Après l’élection d’Emmanuel Macron, la CNL réclame des mesures

La Confédération nationale du logement a appelé des mesures rapides et concrètes, dont une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies.

La Confédération nationale du logement a, salué dans un communiqué « la défaite de l’extrême-droite », Emmanuel Macron ayant été, dimanche soir, réélu Président de la République avec 58,54% des voix.

Toutefois, selon l’organisation, cela ne doit pas occulter le fait que l’extrême-droite réalise ce 24 avril son score le plus élevé pour le deuxième tour d’une élection présidentielle, avec 13,2 millions de voix, soit une hausse de 3 millions de voix et de plus de 7 points sur 2017. « Le résultat de Marine Le Pen aura capté ce dimanche une part forte de la colère sociale », note la CNL, qui indique qu’il est également important de ne pas passer sous silence les plus de 3 millions de bulletins blancs et nuls ni les 13,6 millions d’abstentions.

« Ces 16,6 millions de français comparés aux 18,7 millions qui ont choisi le bulletin Macron témoignent de l’intensité de la crise politique que traverse la France. Au-delà de ces soutiens, la réélection du Président sortant bénéficie surtout beaucoup du report des voix d’électeurs qui ont combattu sa politique mais voulaient faire barrage à l’extrême droite. Emmanuel Macron est aujourd’hui redevable à cet électorat auquel il doit envoyer immédiatement des gestes forts, à commencer par des mesures de soutien du pouvoir d’achat. »

CNL

La CNL avait appelé au lendemain du 1er tour à battre Marine Le Pen, sans pour autant que cela ne vaille soutien à la politique menée ces cinq dernières années, qu’elle jugeait négativement.

« Nous avons au contraire dénoncé la volonté d’Emmanuel Macron de livrer le logement social aux intérêts financiers et combattu, de bout en bout, ses réformes anti sociales. La situation de ce 25 avril reste celle d’une France marquée par une colère sociale énorme, et le taux d’abstention de 28% au second tour montre combien notre pays est au bord de l’implosion. »

CNL

Des mesures rapides et concrètes réclamées

La confédération appelle donc le nouveau président de la République à ne pas agir comme en 2017, et à considérer que sa reconduction à l’Elysée n’a rien d’un plébiscite ni pour son programme ni pour ses idées.

« Après 5 ans de mépris, de violences sociales et de piétinement de la démocratie, nous réclamons des mesures rapides et concrètes pour les habitant-e-s, à commencer par une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies. Nous invitons encore le Président de la République à lire et à appliquer nos 100 propositions. De la hausse des salaires à la rénovation thermique des bâtiments en passant par la relance de la construction de logements sociaux, de l’application de la loi SRU à la fin de la casse des services publics, la CNL est dès aujourd’hui mobilisée pour faire entendre les revendications des habitant.e.s. »

CNL

Demain nous continuerons pied à pied à lutter contre toutes les mesures de régressions sociale et démocratique qu’Emmanuel Macron tentera de faire passer. Sans relâche nous nous tiendrons aux côtés des habitant-es pour faire entendre leur voix et imposer leurs exigences.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Pont-de-Claix : le programme « Impulsion » a été inauguré

Ce programme de 118 logements a été inauguré début mai, après 24 mois de travaux.


Après l’élection d’Emmanuel Macron, la CNL réclame des mesures

La Confédération nationale du logement a appelé des mesures rapides et concrètes, dont une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies.


Ouverture de l’APL aux déplacés d’Ukraine

Le gouvernement a fait part de l’ouverture de l’aide personnalisée au logement avec complément familial et des prestations familiales d’entretien aux déplacés d’Ukraine.


Ecully : Alliade Habitat agit pour la végétalisation du quartier des Sources

nullAlliade Habitat agit pour la qualité de vie de ses locataires à travers cette végétalisation, que le bailleur entend opérer sur plusieurs de ses sites au sein de la Métropole.


GrandLyon Habitat met à disposition un local pour « Lyon-Ukraine »

L’office public de l’habitat met à disposition gratuitement à l’association un local de 55 m².


La CNL appelle à « voter massivement »

La confédération nationale du logement a appelé à la mobilisation pour les élections présidentielles.


« AiRT DE FAMILLE », une exposition au coeur de l’ancien siège de la CERA

nullCette première exposition artistique d’économie circulaire participative est organisée à la Part-Dieu au sein de l’ancien siège social de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, avant la transformation de l’immeuble.


Michèle Picard prend des arrêtés contre les expulsions locatives

Comme chaque année, des arrêtés municipaux ont été pris à Vénissieux contre la reprise des expulsions sans solution de relogement, les coupures d’énergie et les saisies mobilières.


La Métropole de Lyon s’engage pour l’accueil des réfugiés ukrainiens sur son territoire

La Métropole de Lyon a indiqué vendredi mettre à disposition de la préfecture du Rhône des terrains, des locaux et des logements pour accueillir des réfugiés.


Une première journée d’échange sur l’habitat inclusif a été organisée

Cette journée a été organisée vendredi 18 mars à l’initiative de la Métropole de Lyon, en présence de la CNSA. Une visite de la résidence « Le petit prince » était organisée.


Corbas : inauguration de la résidence O’Vol

L’immeuble a été construit par le groupe Alila.


UC1 de Bron : la fin du chantier de démolition s’approche

nullUne visite du chantier de démolition de l’ancien bâtiment de 230 mètres de long était organisée en cours de semaine dernière. Une attention particulière est notamment portée à la revalorisation des bétons.


La foncière solidaire du Grand Lyon se transforme en SCIC

La foncière a indiqué se donner « les moyens de ses ambitions », via une transformation statutaire de la foncière en société coopérative d’intérêt collectif.


17.912 logements intermédiaires engagés en 2021

Emmanuelle Wargon a fait part de bons résultats sur ce segment, avec une progression de 34 % sur un an.


Alliade veut initier 2.250 logements en 2022


L’entreprise sociale de l’habitat filiale d’Action Logement organisait ce mardi sa traditionnelle conférence de presse de début d’année visant à tirer un bilan de l’année écoulée.