimation immobilière Drimki et l'institut BVA ont fait un premier point sur l'état du marché immobilier et des projets des français. Et selon l’étude, une majorité de répondants estime qu'il est encore difficile de mener son projet à terme dans le contexte actuel. Mais le marché de l'immobilier reste toujours dynamique, et l'envie des Français d'investir dans la pierre demeure inchangée depuis début 2021.

Dans le contexte actuel, des difficultés pour mener à bien son projet immobilier

Précisément, deux tiers des Français estiment qu'il est difficile de mener à bien son projet immobilier avec le contexte actuel. Et au sein de ceux-ci, 17% pensent qu'il est très difficile de réaliser un tel projet. Ainsi, le sentiment de difficulté face à une aventure immobilière domine chez les moins de 35 ans (67%) ou encore chez les primo-accédants (76%), et ce même si les projets repartent à la hausse dans certaines catégories de population.

L’étude montre qu’un Français sur 6 est engagé dans un projet immobilier. La décision est toujours plus marquée chez les cadres (31,8 %) et les moins de 35 ans, qui sont un tiers à se projeter dans une telle démarche dans les 12 prochains mois (33,1 %).

La volonté d'acquérir un premier logement et d’investir en forte hausse

Selon la 8e vague de l'indicateur Drimki/BVA, la volonté d'acquérir un premier logement s’avère être en forte hausse. 42% des répondants ayant un projet immobilier dans les 12 prochains mois ont pour motivation l'achat d'un premier logement, soit une hausse de 7 points par rapport à mai. Leur proportion atteint même son niveau le plus élevé, et est identique à l'avant crise de la Covid-19 en février 2020.

Par ailleurs, l'envie d'investir repart à la hausse. En baisse depuis novembre 2020, le désir d'acheter un bien dans une optique d'investissement est de nouveau dans une phase croissante, avec une proportion de 17%, en hausse de 2 points par rapport à mai. Le désir de résidences secondaires connaît en revanche une forte baisse, passant de 14% en mai à 5% en septembre.

« Le désir des Français pour la pierre et la demande ne faiblit pas depuis le début de l'année. Cette ambition est davantage partagée par les plus jeunes qui semblent retrouver l'envie de se lancer dans un projet immobilier après la période estivale, et par les personnes appartenant aux catégories socioprofessionnelles aisées. Les primo-accédants sont de retour sur le marché de l'immobilier et ont ainsi retrouvé l'optimisme nécessaire pour se lancer dans un projet immobilier, signe peut-être d'une amorce de sortie de crise et d'un retour à la normale. Malgré une embellie, la plupart des Français ont le sentiment qu'il est difficile de mener à bien un projet immobilier dans le contexte actuel notamment chez les jeunes, les primo-accédants et les personnes ayant des revenus plus modestes.”, conclut Olivier Colcombet, Président de Digit RE Group et porte-parole de DRIMKI.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Baisse marquée des prix dans les arrondissements de l’hypercentre de Lyon


LPI-Seloger a fait part il y a quelques jours de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.


Saint-Étienne, plus forte hausse des prix de l’immobilier régionale en 2021


Les Notaires de France ont fait part en fin de semaine de leur note de conjoncture immobilière, qui compilait les données de l’année dernière arrêtées à fin décembre. En Auvergne-Rhône-Alpes, les prix ont flambé à Saint-Étienne et Clermont, mais sont en hausse plus mesurée à Lyon et Grenoble.


Le 2e et le 6e, arrondissements les plus chers de Lyon

nullLyon, qui affiche un prix médian de 5.060€ le m², voit des variations de prix importantes suivant les arrondissements.


Vente de plus de 30 millions d’euros sur la rive française du lac Léman

Barnes Léman a réalisé la vente de ce dossier exceptionnel, mené en collaboration avec le cabinet parisien d’avocats Cohen Amir-Aslani.


Immobilier : l’attrait confirmé pour la grande couronne lyonnaise

L’augmentation des prix médians des appartements et des maisons dans le Rhône surpasse celle de Lyon. L’attrait pour la périphérie, déjà perceptible en 2020, s’est confirmé en 2021.


2021, année record pour l’immobilier dans le Rhône

nullLa Chambre des notaires du Rhône a présenté ce mardi les chiffres des marchés immobiliers dans le département au titre de l’année 2021. Les prix et les volumes étaient orientés en nette hausse à Lyon, mais aussi en deuxième couronne.


Baisse des transactions au premier trimestre, selon Laforêt

nullLe réseau d’agences franchisées a fait part en ce début de semaine de son point d’activité trimestriel.


La hausse des prix de l’immobilier de luxe a ralenti à Lyon en 2021

C’est le constat récemment dressé par Coldwell Banker et PriceHubble.


Baisse des prix de l’immobilier dans 3 arrondissements lyonnais

LPI Seloger a fait état dans le courant de la semaine dernière de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.


Un marché de l’immobilier qui «se porte bien» dans la Loire

Le président de la FNAIM de la Loire, Jean-Paul Reduron, a livré, à l’occasion du salon de l’immobilier de Saint-Étienne, son analyse sur le marché immobilier de la Loire.


Prix de l’immobilier : LPI-Seloger constate un ralentissement

LPI Seloger a fait état fin février de son baromètre national des prix de l’immobilier. Au niveau national, les prix sont en hausse, même si cette progression s’émousse dans les grandes villes.


La hausse des prix ralentit en France et en Auvergne-Rhône-Alpes

LPI-Seloger a fait part de son baromètre au titre du mois de janvier. La hausse des prix des logements anciens ralentit, y compris à Lyon. LPI-Seloger a fait part de son baromètre au titre du mois de janvier. En France, le prix du m² signé sur 3 mois est en hausse de 1,6% 3.385€. LPI […]


En France et en Auvergne-Rhône-Alpes, les prix des maisons bondissent

nullLes notaires de France ont publié leur note de conjoncture avec de chiffres compilés à fin novembre 2021. Les prix des appartements et des maisons sont en hausse dans la région, notamment à Saint-Étienne.


Forte hausse de la demande en Savoie / Mont-Blanc


La FNAIM Savoie Mont Blanc organisait jeudi une conférence de presse pour faire le bilan de l’année 2021 sur les marchés immobiliers de l’Ain, de la Savoie et de la Haute-Savoie.


Immobilier : records de transactions et de prix dans le Rhône en 2021

nullLa Chambre du Rhône de la FNAIM a fait part ce jeudi de son bilan du marché immobilier du Rhône et de la Métropole sur l’année écoulée.