Presqu’île à vivre : nouvelle étape de concertation | Lyon Pôle Immo

Presqu’île à vivre : nouvelle étape de concertation

Une consultation sur la mise en place d’une zone à trafic limité est réalisée du 17 juin au 30 septembre.

Ce lundi 17 juin, s’est ouverte une nouvelle étape de la concertation sur « Presqu’île à vivre », avec l’ouverture d’une consultation pour le grand public sur la mise en place d’une zone à trafic limité, qui durera jusqu’au 30 septembre. Alors que certains « ayants droits » sont déjà identifiés, l’objectif est d’ouvrir plus largement les échanges afin de prendre en compte tous les besoins spécifiques des personnes qui habitent, fréquentent ou travaillent en Presqu’île, avant la mise en place de la zone à trafic limité à partir du 1er juin 2025.

La mise en place de la zone à trafic limité s’inscrit dans le cadre du projet Presqu’île à Vivre. Presqu’île à Vivre est une grande réflexion collective sur l’avenir du centre-ville de Lyon. L'objectif est d’adapter le centre de la Presqu’île en conciliant qualité de vie, prospérité économique et transition écologique dans le cœur de la Métropole. Depuis deux ans, dans le cadre du projet, la Métropole de Lyon , la Ville de Lyon et SYTRAL Mobilités ont ouvert un dialogue continu avec les habitants, les professionnels et les usagers. Un comité de suivi associant les différentes associations et représentants d’usagers se réunit de manière régulière. À mi-2024, la concertation a déjà réuni 6.000 participants. L’ouverture d’une consultation à destination du grand public, à partir de ce lundi, ouvre une nouvelle étape dans ce dialogue.

Le périmètre de la zone à trafic limité a été défini de manière à garantir l’accès des automobilistes aux parkings de la Presqu’île. Il s’étend du bas des pentes de la Croix-Rousse jusqu'au nord de Bellecour. Les quais du Rhône et de la Saône sont situés en dehors du périmètre et peuvent donc être empruntés par tous les véhicules, notamment pour les traversées du centre.

La zone à trafic limité de la Presqu'île prévoit deux régimes d’accès différents (le matin et l’après-midi). Concrètement, les entrées de la zone à trafic limité seront contrôlées par des bornes d’accès rétractables qui fonctionneront de manière différente selon le moment de la journée. Le matin, c’est le temps de l’approvisionnement : les flux de véhicules sont tolérés pour faciliter les livraisons à l’intérieur du périmètre. L’après-midi, on privilégie la tranquillité et les piétons : les bornes de la zone à trafic limité seront en position haute. 3 catégories d’usagers sont autorisés, ce sont les « ayants droit » (accès permanent, accès occasionnel, accès logistique)

Consultation à destination du grand public

Certains « ayants-droits », comme les riverains ou les livreurs, sont déjà identifiés. La nouvelle étape de consultation s’ouvre à un plus large public et s’adresse également aux personnes qui travaillent ou fréquentent la Presqu’île. Cette consultation permettra de recueillir les besoins et les avis sur divers aspects, dont la liste des catégories d’usagers (qui pourra bénéficier d’un accès permanent, occasionnel ou logistique ?), l’heure de bascule entre le régime du matin et celui de l’après-midi (à quelle heure remonteront les bornes rétractables ?), le fonctionnement de la zone à trafic limité le week-end, ainsi que les modalités pratiques d’accès à la zone à trafic limité (obtention d’un badge, enregistrement de plaque d’immatriculation, demande d’autorisation exceptionnelle, etc.).

Il s’agit aussi de permettre à la Métropole de Lyon d’identifier les situations particulières pour en tenir compte dans la définition des modalités de la zone à trafic limité. Toute autre contribution permettant d’identifier des situations ou besoins particuliers sera également prise en compte.

Les modalités de participation

Un registre en ligne est ouvert jusqu’au 30 septembre 2024. Plusieurs réunions publiques et ateliers seront organisés après l’été dans les 2 arrondissements concernés.

Par ailleurs, la Métropole de Lyon et la Ville de Lyon organisent également des réunions et groupes de travail avec les différents acteurs concernés par la mise en place de la zone à trafic limité (représentants des commerçants du quartier, des artisans, taxis, professionnels de santé, du tourisme, de la logistique, etc.) pour traiter des enjeux professionnels et logistiques spécifiques à leurs activités.

À la fin de la consultation, une synthèse de tous les avis et contributions sera réalisée et publiée sur l’espace en ligne. Les résultats de cette consultation permettront d’aider la Ville de Lyon et la Métropole de Lyon à définir les règles précises à appliquer dans la zone à trafic limité avant son entrée en vigueur.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’arrêt du projet de PLUi de Clermont Auvergne Métropole voté

Le conseil métropolitain a voté en fin de semaine dernière l’arrêt du projet de plan local d’urbanisme intercommunal et du bilan de la concertation préalable.


La ZAC de la Poterie lancée à la Tour-de-Salvagny

La Métropole a lancé ce projet, ainsi que la création d’une ferme métropolitaine dans cette commune de l’ouest lyonnais.


Rue Garibaldi : la trémie Félix-Faure/Gambetta en voie de comblement

Ce comblement de trémie consiste à mettre à niveau la chaussée.


Presqu’île à vivre : nouvelle étape de concertation

Une consultation sur la mise en place d’une zone à trafic limité est réalisée du 17 juin au 30 septembre.


TER désignée urbaniste, architecte et paysagiste en chef du Technicentre

nullL’avenir de l’ancien Technicentre de la SNCF de La Mulatière sera pensé par cette agence, dont la mission consistera à élaborer le plan guide de la transformation urbaine du site


Vénissieux : la première pierre de «L’Archipel» a été posée

À Vénissieux, Quartus a posé jeudi la première pierre de L’Archipel, une résidence biosourcée de 177 logements au cœur du Grand Parilly.


Rue de Bonnel : début des travaux de réaménagement

Le réaménagement de l’axe situé au nord du centre commercial de la Part-Dieu débutera ce lundi 3 juin à Lyon.


Nouveau comblement de trémie rue Garibaldi

nullA partir du 4 juin, la dernière trémie de l’axe, Félix-Faure/Gambetta, sera comblée.


Les lauréats du palmarès des jeunes urbanistes dévoilés

Les 7 lauréats ont été présentés ce vendredi.


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Un comité citoyen pour imaginer les espaces publics du centre de Villeurbanne

La Ville va constituer un comité citoyen composé d’une vingtaine de volontaires. Celui-ci pourra façonner les espaces publics de Villeurbanne grand centre.


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Modification n°4 du PLU-H: l’enquête publique a cours jusqu’au 28 mai

nullL’enquête publique concernant cette modification du PLU-H de la Métropole de Lyon se termine dans une semaine.


Givors : un village d’entreprises prochainement livré

nullLa SERL organisait il y a quelques jours une visite du chantier du village d’entreprise développé à proximité du pôle entrepreneurial LYVE de la ville.


Les travaux du bois de la Part-Dieu démarreront à l’automne

nullLes grands principes de ce bois sont finalisés, après un an d’études de conception et de concertation.