Réforme du Livret A : l’USH monte au créneau

L’union sociale pour l'habitat dénonce la proposition du gouvernement visant à diminuer le taux de centralisation du livret A.

Le livret A continue de faire parler de lui. Le gouvernement a en effet proposé une baisse du taux de centralisation des sommes collectées au titre du livret A et du livret de développement durable, une décision contesté par l'USH. En effet, lorsqu'une personne ouvre un livret A, les sommes collectées par la banque étaient, jusqu'en 2008, en totalité centralisées au niveau de la caisse des dépôts et consignations.

Or, depuis 2008, toutes les banques ont désormais la possibilité de proposer à leur clientèle un livret A. Depuis cette généralisation de la distribution du livret, la totalité des sommes perçues par les établissements bancaires ne sont pas centralisées en totalité par la caisse des dépôts.  Un décret provisoire avait en effet fixé la centralisation à hauteur de 160 milliards d’euros, c’est à-dire environ 70% à l’époque et 63% aujourd’hui. En outre, ce taux est fixé de manière à ce que les ressources centralisées soient au moins égales au montant des prêts consentis au bénéfice du logement social et de la politique de la ville par la Caisse des Dépôts et Consignations, affecté d’un coefficient multiplicateur égal à 1,25.

"Financer les PME", un argument infondé pour l'USH

Or aujourd’hui, les banques souhaiteraient voir ce taux abaissé sous les 70%. L'union sociale pour l'habitat a une nouvelle fois fait part de son opposition à ce projet  dans un communiqué, en pointant le manque de transparence sur l’utilisation des fonds récoltés :  « L’argument avancé par les banques, qui disent vouloir financer les PME, nous parait d’autant moins fondé qu’elles sont en deçà de ce que la loi impose dans ce domaine, et à tout le moins ne respectent pas leur obligation de rendre compte de l’usage fait de la part non centralisée » indique Thierry Repentin, Président de l’Union Sociale pour l’Habitat.

« Nous contestons cette décentralisation mais aussi une précipitation qui ne repose sur aucun élément » indique-t-il. Le décret définitif sur la centralisation doit être pris avant le 30 septembre 2011.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : le chantier du T6 impactera les marchés Leclerc et Grandclément

nullLes élus et services de la Ville ont rencontré les commerçants abonnés ces lundi 1er et mardi 2 mars.


L’État fait un point sur France Relance dans le Rhône

Dans le Rhône, 144 millions d’euros sont mobilisés pour 176 projets de rénovation des bâtiments de l’État.


Le futur bâtiment de l’Anses et l’ANSM se dessine à Lyon Gerland

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé vont y rapprocher certaines de leurs activités.


Villeurbanne signe un protocole d’accord avec le Procureur de la République

Le Procureur a proposé à la Ville d’expérimenter une nouvelle procédure de traitement des infractions pénales correspondant aux contraventions, de la 1ère à la 5ème classe.


Un CPER 2021-2027 de 5,2 milliards d’euros

null
Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes se réunissait mardi en visioconférence. Laurent Wauquiez a précisé les grands montants sur le contrat de plan État/Région.


Un soutien étatique aux projets de jardins partagés et collectifs

Cette mesure de soutien à ces projets en zone urbaine ou périurbaine se traduit par une enveloppe de 17 millions d’euros.


La Ville de Lyon veut renforcer le lien nature-enfant

42 projets de végétalisation sont lancés dans les crèches.


Philippe Cochet critique les «menaces» de la Métropole sur les communes

Le maire de Caluire-et-Cuire a, lors de la commission permanente de la Métropole de Lyon, fustigé la tendance à l’autoritarisme du président de la Métropole de Lyon et « la verticalité de l’exercice du pouvoir ».


Un premier trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL accélère la transition énergétique via une politique de renouvellement de l’ensemble des véhicules de son réseau bus.


Pascale Gibert nommée directrice générale de LPA

null
Avec cette nomination, c’est la première fois qu’une femme occupe ce poste ce poste au sein de la société d’économie mixte.


Bientôt les premières pierres de «L’Autre Toit»

Le début de ce programme immobilier de 50 logements situé dans le quartier de « L’autre Soie » à proximité du Carré de Soie devrait intervenir au printemps.


Thizy-les-Bourgs est l’un des lauréats du programme POPSU Territoires

Jacqueline Gourault a annoncé lundi les lauréats de ce programme national de recherche-action sur les petites villes et les territoires ruraux.


L’installation en zone rurale, un choix pour les jeunes actifs et les familles

L’INSEE a publié une étude sur l’installation dans les communes rurales en Auvergne Rhône-Alpes. Selon cette étude, il s’agit là d’un choix de proximité, privilégié par ce type de populations.


T9, le projet de tram entre Vaulx-en-Velin La Soie et l’ouest de Villeurbanne est lancé

Le comité syndical du SYTRAL a voté lundi dernier l’engagement de l’opération de cette ligne qui reliera Vaulx-en-Velin/La Soie à Villeurbanne/La Doua et/ou Charpennes.


Jean-Jacques Boyer, nouveau sous-préfet de Villefranche-sur-Saône

nullAuparavant sous-préfet de Chalon-sur-Saône, il succédera à Pierre Castoldi le 1er mars.