« Nous sommes revenus à un marché de besoin »

Alexandre Schmidt, directeur de l’agence Immobilier fidésien, nous parle du marché immobilier de Sainte-Foy-lès-Lyon.

Quelle a été l’évolution du marché de l’immobilier à Sainte-Foy-lès-Lyon ?

Clairement, le marché immobilier est actuellement en train de changer sur Sainte Foy lès Lyon. De 2000 à 2007, les prix avaient décollé, et nous étions dans un marché presque spéculatif. Mais la crise de 2008 a changé la donne. D’un marché de spéculation, nous sommes revenus à un marché de besoin. L’an dernier, nous avons eu certes eu une petite hausse des prix de l’ordre de 3%, due notamment au mouvement de baisse des taux d’intérêt. Mais depuis le début de l’année, nous assistons à une certaine stabilité des prix. Ce n’est pas tant au niveau du financement que le marché est compliqué, c’est que les acquéreurs n’ont plus d’échelle de comparaison. L’offre qui est assez restreinte fait que les gens qui souhaitent acheter sur Sainte Foy n’ont pas de possibilité de comparer. Du coup, un certain attentisme s’est installé.

La crise de 2008 a eu un vrai impact à Sainte-Foy...

Avec la crise, en 2008, les prix sont redescendus un peu partout, et notamment à Sainte-Foy-lès-Lyon. Par exemple, nous avions vendu avant la crise dans la résidence « Les trois cèdres » un T3 de 70m2 au quatrième étage, 195000 euros. En 2008, le même appartement, certes au premier étage, mais de même surface et même configuration, s’est vendu lui, à 156000 euros. Depuis, les prix ont, certes augmenté, mais se situent toujours en dessous de ceux de 2007. Je dirais que nous sommes actuellement revenus aux niveaux de prix de 2006.

Quels sont les prix aujourd’hui dans la ville ?

En moyenne pour un appartement ancien à Sainte Foy, il faut compter, en moyenne, 2500 euros du mètre carré pour un appartement, ceci dans des résidences des années 70. Pour les résidences datant d’une vingtaine d’années, on sera sur des niveaux de prix plus élevés, supérieures à 3200 euros du mètre carré. Quant aux résidences récentes de moins de 5 ans, il faut compter 4000 euros du mètre carré. Sur le marché des maisons, Pour exemple, nous avons vendu, il y a quelque temps, une belle maison de 1962, avec toit terrasse, 1500 m2 de terrain, une partie habitation 90m2, et de belles prestations à l’intérieur– belle cheminée, Carrare/Briare au sol, piscine – qui nécessitait toutefois des travaux de rénovation - 475.000 euros.

Quel type d’habitat trouve-t-on à Sainte-Foy ?

Le marché immobilier est assez diversifié sur Sainte-Foy-lès-Lyon. On peut avoir des résidences des années 60, comme les années 70, ainsi que des résidences récentes de cinq ans, et des maisons. Sainte-Foy-lès-Lyon est une commune assez vaste. On est donc sur des amplitudes de prix importantes selon les secteurs, suivant si on est dans le centre, ou dans d’autres quartiers de Sainte-Foy.

Quel type de population vient s’installer sur Sainte-Foy ?

Il y a tout type de population. Aussi bien des gens d’une quarantaine d’années avec enfants que des personnes plus âgées et des jeunes. Du fait de l’éventail des biens présents sur Sainte-Foy, tous les types d’acquéreurs sont représentés, notamment les primo-accédants et les jeunes, qui peuvent trouver des biens dans les résidences les plus anciennes. Beaucoup de gens cherchent également à se rapprocher de Lyon, du fait des coûts du transport, qui amènent beaucoup de gens à se rapprocher du centre de Lyon. C’est d’ailleurs un mouvement fort : alors qu’il y a quelques années, nous avions beaucoup de gens qui n’hésitaient pas à s’éloigner de Lyon. Aujourd’hui, on assiste au mouvement inverse.

Y’a-t-il des programmes neufs actuellement sur Sainte Foy?

Il n’y a actuellement pas de programme neuf sur Sainte Foy. Il existe néanmoins, le projet Debrousse, qui vise à réhabiliter l’ancien hôpital. 170 logements devraient être créés, dont une partie en accession et l’autre en logements sociaux.

- L'agence Immobilier fidésien à Sainte-Foy-Lès-Lyon






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Saint-Étienne : les prix de retour sur le seuil des 1.000 € le m²

nullDans leur dernière note de conjoncture trimestrielle, les notaires de la Loire ont fait part de hausses de prix substantielles sur l’ensemble du département, dont Roanne et Saint-Étienne.


Century 21 évoque un marché de l’immobilier «miraculé» en 2020

Le réseau d’agences immobilières franchisées a fait part ce lundi de son traditionnel bilan de l’année immobilière.


Le retour en force de la maison

Selon Orpi, ce type de logement n’a jamais autant fait rêver les Français.


Les prix de l’immobilier en hausse de 2% selon Orpi, malgré la crise sanitaire


Sur un an, les prix ont augmenté en France, malgré les périodes de confinement, a indiqué ce lundi le réseau immobilier.


Lyon, ville où les prix ont le plus augmenté avec Rennes et Nantes en 2020

null
Les notaires de France présentaient ce jeudi leur premier bilan de l’année sur le marché immobilier. Les prix restent en hausse dans toutes les villes de France, et notamment en Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier : un engouement confirmé pour les espaces extérieurs

Meilleurs Agents a fait état d’une nouvelle étude sur l’impact d’une terrasse ou d’un balcon sur le prix d’un appartement dans les grandes villes de France.


Le marché immobilier lyonnais freiné par la crise et les refus de prêt


La FNAIM du Rhône a évoqué, à l’occasion d’une conférence de presse, l’activité du marché immobilier dans la Métropole de Lyon. Si il reste solide, le marché est affecté par la crise sanitaire, les conséquences du confinement et les difficultés de financement.


En Auvergne-Rhône-Alpes, les prix des appartements montent de 7,1% sur un an

C’est ce que montrent les indices INSEE-Notaires des prix des logements anciens publiés ce jeudi


Selon LPI-Seloger, la hausse des prix de l’immobilier se renforce

En octobre, les prix signés ont augmenté de 6.3% sur un an, contre +4.5% il y a un an à la même époque, selon le baromètre. Au sein de de mouvement, Lyon ne fait pas exception.


La hausse des prix de l’immobilier se tasse légèrement

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens au titre du troisième trimestre ont été publiés ce jeudi.


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


La hausse des prix de l’immobilier s’accélère

C’est le constat de LPI-SeLoger, qui fait état d’une raréfaction de l’offre de biens. Selon ce baromètre mensuel, la hausse des prix immobiliers en France est forte et générale.


Le marché immobilier français très dynamique, selon Century 21

Le réseau d’agences franchisées a, à l’occasion de son bilan trimestriel, tempéré ce constat en soulignant que Paris voyait son activité et ses prix marquer le pas