Action Logement : les partenaires sociaux rencontrent Benoist Apparu

Le projet de ponction sur le dispositif Action Logement passe mal chez les partenaires sociaux. Ces derniers doivent rencontrer aujourd’hui le secrétaire d’Etat au logement.

Les partenaires sociaux vont rencontrer aujourd’hui le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu. Ces derniers sont vent debout contre le projet du gouvernement qui compte prélever 3,4 milliards d'euros sur les ressources d'Action Logement. Anciennement appelé 1 % logement, ce dispositif est géré de manière paritaire par le patronat et les syndicats.

Le dispositif Action logement consiste en un prélèvement s'élevant à 0,45 % de la masse salariale des entreprises. Les sommes collectées servaient initialement au financement du logement social, et permettait également aux salariés des entreprises cotisantes d'obtenir des aides pour l'accession à la propriété. Mais la gouvernance de l'institution chargée de gérer cette manne a été fragilisée par plusieurs scandales à la fin des années 2000, ce qui a permis au gouvernement d'appliquer une ponction exceptionnelle sur le fonds d'Action logement en vue de financer notamment deux organismes, l'Agence nationale de l'habitat (Anah) et l'Agence nationale de rénovation urbaine (Anru).

Une ponction refusée par Action Logement

L'idée du gouvernement était de prolonger cette ponction entre 2012 et 2014, afin de prélever près de 3,4 milliards d'euros, pour financer l'Agence nationale de rénovation urbaine, qui vise à réhabiliter certains quartiers.

Mais Action logement ne l'entend pas de cette oreille, ce dernier refusant catégoriquement la reconduction de ce prélevement. Pour lui, le prélèvement de 0,45 % n'est pas un impôt ou une cotisation sociale destinée au financement des dépenses publiques. Une position en outre confirmée par le conseil constitutionnel en début d'année.

» Le 1% logement menacé dans le Rhône

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Crédit immobilier : des taux stables, mais des craintes sur le financement

nullLa Banque de France a fait part de ses chiffres mensuels sur le crédit à l’habitat, toujours dynamiques à fin novembre. Les courtiers craignent, eux, un impact des nouvelles normes HCSF sur le financement.


Hausse des taux et ralentissement de la production de crédit

La Banque de France a fait part de sa note mensuelle sur les crédits aux particuliers. Selon les courtiers, les banques ont entamé le relèvement de leurs grilles au titre du mois de novembre.


Une «Prime Accession» de 10.000€ pour les primo-accédants dans le neuf

null
Cette prime est accordée par Action Logement, qui souhaite par ce biais compléter son dispositif d’aides à destination des salariés aux revenus modestes.


Les recommandations du HCSF deviendront une norme contraignantes en 2022

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce mardi. Il a adopté une décision juridiquement contraignante, comme il l’avait annoncé en décembre dernier.


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Les taux restent stables en juin en Auvergne-Rhône-Alpes

nullAucune évolution majeure n’a été constatée ce mois-ci sur le front des taux de crédit immobilier dans la grande région.


L’habitat, plus que jamais au centre des préoccupations des ménages

nullBPCE faisait un point trimestriel complet sur le marché immobilier résidentiel en cette fin de premier semestre 2021.


Les critères du HSCF vont bien se traduire en règle contraignante

Le Haut Conseil de stabilité financière s’est réuni ce mardi. Après publication d’un bilan de l’application de sa recommandation, il traduira celle-ci, en cours d’été, en une norme juridiquement contraignante.


April s’attend à un rebond sur le marché de l’assurance emprunteur

null
En 2020, le courtier grossiste lyonnais en assurance a connu une année mouvementée. Il a revendu la moitié de ses activités et performé sur celles qui lui restent… sauf dans l’assurance emprunteur. Mais 2021 s’annonce comme un bon cru.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne- Rhône-Alpes

C’est ce que révèlent plusieurs courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit immobilier rebondit

nullLa Banque de France a fait état de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers portant sur le mois de mars. Crédit Logement a lui fait part de son observatoire portant sur le mois d’avril, qui confirme la tendance.


Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques

Face à cet allongement des délais, l’intermédiaire prône l’anticipation.


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.