Rhône-Alpes: la demande en logement va s’accroitre

La population de Rhône Alpes va fortement progresser d’ici à 2040, notamment autour du Grand Lyon et dans le Genevois, selon une étude de l'INSEE. Ceci devrait, selon elle, doper la demande en logement.

Ça pousse à l’Est ! La dernière étude de l’INSEE sur l’évolution démographique en Rhône-Alpes d’ici 2040 confirme un peu plus les phénomènes déjà observés lors des derniers recensements : poussée du Grand Lyon et du Genevois, nette progression de la population et vieillissement de celle-ci.

La population en Rhône-Alpes devrait ainsi progresser à un rythme de moitié supérieur à la moyenne nationale. Cette croissance démographique, selon l’INSEE, va créer des besoins nouveaux : écoles, maisons de retraites, mais aussi logements. « La baisse tendancielle du nombre moyen de personnes par ménage amplifierait la demande déjà croissante de logements induite par l'augmentation de la population ». Un fait qui devrait un peu plus faire pression sur les collectivités pour libérer du foncier constructible. « L'éventuelle poursuite du développement des maisons individuelles au détriment des logements collectifs accentuerait sensiblement la consommation d'espace » note ainsi l’INSEE. Un étalement urbain qui pourrait pousser l'influence du Grand Lyon bien au delà des limites actuelles, comme dans la Bièvre mais également le Bugey.

Poussée à l’Est du Grand Lyon

Une première étude de l’INSEE avait déjà annoncé une nette progression de la population en Rhône Alpes, avec une évolution par département. L’étude de ce mois-ci présente cette fois les principales évolutions de la population au sein des zones de la région. Un phénomène principal se dégage : la poussée vers l'Est des populations au sein de la région. Si la Loire devrait ainsi stagner en termes de population, la Haute-Savoie, en revanche, devrait bénéficier de la croissance du Genevois français.

Trois départements pourraient profiter de cette tendance à la hausse de la population : le Rhône, l'Isère, et la Haute-Savoie. Concernant l'Isère, ce ne serait pas la croissance de la métropole grenobloise qui sera responsable de la majeure partie de la croissance de la population, mais plutôt la croissance du Nord Isère, qui devrait profiter de l'extension de l'influence de l'aire urbaine de Lyon.

Dans les 30 prochaines années, le Genevois français et le Grand Lyon devraient être les territoires les plus dynamiques, avec des gains de population supérieurs à 100 000 habitants dans les deux cas : le Grand Lyon devrait gagner 220 000 habitants, contre 126 000 pour le Genevois français. En outre, les populations jeunes de ces deux territoires devraient entraîner un solde naturel important, selon l'INSEE.

Le Grand Lyon, apporteur de Population

À l'inverse, les territoires touchés par le vieillissement de la population devraient être le Mont Blanc, Tarentaise-Vanoise, le Bassin Annécien, le Bassin de Montélimar, le Bassin d'Albertville, la Vallée de la Drôme-Diois, Valence et le centre de la Drôme-Ardèche, ainsi que la Maurienne.

Au final, l'INSEE classe ainsi les territoires en cinq grandes catégories. Le Grand Lyon, tout comme Saint-Étienne métropole, sont ainsi des zones à population jeune susceptibles d'alimenter en nouveaux habitants des zones voisines. Dans le cas du Grand Lyon, l'Ouest lyonnais, le Beaujolais, les monts du Lyonnais, les Dombes, la plaine de l'Ain, la Bièvre, et le sud du Rhône en seraient ainsi les premiers bénéficiaires. Dans le cas de Saint-Étienne, ce serait essentiellement la plaine du Forez qui continuerait d'accueillir les habitants en partance de la ville centre.

» Notre dossier démographie






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Reconnaissance de catastrophe naturelle dans plusieurs communes

La préfecture du Rhône a annoncé ce mardi que des arrêtés interministériels portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle à Tassin-la-Demi-Lune, Communay, Longes, Trêves, Tarare et Saint-Pierre-de-Chandieu étaient parus au Journal officiel.


«6e Sens Immobilier Retail», nouveau nom de Key’s Immobilier

La structure créée en 2015 par Anne Caudard a changé de nom en devenant 6e Sens Immobilier Retail.


Accord entre LCL et Action Logement Services


La banque et l’une des six entités d’Action Logement ont signé une convention sur l’accès au logement et l’amélioration de l’habitat.


Lyon 4 : évacuation de l’ex-collège Scève

Les services de l’État ont mené ce mardi l’évacuation en matinée de l’ex-collège Scève, en lien avec la Métropole et la Ville de Lyon.


Silex 2 se veut une réponse aux nouveaux enjeux tertiaires


La transformation de l’ex-tour EDF se poursuit. Covivio organisait il y a quelques jours une visite au sein du bâtiment en cours de chantier.


Deux expérimentations lancées par LPA, issues de son Lab

Le Lab LPA avait été créé il y a trois ans. Il s’engage dans une phase d’expérimentation avec deux startups, Carl et Mob-Energy.


Large soutien des élus suite aux menaces à l’encontre de Jérémie Bréaud

Le maire de Bron, menacé de mort, a reçu des soutiens tant de la part des élus de droite que des élus de l’opposition.


La SPL Lyon Confluence récompensée au SIATI

La SPL a reçu le trophée d’or de la transformation urbaine la plus innovante dans la catégorie « Aménageurs ».


Le SYTRAL deviendra un EPL au premier janvier 2022

Le syndicat mixte a annoncé amorcer son évolution en établissement public local, du fait de l’application prochaine de la loi d’orientation des mobilités.


Grégory Doucet nommé président du conseil de surveillance des HCL

Le maire de Lyon a été élu ce lundi à l’unanimité des suffrages exprimés président du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon.


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.