Empruntis envisage une baisse des taux à la rentrée

Le courtier pense que les banques pourraient baisser leurs taux de crédit immobilier à la rentrée, sauf si la situation s’aggrave sur les marchés.

L’été est plus que calme sur le marché du crédit immobilier. Tous les acteurs du crédit immobilier ont en effet annoncé une parfaite stabilité des taux en août, sans exception. Dernier en date : Empruntis, qui a communiqué des taux régionaux stables pour la plupart. La moyenne nationale sur 15 ans reste ainsi à 4,05% quand celle sur 20 ans atteint 4.30%.

En Rhône-Alpes Auvergne, les taux restés stables, à l’image des taux à 10 ans, dont le taux moyen est de 3.75%. Le taux moyen est, sur 15 ans, de 4.10%, sur 20 ans, de 4.30%, et sur 25 ans, de 4.55%.

 Des taux en baisse sauf si…

« Comme prévu, aucun changement dans les barèmes de nos partenaires au cours de l’Eté malgré une chute impressionnante des taux directeurs » note ainsi Maël Bernier, directrice de la communication, dans un communiqué. L’OAT 10 ans a pourtant dans le même temps considérablement fléchi depuis un mois, passant de 3.27% à 2.92% ces jours-ci.

L’absence, pour l’heure, de réactivité des banques incite le courtier à penser que les taux de crédit immobilier pourraient baisser à la rentrée. « En effet, les taux fixes des particuliers étant quasi-directement influencés par les OAT, ça devrait être le cas » indique Maël Bernier, celle-ci restant toutefois très prudente. « Quelle sera l’attitude des banques si la tempête financière qui secoue les marchés s’aggrave ? Ne vont-elles pas préférer garder des marges intéressantes et ainsi augmenter leurs fonds propres ? » questionne-t-elle… Réponse à la rentrée.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Empruntis, AB Courtage, Meilleurs taux, Cafpi, toutes ces entreprises adeptes de la méthode Coué, qui sèment au vent des médias leur désir absolu de voir les taux baisser, comme si ces oracles pouvaient influencer la décision des banques, qui elles, dans un contexte de baisse avérée et prévisionnelle des volumes des crédits distribués, ont comme souci principal de maintenir leur marge (en valeur absolue) et ne pensent pas un seul instant à baisser ces taux, mais réfléchissent plutôt à leur augmentation…

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


BCE : la remontée des taux est dans les tuyaux

La Banque centrale européenne a annoncé jeudi qu’elle comptait relever ses taux de 25 points de base le mois prochain.


La production de crédit en avril avoisinait ses plus hauts niveaux sur 5 ans

C’est ce qu’a révélé la Banque de France dans son son dernier point mensuel portant sur les crédits aux particuliers.


La hausse des taux s’accélère, le nombre de prêts accordés s’affaiblit

Les taux de crédit immobilier poursuivent leur remontée, notent les courtiers en crédit immobilier. L’observatoire CSA/Crédit Logement a, lui, dévoilé ses statistiques au titre du mois de mai, qui confirme ce mouvement de hausse.


« L’ère des taux très très faibles est certainement révolue»

C’est ce qu’a indiqué le directeur général de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, Daniel Karyotis, à l’occasion de la présentation des résultats 2021 de l’établissement.


Les taux de crédit immobilier en forte hausse

nullC’est ce qu’a indiqué ce mardi l’intermédiaire en crédit immobilier Emprunt Direct.


Production de crédit immobilier au plus haut, à 274 milliards d’euros en 2021

La Banque de France a fait part ce vendredi de son point mensuel sur les crédits aux particuliers. Si elle s’affiche encore, sur un an, en hausse par rapport à 2020, la production a faibli en fin d’année. Une possible hausse des taux de la part de la BCE pourrait impacter le marché du crédit en 2022.


Le nombre de prêts accordés en baisse, selon CSA/Crédit Logement

En janvier 2022, le taux moyen des crédits du secteur concurrentiel s’est établi à 1.07%.


Net rebond des taux de crédit immobilier

Les courtiers en crédit immobilier font état, en ce début de mois, d’une hausse de 10 à 15 points de base des taux, une conséquence logique des récents mouvements sur les marchés de taux.


Crédit immobilier: Crédit Logement prévoit une légère hausse des taux en 2022

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait part jeudi de son bilan du quatrième trimestre 2021 et de l’ensemble de l’année en matière de prêts à l’habitat.


Crédit immobilier : des taux stables, mais des craintes sur le financement

nullLa Banque de France a fait part de ses chiffres mensuels sur le crédit à l’habitat, toujours dynamiques à fin novembre. Les courtiers craignent, eux, un impact des nouvelles normes HCSF sur le financement.


Hausse des taux et ralentissement de la production de crédit

La Banque de France a fait part de sa note mensuelle sur les crédits aux particuliers. Selon les courtiers, les banques ont entamé le relèvement de leurs grilles au titre du mois de novembre.


Les recommandations du HCSF deviendront une norme contraignantes en 2022

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce mardi. Il a adopté une décision juridiquement contraignante, comme il l’avait annoncé en décembre dernier.


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Les taux restent stables en juin en Auvergne-Rhône-Alpes

nullAucune évolution majeure n’a été constatée ce mois-ci sur le front des taux de crédit immobilier dans la grande région.