Patrimoine et commerce élargit sa gouvernance

L'assemblée générale du groupe a adopté un élargissement du Conseil de surveillance. Il est désormais composé de 8 personnalités, dont 6 membres indépendants.

L’assemblée générale des actionnaires de Patrimoine & Commerce, qui se réunissait vendredi a approuvé les comptes de l’exercice 2009/2010 clos le 30 juin dernier et a approuvé l'élargissement de son Conseil de surveillance. Ce dernier est désormais composé de 8 personnalités, dont 6 membres indépendants.

Les actionnaires ont approuvé à l’unanimité la nomination de l’ensemble des membres du Conseil de surveillance. Ce dernier, qui s'est réuni après l'assemblée générale, a élu Jean-Claude Bossez Président du Conseil de surveillance et du Comité d’Audit. Hormis Jean-Claude Bossez, le Conseil de surveillance est désormais composé de Thierry de Haynin, membre indépendant, Lydia Le Clair, Christian Louis-Victor, membre indépendant, Jean-Hubert Moitry, membre indépendant, Jean-Jacques Ory, membre indépendant, Eric Ranjard, membre indépendant, et Gonzague de Villèle.

Parallèlement, Dominique Jouaillec, jusqu'ici Président du Conseil de surveillance et du Comité d’audit, a été nommé Gérant de la foncière, au coté d'Eric Duval et de Duval Gestion. Dans le cadre de sa stratégie de croissance dynamique, Patrimoine & Commerce s’est ainsi dotée d’organes de gouvernance composés de professionnels reconnus de l’immobilier.

L'entrée de Banque Populaire Val de France au capital approuvée

Au cours de l'assemblée, a été approuvée l’entrée de Banque Populaire Val de France (BPVF) dans le capital de Patrimoine & Commerce dans le cadre d’une augmentation de capital réservée, souscrite en numéraire pour un montant de 20 millions d'euros. La Gérance a constaté le 16 décembre la réalisation de cette augmentation de capital par émission de 18,7 millions d’actions nouvelles au prix unitaire de 1,07 € par action au profit de Banque Populaire Val de France - dont une prime d’émission de 0,92 € par action - pour un actif net réévalué hors droits de 1,22 € par action au 30 juin 2010.

BPVF détient désormais 26,6% du capital. BPVF s’est également engagée, pendant une durée de 2 ans, à ne pas accroître sa participation dans Patrimoine & Commerce dans des proportions qui pourraient empêcher la société d’opter pour le régime SIIC ou qui pourraient lui faire perdre le bénéfice de celui-ci. La société veut en effet accroître significativement ses moyens financiers mais aussi élargir son flottant et son actionnariat dans la perspective d’opter pour ce régime. Il pourrait ainsi faire appel prochainement au marché. Cette première levée de fonds vise notamment « à acquérir et valoriser un patrimoine d’immobilier commercial sur la base de critères d’investissement sélectifs alliant dynamisme et vision long terme » selon le communiqué du groupe.

Les investissements en immobilier commercial pourront être de toute nature, que ce soit des centres commerciaux, des retail parks, des galeries commerciales. Il privilégiera une stratégie de long terme avec des biens dans des villes de taille moyenne implantés dans des zones de chalandises attractives et offrant des loyers fidélisant pour les locataires. Patrimoine & Commerce veut multiplier par plus de trois son portefeuille d’actifs commerciaux dans les 5 ans, et vise une valeur de patrimoine supérieure à 500 millions d'euros.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Orpi s’insurge contre la perspective d’un encadrement des loyers


Mercialys : baisse limitée de la fréquentation

À l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, le groupe a fait état d’une amélioration tendancielle du taux de recouvrement des loyers.


Les loyers pourront augmenter de 0,46%


L’indice de référence des loyers, qui régit la révision des loyers en cours de bail, progresse légèrement, mais dans des proportions bien moindres qu’en 2019.


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


L’UNIS souhaite un observatoire des charges de copropriété

Relations partenariales avec les professionnels et les élus, encadrement des loyers, éco-rénovation : les sujets sont nombreux dans les prochains mois pour l’UNIS Lyon-Rhône.


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.


Patrick Lozano réélu président de l’UNIS

Celui qui était déjà président de l’Union des syndicats de l’immobilier Lyon-Rhône a été renouvelé pour un mandat de 3 ans.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.


La convention Patrimonia 2020 ouvre ses portes pour 2 jours


Cette convention ouvre les 1er et 2 octobre au centre des congrès de Lyon, à la Cité internationale, dans le 6ème arrondissement.


Rénovation des copropriétés : les professionnels de l’immobilier s’engagent

Les professionnels de la FNAIM, de Plurience et de l’UNIS s’engagent sur la rénovation de 50.000 copropriétés sur trois ans.


Loi de finances 2021 : un budget logement de 16,2 milliards d’euros

Bercy a dévoilé ce lundi son projet de loi de finances 2021. La hausse du budget logement s’élève à 390 millions d’euros.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


Foncière Magellan : un milliard d’actifs sous gestion

La foncière a annoncé accélérer son développement et poursuivre la mise en œuvre de sa stratégie ISR.


La réforme des APL sera mise en œuvre au 1er janvier 2021

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, l’a confirmé dans le journal « Le Parisien ». Elle a également évoqué d’autres mesures, notamment en faveur de la rénovation énergétique.