Le livret A, de plus en plus attractif

Le taux du placement favori des français voit sa rémunération augmenter aujourd’hui.

Bien heureusement, le 1er août ne traduira pas seulement par une hausse des amendes de stationnement, lesquelles vont passer de 11 à 17 euros. Dès aujourd’hui, en effet, le livret A rapportera un peu plus : son taux va en effet être revalorisé, en passant de 2% à 2.25%. Il s’agit de la deuxième augmentation pour les 60 millions de détenteurs de livret depuis début 2011 - il n’était à l’époque que de 1.75%.

Deux facteurs expliquent cette revalorisation du taux du livret A. Tout d’abord l’inflation. Cette dernière atteint 2.1% en France. Cette hausse des prix est prise en compte dans la formule servant à calculer, depuis 2008, le taux du livret A, tout comme l’autre facteur expliquant cette hausse, à savoir la nouvelle augmentation des taux par la BCE. L’institution a en effet relevé ses taux en juillet après une première hausse en avril. Ce qui devait un jour ou l’autre se traduire dans les faits, par une réévaluation de la rémunération des livrets A et de développement durable.

L’assurance-vie perd de sa superbe

Avec cette nouvelle hausse, le placement favori des français va venir faire un peu plus d’ombre à d’autres placements, comme l’assurance-vie, dont le rendement moyen reste néanmoins supérieur, à 3.4%. CNP Assurance, l’un des principaux acteurs admettait d’ailleurs une certaine fuite des investisseurs, échaudés par la crise de la dette et les incertitudes fiscales: la baisse de 14% de son chiffre d’affaires en France était en partie imputable à une hausse de la rémunération du livret A, alors à 2% : « Ce repli reflète la baisse de l’activité épargne (- 17,7 %) pénalisée comme pour l’ensemble du marché français par les incertitudes sur la fiscalité de l’assurance vie au 1er trimestre, et par la concurrence accrue des produits bancaires de court terme » indiquait le groupe vendredi, à l’occasion de la parution de ses résultats trimestriels.

Le livret A profiterait donc à plein de cette aversion au risque, qui incite nombre d’épargnants à se réfugier sur ce placement réputé sûr. Récemment, la Caisse des dépôts, qui centralise une partie des sommes pour le logement social et le financement des PME, a fait état au titre des six premiers mois de l'année, d’une collecte nette positive, pour atteindre 10,07 milliards d'euros cumulés, et 205,4 milliards d'euros d'encours.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les cimentiers en nette hausse, dans le sillage d’Holcim

Les foncières ont évolué en ordre dispersé à la Bourse de Paris. Holcim et Vicat ont publié leurs résultats semestriels.


Le plafonnement de l’IRL à 3,5% adopté en 1ère lecture

L’Assemblée nationale a approuvé le plafonnement de la hausse des loyers à 3,5 % pendant un an ainsi qu’une revalorisation de 3,5 % des APL, dans le cadre de l’examen du projet de loi en faveur du pouvoir d’achat. En première lecture, le projet de loi en faveur du pouvoir d’achat était examiné ce jeudi […]


Des organisations opposées au plafonnement de l’ILC

nullL’UNPI, la FEI et le CNCC se disent, dans un communiqué commun, opposées à l’adoption d’une mesure de plafonnement de l’indexation des baux commerciaux.


Livret A : le taux de rémunération relevé à 2% début août

C’est ce qu’a indiqué jeudi le ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire.


La CNCEF Immobilier va faire des propositions au ministre du Logement

L’association avait récemment alerté la Première ministre sur l’importance du portefeuille du logement pour l’économie.


Un « bouclier loyers », fruit du lobbying des propriétaires ?

nullLa hausse des loyers sera limitée à 3,5% pour un an d’ici au 1er juillet. Selon la CLCV, le gouvernement serait davantage à l’écoute du lobby des propriétaires


Lyon 2 : Sofidy acquiert deux boutiques en Presqu’île

Ces actifs sont situés rue Victor Hugo. Ils ont été achetés pour le compte de la SCPI investie en murs de commerces Immorente 2 et d’un fonds dédié institutionnel.


Patrimonia 2022 aura lieu du 29 au 30 septembre

Cette édition permettra, comme chaque année de découvrir les grands enjeux des professionnels de la gestion de patrimoine.


Patrimoine réversible : Novaxia Neo acquiert 4 immeubles

La SCPI acquiert un portefeuille d’immeubles loués offrant un potentiel de recyclage urbain à terme. Un des immeubles est situé à Beynost.


77 milliards d’euros de capitalisation pour les SCPI de rendement

Rock-n-Data a fait état de son étude trimestrielle sur les performances du marché des fonds immobiliers.


Capelli annonce un chiffre d’affaires 2021/2022 de 290 millions d’euros

Le groupe, qui a publié ce jour ses ventes annuelles, a annoncé viser pour l’exercice 2022/2023, un chiffre d’affaires de plus de 350 millions d’euros.


La proposition d’un gel des loyers fait débat

nullLa CLCV a plaidé pour un gel des loyers. Cette proposition a été fustigée par un certain nombre d’organisations, dont l’UNPI, la FNAIM, l’UNIS et Plurience.


La Métropole de Lyon instaure un « permis de louer »

Le dispositif a pour objectif de lutter contre l’habitat indigne.


Livret A : collecte cumulée en baisse par rapport à avril 2021

La Caisse des dépôts et des consignations a fait part de ses chiffres de collecte sur les différents livrets.


Inéa : chiffre d’affaires en hausse de 7% au premier trimestre


La foncière a dévoilé ce mardi son chiffre d’affaires consolidé pour le 1er trimestre 2022.