Centre commerciaux : les investisseurs visent les marchés matures

Selon DTZ Research, les investisseurs devraient, dans les deux ans à venir, se recentrer sur les centres commerciaux à valeur ajoutée sur les marchés matures en Europe.

Les investisseurs devraient se recentrer sur les centres commerciaux à valeur ajoutée sur les marchés matures en Europe. C’est l'un des enseignements de la dernière étude de DTZ Research. Car si les centres commerciaux ont bien passés la crise, les investisseurs cherchent toujours à optimiser le rendement locatif, du fait notamment de la compression des taux de rendement limitée à court terme.

Ce dernier phénomène incite DTZ à anticiper un intérêt de plus en plus marqué des investissements dans des restructurations ou rénovations lourdes de centres commerciaux, créatrices de valeurs, essentiellement dans des marchés européens matures. En surface, le groupe estime ainsi que sur les deux plus grands pays européens, à savoir la France et l'Allemagne, 12 millions de m² pourraient ainsi être retraités. Soit la moitié du parc existant.

Néanmoins, la cellule de conseil de DTZ anticipe également une reprise des livraisons de centres commerciaux dans les deux ans dans des pays moins avancés, comme en Europe Centrale et de l’Est, Russie et Turquie, du fait de l'essor de leur consommation, et d’une sous-offre en centres commerciaux. « 13 million de m² de nouveaux centres commerciaux pourraient être livrés entre 2011 et 2012 » pense le groupe. En outre, la Turquie et les pays de l’Europe Centrale et de l’Est disposent à ce jour d’un ratio de surfaces commerciales par habitant bien inférieurs à la moyenne européenne. On compte ainsi en Europe de l’ouest un ratio de 238 m² pour mille habitants contre seulement 54 m² en Turquie, 56 m² en Roumanie et 60 en Russie. Ce qui laisse entrevoir de fortes perspectives de croissance dans ces pays.

Magali Marton, Directrice des Etudes de DTZ CEMEA commente : « Les taux prime des centres commerciaux ont enregistré une correction par rapport à leurs niveaux de fin 2009. Ils se situent aujourd’hui autour de 6% en France, Allemagne et au Royaume-Uni, entre 6 et 7% dans les autres marchés principaux. Nous ne prévoyons qu’une légère correction de ces taux à moyen terme. Par conséquent, l’intérêt des investisseurs devrait davantage porter sur les rendements locatifs que sur la croissance des valeurs. Les restructurations ou rénovations d’actifs existants sont autant de possibilités pour les investisseurs de générer de nouveaux revenus que d’optimiser leurs cash flows existants. »

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Aptiskills prend à bail 860 m² au sein de Terralta

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses transactions au titre du mois de juin.


Adisseo implante son futur centre de recherche dans « Booster », à Saint-Fons

Adisseo et em2c ont posé le 12 juillet dernier la première pierre de « Booster », un futur ensemble mixte mixant des surfaces tertiaires et des laboratoires de recherche.


L’offre en locaux d’activité s’étiole en région lyonnaise

Brice Robert Arthur Loyd et JLL ont fait part de leurs analyses sur ce segment, qui a bien performé au premier semestre 2022.


Investissement immobilier : un deuxième trimestre moins actif à Lyon

null
La hausse des taux a pesé sur les résultats du marché de l’investissement en immobilier d’entreprise.


Métropole de Lyon: 147.000 m² de bureaux placés au 1er semestre

C’est ce qu’ont rapporté divers conseils en immobilier d’entreprise au titre de la période.


Apave va louer une partie des surfaces de « Plug&Play »

nullLe groupe DCB International installe les équipes du groupe dans « Squale », composante de l’ensemble immobilier « Plug & Play », situé à Limonest.


Lyon 9 : Remake a acquis l’immeuble « Le Parks »

La société de gestion nouvellement créée l’a acquis pour le compte de sa SCPI Remake Live.


Lyon 6 : nouvelle acquisition par 6e Sens Immobilier

Le groupe a réalisé une transaction rue Germain.


Nette hausse des inspections en matière de sécurité sur 3 ans

nullLa préfecture du Rhône et de la Région organisait ce jeudi une conférence de presse sur la sécurité des sites industriels sur le territoire régional.


Les PME franciliennes veulent se développer en dehors de l’Île-de-France

C’est le résultat d’un sondage OpinionWay réalisé pour Newton Offices.


Le Collège de Paris prend 3.100 m² dans Vela Verde

nullCushman & Wakefield a conseillé cette institution et Arioste dans la location d’un campus étudiants à Lyon.


Vaulx-en-Velin :  Le Fourgon prend à bail 1.088 m²

nullValoris Real Estate a fait part d’une transaction dans la commune de l’Est lyonnais.


Colombier-Saugnieu : livraison du parc d’activité de l’Aéropostale

Sorovim proposait à la commercialisation les lots de ce bâtiment.


Le World Trade Center Lyon intègre le groupe Bel Air Camp

Après la reprise de la direction générale du centre d’affaires situé aux 27e et 28e étage de la tour Oxygène, le World Trade Center change de nom et devient « Bel Air Center ».


Pamela Favier devient directrice adjointe de NCT Lyon

La dirigeante avait intégré le conseil en immobilier d’entreprise en 2016.