«Nous visons un objectif de 2000 visiteurs»

Patrick Maman est l’organisateur du salon de la maitrise d’œuvre, le SMO, qui démarre ce jeudi au Double Mixte de Villeurbanne, et ce pendant deux jours.

Le salon de la maitrise d’œuvre a-t-il une vocation régionale ou nationale ?

C’est un salon national. Nous avons plus de 1000 invitations qui sont émises au niveau national. Ensuite, le visitorat vient souvent de tous les départements limitrophes en Rhône Alpes.

Quels types d’exposants sont présents?

Il y a cinq grands pôles d'exposants. Il y a un pôle enveloppe du bâtiment, avec tout ce qui touche la toiture, l’enveloppe, le bâti, l’isolation des murs. C’est un des pôles les plus importants du salon, qui représente 50% des exposants. On a un pôle équipement, qui est le deuxième pôle du salon: tout ce qui touche à la ventilation , le chauffage, l’éclairage, aux fluides. Nous avons également un pôle environnement, qui touche aux questions énergétiques, traitements des eaux, des déchets, récupération des eaux, qui représente 15%. Nous avons enfin deux autres pôles, celui des services, comme ceux à destination des architectes ou des études, ou encore celui de la Logistique, comme la sécurisation des chantiers ou le contrôle.

Vous avez un certain nombre d’évènements durant ces deux jours ?

L’évènement phare, c’est le Workshop. C’est un grand atelier de travail d’architectes, où on va avoir de quatre équipes de maîtres d’œuvre composée à chaque fois de deux ou trois personnes – architectes, économistes -, qui vont concourir directement sur le salon. Ils vont travailler sur un même sujet – cette année la création d’une maison de ville dans le cadre d’une dent creuse. Chaque équipe va travailler sur des logiciels d’architecture différents. A la fin, ce sont les partenaires, le conseil de l’ordre des architectes, avec l’INTEC, qui désignent le vainqueur avec à la clé un prix de 1000 euros, et pour les perdants, des week end relais et chateaux… Le deuxième évènement, c’est les rencontres. On part sur le principe du speed dating, qui consiste à ce que les gens viennent faire des rencontres, que ce soit des architectes, des bureaux d’études ou des maitres d’ouvrage. Ils viennent avec leurs projets, pour recevoir des conseils, et poser les questions dont ils ont besoin. Pendant deux jours, à des moments-clef, on aura ce type d’animations.

Quels sont les besoins courants que les visiteurs expriment et que vous cherchez à satisfaire à travers ce salon ?

Tous ces gens-là peuvent travailler en équipe : il y a de grandes convergences dans les métiers : le maitres d’œuvre, l’économiste, l’ingénieur doivent pouvoir coopérer et appliquer les lois de surcroit. La RT2012 va arriver en octobre prochain : elle va instaurer des contraintes en termes d’économie d’énergie. L’avantage, c’est que toute la profession de la maitrise d’œuvre vient échanger au sein de ce salon. C’est la réponse que le salon apporte.

Quel objectif en termes de visitorat ?

L’objectif, c’est de dépasser les 2000 visiteurs. On approchait les 1500 visiteurs l’année dernière.

» Salon de la Maitrise d'Oeuvre: la préoccupation énergétique au premier plan (avec Enviscope.com)

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Noiise acquiert 726 m² de bureaux à Vaise


L’agence de référencement SEO/SEA fait appel à Valoris Real Estate pour cette acquisition. Le promoteur, 6ème Sens Immobilier, a pour conseiller Brice Robert/Arthur Loyd.


Immobilier d’entreprise : la FNAIM Entreprises de Lyon présente ce vendredi ses chiffres

Cette publication interviendra quelques jours après la publication des chiffres en Ile-de-France, qui avait montré un rebond de 32% de la demande placée de bureaux par rapport à 2020.


T10 : la concertation se poursuit

Après la définition du tracé, cette concertation va permettre de préciser le projet et notamment l’insertion du tramway dans l’espace public.


Saint-Priest : Dent All acquiert des locaux industriels de 2.095 m²

null
Brice Robert Arthur Lloyd a fait part de ses transactions de novembre en cours de semaine dernière.


Le Sytral devient un établissement public local

Le SYTRAL est devenu le 1er janvier dernier un établissement public local en lieu et place du syndicat mixte. Il tenait ce lundi son premier conseil d’administration.


Vélo dans la Métropole de Lyon : une année record

nullUne hausse de 21% de la pratique du vélo a été enregistrée par rapport à l’année 2020.


Des travaux lancés pour la réouverture du chemin de Charbonnières

Une solution a été trouvée pour la réouverture cette voie avant la fin du 1er semestre.


2021, « l’année des records », selon Meilleurs Agents


Le site d’évaluation immobilière souligne que l’année aura été marquée par un record de prix au m², mais aussi de volumes.


A46 sud: Bruno Bernard critique la décision du gouvernement

nullLe président de la Métropole de Lyon a réagi face à la décision du gouvernement de poursuivre les études relatives à la mise en œuvre du projet d’élargissement de l’autoroute.


La Métropole de Lyon compte 1.411.571 habitants

L’INSEE a fait état des chiffres des populations légales 2022 des communes du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, basées sur les populations millésimées au titre de l’année 2019.


Forte hausse de l’ILC : les commerces tirent le signal d’alarme

L’indice des loyers commerciaux (ILC) publié cette semaine par l’INSEE augmente de 3,46%, à 119,70.


Aides à la construction durable : Bourgoin-Jallieu et Villeurbanne en tête dans la région

En Auvergne-Rhône-Alpes, on notera que 209 communes ont obtenu une aide à la relance de la construction durable de 1.000 € au moins, pour un total de 17.817.890€.


Le comité de pilotage Lyon-Turin s’est réuni ce lundi

Les études se poursuivent pour l’aménagement des voies d’accès au tunnel.


Forum de clôture, ce jeudi, de la concertation métro

Une concertation sur les 4 lignes de métro avait lieu depuis septembre. Un forum de clôture est organisé ce jeudi en visioconférence, au lendemain du dépôt par le maire de Tassin au pied du sapin du président de la Métropole de 12.000 « lettres au Père Noël ».


Le 1er règlement local de publicité intercommunal voté

La Métropole de Lyon a voté lundi à l’occasion de son conseil métropolitain cet arrêt de projet du premier règlement.