Lyon : les prix de mise en vente se replient

Selon le dernier baromètre Seloger/Lavieimmo/JDD, les prix de mise en vente ont reculé de 1.1% et de 0.27% à Lyon au mois de septembre.

Les prix de mise en vente ont tendance à baisser, selon le dernier baromètre Seloger/Lavieimmo/JDD. L’indice qui mesure les prix à la mise en vente du bien, soit bien avant la fixation du véritable prix de transaction a baissé de 1.1% en septembre. L’indice recule ainsi à 136.98 points, soit son plus lourd repli en un mois depuis décembre dernier.

La baisse reste toutefois plus contenue sur Lyon. La ville a en effet vu ses prix de mise en vente remonter de seulement 0.27% sur le mois, à 2869 euros. Dans d’autres villes de France, le repli est toutefois bien plus marqué, comme à Strasbourg où les prix ont reculé de 2.42% à 2340 euros sur le seul mois de septembre.

Sur trois mois, le repli est encore plus net dans certaines villes, comme à Limoges (-10.77%) ou à Tours (-10.06%). Néanmoins, les prix à la mise en vente semblent malgré tout remonter dans quelques villes de Rhône-Alpes comme par exemple Saint-Etienne (+1.86%) ou Bourg en Bresse (+2.43%).

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Ca augmente à St Etienne et à Bourg-en-Bresse parce que dans ces deux villes les prix avaient déjà fortement baissé. Ce n’est donc qu’un petit rattrapage.

A Lyon, -0,27% sur le seul mois de septembre, c’est un bon début. La courbe est en train de basculer vers la descente des prix. Il n’y a qu’à voir les prix des annonces qui changent chaque semaine vers des prix plus bas. La baisse est enclenchée, et ceux qui restent fermes sur des prix élevés, comme on peut le voir dans un certain nombre d’annonces, vont déchanter dans quelques mois quand ils se rendront compte que leurs prix sont devenus complètement déconnectés de la réalité. Pour vendre aujourd’hui, il faut plus que jamais être au juste prix voir au-dessous, et être prêt à baisser si un acheteur se présente. Surtout ne pas le laisser repartir…!

Signaler un abus

ca baisse ca baisse! chers proprios, vendez vite! Ou alors payer la taxe sur la plus value , observer la chute inexorable du prix de votre maison/apart ou terrain, et attendez patiemment que la gauche passe au pouvoir pour vous surtaxer a mort!

Il ne faudra pas pleurer, vous aurez été assez prevenus! Vendez et vite!

Signaler un abus

La bulle immobilière, j’aurai été fier d’être rester locataire.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les prix en baisse dans les arrondissements centraux de Lyon

Selon le baromètre mensuel de LPI-Seloger, les villes moyennes voient leur prix toujours en nette progression. Mais la hausse est moins marquée à Lyon, où les prix reculent même dans l’hypercentre.


Les notaires de France évoquent une stabilisation du marché immobilier

Dans leur dernière note de conjoncture, les notaires indiquent même qu’une décrue est enclenchée.


Les prix de l’immobilier reculent à Lyon

nullC’est ce qu’a indiqué la FNAIM dans son dernier baromètre mensuel de l’immobilier.


Guy Hoquet décrit « une période charnière » pour le marché immobilier

Le réseau a fait part cette semaine de son baromètre trimestriel. Il a notamment détaillé les principales tendances observées dans les marchés de la région, dont Lyon, Grenoble, Saint-Étienne, Clermont-Ferrand et Annecy.


Les villes moyennes, moteur de la hausse des prix de l’immobilier

nullC’est le constat dressé par Orpi à l’occasion de son état des lieux du marché immobilier de ces 6 derniers mois.


La FNAIM évoque une « zone de turbulences » pour l’immobilier

nullLa fédération nationale de l’immobilier a tiré un bilan du marché immobilier sur la première partie de l’année. Si les prix sont en hausse dans la plupart des villes de France, ils reculent à Lyon et Paris.


Century 21 fait état de prix de l’immobilier records en France

Le réseau d’agences franchisées a fait part de son point trimestriel sur le marché immobilier national.


Lyon : les prix de l’immobilier en baisse

nullLPI-Seloger a communiqué son baromètre des prix de l’immobilier au titre du mois de mai. Ceux-ci reculent globalement dans la ville, et dans 4 arrondissements sur 9.


Les prix de l’immobilier progressent de 7%

L’INSEE a fait part vendredi de ses indices de prix des logements neufs et anciens au titre du premier trimestre 2022.


Immobilier : les prix demeurent en hausse, malgré une stabilité des ventes

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens au titre du premier trimestre ont été publiés ce mardi. Une même tendance est perceptible en Auvergne-Rhône-Alpes.


La FNSafer appelle à la préservation du foncier agricole

La fédération nationale des Safer attend un renouvellement des générations en favorisant l’émergence de nouvelles solutions pour permettre concrètement les installations.


Un ralentissement désormais jugé « probable » par la FNAIM

nullC’est ce que révèle la dernière note de conjoncture publiée au titre du mois de mai par la fédération portant sur le marché immobilier.


Baisse marquée des prix dans les arrondissements de l’hypercentre de Lyon


LPI-Seloger a fait part il y a quelques jours de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.


Saint-Étienne, plus forte hausse des prix de l’immobilier régionale en 2021


Les Notaires de France ont fait part en fin de semaine de leur note de conjoncture immobilière, qui compilait les données de l’année dernière arrêtées à fin décembre. En Auvergne-Rhône-Alpes, les prix ont flambé à Saint-Étienne et Clermont, mais sont en hausse plus mesurée à Lyon et Grenoble.


Baisse des transactions au premier trimestre, selon Laforêt

nullLe réseau d’agences franchisées a fait part en ce début de semaine de son point d’activité trimestriel.