« Nous n’avons pas dépassé les plus hauts de 2008 à Vaise »

Pour Olivier Mérindol, gérant de l’agence Laforêt Immobilier dans le neuvième arrondissement, l’impact des mesures récemment entrées en vigueur comme le PTZ+ n’est pour l’heure pas perceptible.

Quelle a été l’évolution des prix sur les 12 derniers mois dans le neuvième arrondissement?

Sur le gros de l’activité, c'est-à-dire sur des appartements de typeT2, T3, il n’y a pas eu d’évolution sensible des prix. Si ceux-ci ont augmenté sur les 20 derniers mois, nous ne sommes pas à des niveaux de prix supérieurs à ceux de 2007-2008. On a juste compensé la baisse de prix intervenue fin 2008-début 2009. Du point de vue de l’activité actuelle, si le deuxième semestre 2010 a été très actif, je trouve en revanche le démarrage 2011 plutôt poussif. Même si des opérations se font, nous ne sommes pas sur le même rythme qu’au précédent semestre . Est-ce le résultat de la hausse des taux ? J’ai du mal à croire que 20 euros en plus sur une mensualité influe sur l’acte d’achat.

Quels sont les prix constatés actuellement dans le neuvième arrondissement?

Les prix au mètre carré peuvent aller du simple au double. Cela peut aller de moins de 2000 euros sur certains biens à la Duchère jusqu’à 4200 euros sur des T1 et T2 récents autour de Valmy. Pour ces biens de 40m² avec garage, on flirte avec des niveaux de prix de 150.000-160.000 euros. Sur les T3 récents avec garage autour de Valmy, les prix se situent entre de 225.000-250.000 euros, même si certains biens se vendent à des prix plus élevés (soit des prix entre 3050 et 3750 euros le mètre carré en pondérant le garage pour 15000 euros).

Ile Barbe à Lyon à côté de Saint Rambert

Le neuvième comprend également Saint Rambert. Le niveau des prix est-il différent dans le quartier ?

Sur Saint Rambert, les immeubles les plus vieux en copropriété datent des années 50, et sont de quatre à cinq étages minimum sans ascenseur. Pour ce genre de biens, il faut compter 2500 euros par mètre carré. Pour les beaux appartements des années 80, les prix tournent plutôt autour des 3000-3200 euros le mètre carré selon les cas. Le marché n’est toutefois pas très actif sur le plateau de Saint Rambert, avec peu d’offre mais également peu de demande. Ce qui peut s’expliquer en outre par le caractère excentré du quartier : il n’y a pas de métro et de ce fait la voiture est de ce fait quasiment obligatoire.

Quelles sont vos perspectives sur les prix pour le neuvième arrondissement?

Il y a toujours une forte demande, ce qui incite les propriétaires à demander beaucoup pour leur bien. Maintenant, personne n’est capable de dire quelle va être l’évolution du marché dans les prochains mois. L’impact du PTZ+ n’est, pour l’heure, pas visible. Si cela constitue un coup de pouce, ce n’est pas pour cela que quelqu’un qui ne pouvait pas acheter achète.

Rue à proximité de la gare de Vaise

Quelle catégorie de population vient s’installer à Vaise ?

Ce sont surtout des primo-accédants qui vont se positionner sur des appartements allant jusqu’au T3. Bien sûr, il y a des reventes, notamment de la part de gens qui possèdent un T2 ou un T3 et qui souhaitent acquérir un T4. Or pour ce genre de biens dont les prix sont voisins de 250.000-300.000 euros, si vous n’avez pas un premier apport bien souvent issu d’une vente immobilière, le financement est difficile.

Vaise a beaucoup changé depuis une quinzaine d’années…

Le quartier a en effet beaucoup évolué depuis 1998, date du lancement de l’agence. Beaucoup de personnes qui n’envisageaient pas de venir s’installer dans le neuvième arrondissement il y a une dizaine d’années ne se posent même plus la question aujourd’hui. Il y a beaucoup moins de réticence à venir s’installer dans le quartier. Vaise, grâce aux axes routiers et aux pôles multimodaux comme Gorge de Loup et Gare de Vaise, fait désormais partie intégrante de Lyon. C’est désormais plus qu’une simple porte d’entrée dans Lyon.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Quel bilan pour les prix de l’immobilier sur un mandat ?

Sur les six dernières années, les prix ont évolué de manière assez différente suivant les différentes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier : les prix continuent de monter, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel fait état d’une chute des ventes, mais également de prix orientés à la hausse. La raréfaction de l’offre est en cause.


Les prix de l’immobilier en hausse à Lyon après la fin du confinement

null
Meilleurs Agents fait état ce mardi de son baromètre national des prix de l’immobilier.


Immobilier : les prix continuaient d’augmenter fin avril, selon LPI-SeLoger

null
D’après les chiffres compilés par le baromètre, seules les ventes immobilières étaient en net repli fin avril.


Le confinement ne se traduit pas par des baisses de prix

C’est ce qu’a indiqué LPI-SeLoger dans son baromètre mensuel.


Les prix en nette hausse dans les grandes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes

null La progression des prix a été à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne en 2019, selon les Notaires de France. Mais l’incertitude est désormais de mise pour les prochains mois du fait de la crise sanitaire.


Villeurbanne, ville où les prix étaient le plus en hausse avant le confinement

C’est l’enseignement du dernier baromètre LPI Seloger, qui a dévoilé les dernières tendances de prix avant confinement. Les prix restaient nettement orientés à la hausse avant le confinement. C’est l’enseignement du dernier baromètre LPI Seloger, qui a dévoilé les dernières tendances du marché immobilier avant le 17 mars. Et selon celui-ci, l’orientation des prix des […]


«On est en train de faire une région parisienne bis. Ce n’est pas notre modèle»


Renaud Payre, est le candidat de la Gauche Unie à la présidence de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui son programme, qui intègre des métros légers de surface, l’abandon de l’Anneau des sciences, de nouvelles relations avec les territoires environnants, mais aussi une coopérative pour la rénovation énergétique et l’encadrement des loyers.


Immobilier ancien : Guy Hoquet fait le bilan d’une année sous tension

Guy Hoquet l’Immobilier a fait un bilan de l’année 2019 en termes de prix et de ventes, au niveau national et dans les régions.


Immobilier : des tensions qui s’affirment sur les prix dans de nombreuses villes

LPI Seloger a publié cette semaine son baromètre des prix de l’immobilier.


Prix de l’immobilier en hausse dans plusieurs départements de la Région


Dans l’ex-région Rhône-Alpes, les volumes et les prix sont, selon les notaires, en forte hausse, notamment à Lyon et dans la circonscription départementale du Rhône.


Lyon : une année 2019 très dynamique dans l’immobilier ancien

La Chambre du Rhône a dévoilé des premiers chiffres à l’occasion de la présentation vendredi par le CECIM des chiffres du logement neuf dans la Métropole de Lyon.


« La demande est bien trop importante par rapport à l’offre »

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Nous évoquons avec lui les chiffres de l’année 2019 en matière d’immobilier résidentiel à Lyon.


L’activité du marché immobilier à des sommets en 2019 dans le Rhône et à Lyon


Les prix des appartements ont progressé, l’an dernier, de 5,7% à Lyon et de 6,8% dans le Rhône.


La hausse des prix de l’immobilier se renforce sur Lyon, selon LPI-Seloger

La hausse des prix accélère dans de nombreuses villes périphériques des métropoles. Dans la Métropole de Lyon, le phénomène est perceptible dans certaines villes, mais aussi dans la ville centre.