Aéroport de Lyon : la privatisation se précise

Selon le site internet de France 3, le gouvernement souhaite privatiser l’Aéroport de St Exupéry au plus vite. Il va procéder à un appel d’offre afin de céder ses parts. Les associations de riverains et les élus locaux sont sur le pied de guerre.

Avec un chiffre d’affaires qui avoisine les 140 millions d’euros en 2010, L’aéroport de Lyon représente une manne pour les investisseurs. 3eme aéroport français en termes de trafic passager après Paris et Nice-Cote d’Azur, il a connu une croissance de 3,4 % en 2010 avec ses 8 millions de passagers. Une hausse supérieure à la moyenne nationale de 1,3% en grande partie obtenue grâce aux compagnies low-cost.

Surtout, le site présente un potentiel de développement important. Il ne se situe qu’au 47ème rang des aéroports européens, alors que Lyon fait partie des dix PIB les plus élevés pour la région Rhône-Alpes. .En termes de trafic, le l’aéroport de Lyon reste en retrait par rapport à ses homologues européens. Avec 8 millions de passagers, il reste loin des 51 millions de passagers de Francfort, ou des 35 millions de Milan et 27 millions de Barcelone, villes équivalentes en superficie et en population. Or si la plupart des aéroports français seront saturés d'ici 2030, Lyon est l’un des seuls de son envergure, à pouvoir accueillir des dizaines de millions de passagers supplémentaires. De quoi attirer les convoitises. Aéroport de Paris ADP, BNP Paribas, Véolia, Vinci, Axa et Antin se sont déjà portés dans candidats. L’australien Macquarie et le canadien SNC Lavalin sont également interessés.

 

De nouvelles lignes intercontinentales en vue

Pour les investisseurs le développement passe la création de liaisons intercontinentales. Des discussions ont déjà été entamées avec Emirates pour la création d’une ligne vers Dubaï avec 38 millions de passagers supplémentaires en vue. Une ligne vers l'Asie et vers le continent américain, via Newark ou Atlanta, sont également à l’étude. Emirates pourrait annoncer sa venue ou pas d’ici deux mois. Air India fera savoir d’ici fin 2011, si son hub européen vient à Lyon. L’objectif avoué par la direction des Aéroports est d’atteindre les 10 millions dans les deux ans à venir.

 

Un projet qui est loin de faire l’unanimité

Du côté des associations de riverains, c’est la consternation. L’association contre l’Extension et les Nuisances de l’Aéroport de Lyon Saint-Exupéry (Acenas) redoute les nuisances sonores que provoquerait le développement de l’aéroport. Elle fera, selon ses dires, « tout pour faire capoter les projets qui ne lui conviendraient pas ». Les élus locaux, grincent également des dents. Le maire de Lyon Gérard Collomb appelle à la prudence. "Il nous faut garder la maîtrise de l’aéroport, rester maîtres chez nous. Nous avons déjà discuté avec la CCI de Lyon, nous le ferons aussi avec le Département et la Région, afin de constituer un bloc local pour obtenir une majorité de contrôle sur l’aéroport", a-t-il indiqué.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Loi SRU : le ministère communique le bilan triennal 2017-2019

Le ministère chargé du logement a fait part de son bilan triennal 2017-2019 sur les objectifs en matière de production de logements sociaux.


Polémique sur la prolongation de la centrale nucléaire du Bugey

Les écologistes de la Métropole et de la Ville de Lyon demandent à l’Autorité de sûreté nucléaire de refuser la prolongation de 10 ans, tandis que la droite s’insurge contre cette prise de position.


Un appel a candidatures pour lutter contre la vacance des logements

Celui-ci vise à accompagner des collectivités dans leurs démarches de lutte contre la vacance des logements.


Auvergne-Rhône-Alpes emprunte à taux négatif

null
La Région est ainsi la première collectivité française à emprunter sur le long terme à taux négatif.


Les modes doux pèsent moins de 10% des déplacements domicile-travail

C’est ce que révèle une étude de l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes sur les modes de déplacement domicile-travail de la population de la région.


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.