La BCE fait un geste en direction des banques européennes

Deux opérations spéciales de prêt aux banques sur 1 an vont être lancées par l’institution. La BCE n'a en revanche pas baissé ses taux directeurs.

Jean-Claude Trichet, le président de la BCE, a, pour sa dernière réunion de comité de politique monétaire à la tête de l’institution, fait un ultime geste au secteur bancaire. La Banque Centrale Européenne va en effet lancer dans les prochaines semaines deux opérations spéciales de prêt aux banques sur un an. Ces deux opérations seront lancées en octobre et décembre et constitueront en des opérations de refinancement à volume illimité. Sur les maturités plus courtes, à une semaine, un mois et trois mois, les opérations lancées vont être prolongées jusque, au minimum, en juin 2012.

Ce mécanisme de soutien avait déjà été utilisé en pleine crise financière, pour aider les banques en difficulté, suite à la faillite de Lehman Brothers. Le président de la BCE a en revanche exhorté les banques européennes à se recapitaliser, pour mieux faire face à la crise actuelle. Selon Jean-Claude Trichet, elles doivent impérativement «faire tout ce qui est nécessaire pour renforcer leurs bilans», notamment via des modérations salariales ou par l’utilisation de leurs bénéfices.

Nouveau rachat d’obligations

L’autre annonce de Jean Claude Trichet concernait l’aide aux Etats en difficulté. Le président de la BCE a indiqué que l’institution allait lancer un nouveau programme de rachat d'obligations sécurisées, pour un montant total de 40 milliards d'euros entre novembre 2011 et octobre 2012, un montant qui a, un temps, déçu les marchés.

En outre, aucune décision n’a été prise sur le front des taux directeurs, qui sont restés inchangés ce mois-ci, à 1.50%, alors même que certains investisseurs tablaient sur un geste de la BCE. Cette dernière s'attend en effet a une inflation «clairement supérieure à 2% ces prochains mois». Toutefois, le statu quo n’a pas été voté à l’unanimité : «il y a eu discussion sur l’opportunité ou non d'une baisse des taux ou d'une stabilité des taux. Après cette longue discussion, qui fut, je dirais, aussi poussée et exhaustive que possible, nous avons décidé par consensus de laisser inchangés les taux» a indiqué le patron de la BCE. Le discours de Jean Claude Trichet n’a en outre pas livré les indices d’une prochaine baisse. D’autant que l’institution, qui va introniser le 1er novembre Mario Draghi, ne souhaiterait sans doute pas que son arrivée coïncide avec l’inflexion de la politique monétaire vers un biais plus accommodant.

Crédit Photo: BCE

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


2021 commence avec des taux de crédit immobilier en baisse

C’est ce qu’ont indiqué plusieurs courtiers, dont Empruntis, Vousfinancer et Emprunt Direct.


Malgré un net rebond, les acteurs du crédit à l’habitat inquiets pour la production

La production mensuelle, corrigée des variations saisonnières, de crédits à l’habitat s’est élevée à 23,4 milliards d’euros.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les taux n’ont pas bougé en cette rentrée par rapport à la période estivale. Dans les prochains mois, les taux d’usure vont remonter, ce qui pourrait améliorer le financement des emprunteurs modestes.


Crédit immobilier : les taux ont baissé en août

Le taux des crédits à l’habitat s’est élevé à 1,24 % en moyenne en août contre 1.25% en juillet, selon CSA/Crédit Logement. Le taux moyen a reculé de 4 points depuis juin.


Des taux stables en août mais une baisse du taux d’accord de crédits


Les intermédiaires en crédit Cafpi et Emprunt Direct s’attendent tous deux à une baisse de la production de crédit. Le taux d’accord est, par ailleurs, en repli.


Une baisse des taux de crédit immobilier en juillet

CSA/Crédit Logement a publié ce mardi son dernier observatoire.


Un plus bas depuis 2 ans pour la production de crédit à l’habitat


La Banque de France a fait part ce lundi de sa traditionnelle étude mensuelle sur les crédits aux particuliers.


Nette reprise des flux de crédit à l’habitat en mai

La Banque de France a fait état ce lundi de son étude sur les crédits aux particuliers en mai.


Repli des taux de crédit immobilier en Auvergne-Rhône-Alpes

Emprunt Direct a fait part de son baromètre régional mensuel.


Crédit immobilier : les taux montent, la production chute

Crédit Logement / CSA a publié ce mercredi son observatoire pour le mois de mai. Si les taux sont ressortis en hausse en mai, ils repartent à la baisse en juin selon Emprunt Direct.


Immobilier : le mur du financement ?


Si la reprise des transactions tend à se concrétiser depuis le déconfinement, le financement des dossiers immobiliers s’avère de plus en plus compliqué depuis selon les intermédiaires en crédit.


Crédit à l’habitat: un impact des recommandations du HSCF au 1er trimestre

Si les taux restent stables sur un trimestre, les conditions d’accès au crédit évoluent.


Le marché du crédit immobilier bousculé par le Covid-19

Dans un contexte de chute des ventes, les intermédiaires en crédit immobilier ont fait part, pour ce mois d’avril, de barèmes clairement orientés à la hausse.


L’APIC plaide pour une marge plus forte entre le taux d’usure et celui proposé par les banques

Selon l’association des intermédiaires en crédit, la baisse du taux d’usure joue en défaveur des profils les plus fragiles.


Le marché du crédit immobilier à l’arrêt à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes

Emprunt Direct décrit un marché immobilier paralysé depuis le confinement, ce qui a un impact sur le marché du crédit à l’habitat.