Diagnostiqueurs: vers un encadrement plus strict de la formation

Les diagnostiqueurs sont au centre du dispositif DPE, le Diagnostic Performance énergétique. Le gouvernement va donc encadrer un peu plus la formation et les diplômes. Le ministre du logement Benoist Apparu a présenté hier ses mesures visant à l'amélioration du Diagnostic Performance énergétique, ainsi que celles visant l'affichage obligatoire de la performance énergétique d'un logement d'ici à 2011.

Le métier de diagnostiqueur pourrait donc connaître de profondes mutations dans les années à venir. Le ministère du logement a ainsi indiqué qu' »un pré-requis en matière de formation initiale sera exigé pour les nouveaux diagnostiqueurs », à savoir un niveau de formation initiale calée sur la licence (Bac+3) en techniques du bâtiment ou équivalent.

Encadrement de la formation... et des examens

Désormais, la formation spécifique à effectuer afin de prétendre à la certification devra répondre à un cahier des charges établi par les pouvoirs publics, avec notamment un programme des formations défini réglementairement.

L'encadrement se fera non seulement sur la formation mais aussi sur l'examen : ce dernier pourrait contenir, selon le ministère, outre la partie QCM, des études de cas. « Par ailleurs, les QCM seraient à choisir parmi une liste de questionnaires établie par les pouvoirs publics, afin de garantir un niveau suffisant » indique le ministère.

Au final, la certification pourrait comprendre deux niveaux, valorisant de facto les professionnels du diagnostic de compétences spécifiques. « A priori », selon le ministère, le diagnostic devrait être différencié suivant la complexité des bâtiments, avec un niveau 1 pour les diagnostics de maisons individuelles et d’appartements (le diagnostiqueur devrait dans ce cas parfaitement connaître les conventions de la méthode 3-CL), et un niveau 2 pour les diagnostics de bâtiments d’une certaine importance, notamment ceux à usage collectif et tertiaire.

Des contrôles à posteriori

En outre, un premier contrôle devrait se faire six mois après la certification du diagnostiqueur, afin de vérifier la compétence du professionnel, puis d’effectuer des contrôles réguliers annuels, avec la possibilité de les effectuer sur site. « Aussi est-il proposé de demander aux organismes certificateurs qu’ils contrôlent des diagnostics de performance énergétique in situ de manière aléatoire, sur la base d’un pourcentage statistiquement significatif de tous les diagnostics de performance énergétique établis au cours d’une année donnée » précise le ministère.

LIRE AUSSI
-Logement : la performance énergétique obligatoire sur les annonces dès 2011






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


2020, un tournant dans l’immobilier selon PAP

L’année a été marquée par la survenue de la crise sanitaire, impliquant de nouvelles pratiques comme le télétravail, qui ont eu des implications structurantes sur les recherches immobilières des français.


Le retour en force de la maison

Selon Orpi, ce type de logement n’a jamais autant fait rêver les Français.


Soulagement des professionnels après les inflexions du HCSF

La FNAIM, la FFB, et les courtiers en crédits immobiliers ont salué les inflexions dans les recommandations adressées aux banques.


Front uni des acteurs de l’immobilier avant la réunion du HCSF

En amont de la réunion du Haut Conseil de stabilité financière, les principales fédération ont écrit une lette ouverte aux cabinets de Bruno Le Maire et d’Emmanuelle Wargon, de la DGT, de l’ACPR et du HCSF.


Le marché immobilier lyonnais freiné par la crise et les refus de prêt


La FNAIM du Rhône a évoqué, à l’occasion d’une conférence de presse, l’activité du marché immobilier dans la Métropole de Lyon. Si il reste solide, le marché est affecté par la crise sanitaire, les conséquences du confinement et les difficultés de financement.


La reprise des visites de biens immobiliers confirmée par Jean Castex


Le Premier ministre dévoilait ce jeudi, au cours d’une conférence de presse, les détails de la réouverture progressive des commerces dès le samedi 28 novembre.


Les professionnels de l’immobilier poussent pour une autorisation des visites

Les principales fédérations ont, en amont de l’intervention de Jean Castex, communiqué sur la nécessité de « déverrouiller la chaine du logement », via des visites soumises à un strict protocole sanitaire.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


84.1% des acheteurs et locataires continuent leurs projets, selon PAP

38.3% des locataires sont même prêts à signer leur contrat de location sur la base d’une visite virtuelle, sans visite physique du logement.


Le Congrès de la FNAIM se tiendra en format 100% digital

Le congrès et salon des professionnels de l’immobilier organisé par la fédération sera sous un format 100% digital sur 4 jours.


Reconfinement général à partir de vendredi


Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé un reconfinement général à partir de ce vendredi pour lutter contre la reprise de l’épidémie de coronavirus.


Notariat : les nouvelles orientations suite à l’élection de David Ambrosiano


Le nouveau président souhaite notamment mettre en œuvre la convention d’objectifs 2021-2024 signée le 8 octobre avec l’État.


David Ambrosiano, nouveau président du Conseil supérieur du notariat

L’ancien président de la Chambre des notaires de l’Isère a été élu président de l’organisation professionnelle du notariat.


Une offre de community management dédiée aux agents immobiliers lancée par Kuso

Paul de Framond, diplômé d’une école de commerce et Jérôme Carle, jeune ingénieur, travaillaient tout deux en indépendants sur des chantiers de communication digitale pour les agents immobiliers quand ils ont eu l’idée de proposer une offre de gestion des réseaux sociaux baptisée Kuso.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.