Les acquéreurs, plus stratèges et opportunistes qu’en 1990

Selon une étude du Crédit Foncier, réalisée sur quatre générations, les acquéreurs de la génération 2010 arbitrent plus aisément entre location et achat.

Plus opportunistes qu’hier, les primo-accédants français ? Le Crédit Foncier a publié aujourd’hui une étude, réalisée sur 4 générations d’acquéreurs primo-accédants, analysant leurs motivations et leurs attentes. Il en ressort une rupture entre les primo-accédants de la génération 2010 avec ceux des générations 2000, 1990, et 1980. Selon l’étude, 64% des Français veulent ainsi réaliser une plus-value immobilière au moment d'acheter un appartement. Ils n’étaient que 47% en 1990. De même, l’intention « de revendre dès que possible pour acheter un logement de plus grande valeur » est passée de 4,2 % dans les années 80 à 22% avec les primo accédants de 2010.

La revente avec plus-value, une motivation plus présente

La génération 2010 est qualifiée de plus « stratège et opportuniste » par le Crédit Foncier. Selon l’établissement, « elle arbitre aisément entre achat et location » et « met moins d’affect dans l’acquisition immobilière ». Pour la banque, « ce n’est pas tant le niveau de prix qui la préoccupe que la perspective de devenir propriétaire et de réaliser une plus-value » indique le Crédit Foncier.

Le souci de prévoir un patrimoine pour ses enfants (de 75% à 87%) est également de plus en plus cité. La volonté de constituer un placement pour la retraite (de 71% à 72%) est également citée.

La liberté d’être chez soi, principale motivation

Reste qu’un certain nombre de points communs sont observables pour les quatre générations d’acquéreurs. Pour toutes, L’accès à la propriété a été quelque chose de positif : à 92% pour la génération 80, à 98 % pour celle des années 90, à 99% pour les années 2000 et à 98 % pour les nouveaux acquéreurs de la génération 2010. Parmi les principales motivations communes aux différentes générations d’acquéreurs, on trouve ainsi la liberté d’être chez soi, à 98%, et l’assurance d’être toujours logé, qui est toutefois moins présente dans les jeunes générations (de 94,2% pour la génération 90 à 86,3% pour la génération 2010).

Enfin on notera que pour toutes les générations, l’acte d’achat immobilier est quelque chose de murement réfléchi. La stabilité professionnelle (de 92% à 96% selon les générations) et la stabilité familiale (de 90 à 93%) sont ainsi, selon l’étude, des conditions préalables à l’achat immobilier.

 

 

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

La bulle immobilière, j’aurai été fier d’être resté locataire.

Signaler un abus

Ca ne s’appelle pas de la stratégie ou de l’opportunisme, c’est le syndrome du mouton de Panurge

Signaler un abus

Chacun plaide pour sa paroisse. Mais il n’y a pas de choix pour celui qui veut se loger dans la petite couronne car avec le prix d’un loyer, même si il parait élevé, il est impossible de devenir propriétaire d’un bien correct. Il faudrait donc acheter en grande couronne, loin des transports, des commerces, des écoles et de toutes les commodités.

Signaler un abus

« La bulle immobilière, j’aurai été fier d’être resté locataire ». Souvenez vous de ce slogan. Mr Looser le met sur tous les articles pour générer un mouvement de masse, qui aboutira à une prise de conscience générale de tous les ignorants que nous sommes, que le fait d’être propriétaire est un acte profondément stupide et crétin, et qu’il vaut mieux payer un loyer à vie à un proprio, tout en gueulant contre les agents immobiliers véreux, et les banques cupides… être propriétaire, c’est pour l’auteur de ce slogan, un acte de désepéré, dignes des vieux blaireaux qui ont goinffré leurs banques. ALors souvenez vous du slogan de Mr Looser:
« La bulle immobilière, j’aurai été fier d’être resté locataire »

Y’a pas à dire, ce mec est un génie…

Signaler un abus

La bulle immobilière, j’aurai été fier d’être resté locataire.

Explique le faite que le loyer n’a pas suivi la courbe des prix ??? Les prix sont en décorélation avec le prix des loyers. Les loyers ont suivi l’inflation et non les prix d’achats. Pourquoi ?? propriétaire comme gégé véreux, et combinaisons d’aide que l’on ne veut pas PTZ, pass foncier, loi scellier tout cela va sur les poches du proprio qui ne veut pas payer d impot.

La bulle immobilière, j’aurai été fier d’être resté locataire

Signaler un abus

Gégé l’escroc est fier d’avoir berner le jeune qui achete. Cool. Mais ce cycle prends fin. Dsl mon pote mais toi tu t’es endétté pour 15 ans à l epoque pourquoi les jeune d aujourd hui s’endetterai pour 25 ou 30 ans mini ?? tu es fier de ça apparemment.

Moi je suis un winner, je ne m’endetterai en aucun cas pour 25 ou 30 ans. J’attends la baisse. Actuellement les prix baissent. Il n’y a pas pénunrie de logement c’est faux. Donc patience La bulle immobilière, j’aurai été fier d’être resté locataire! Les prix vont baisser encore surtout en 2012.

Signaler un abus

gégé le vieux looser qui a acheté un appart dans le 9eme en s’endettant quel exploit !!! il y a rien de plus facile que de s’endétter.

La bulle immobilière, j’aurai été fier d’être resté locataire.

Signaler un abus

Aujourd’hui au vue des prix et des couts de credit, il est plus rentable d’etre en location. Les prix sont bullesques. Frais de notaire + interet Bancaire + Taxe fonciere + Entretien d’un bien immobilier + Cout d’achats bullesque font que c’est pas rentable d’acheter.

La bulle immobilière, j’aurai été fier d’être resté locataire

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le conseil de la Métropole de Lyon a élu ses vice-présidences et sa commission permanente

Au cours de la séance d’installation du conseil de la Métropole, ont été désignées les vice-présidences, mais aussi la commission permanente.


Bruno Bernard rend hommage à ses parents, ainsi qu’à Kimelfeld et Collomb

Dans son premier discours en tant que président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard a rendu un hommage à ses parents, mais aussi aux anciens présidents, David Kimelfeld et Gérard Collomb.


Partenariat de distribution entre la CERA et AMDG

La Caisse d’Epargne Rhône-Alpes a annoncé avoir signé un partenariat de distribution avec AMDG, une société de gestion agréée par l’AMF.


Bruno Bernard, nouveau président de la Métropole de Lyon

Le président écologiste de la collectivité a été élu ce jeudi au premier tour de scrutin.


Le président de la Métropole de Lyon va être désigné ce jeudi


L’élection du nouveau président de la Métropole par les 150 conseillers métropolitains va être réalisée ce jeudi, à la Cité internationale de Lyon. Bruno Bernard devrait, sans surprise, être désigné.


Cédric Van Styvendael sera le prochain maire de Villeurbanne


Le candidat d’union de la gauche soutenu par les écologistes a remporté l’élection municipale face au candidat LREM, Prosper Kabalo.


Vénissieux : assez nette victoire pour Michèle Picard

Maire sortante, l’élue communiste a obtenu 40,02% des suffrages au sein d’une quadrangulaire.


Grégory Doucet, futur maire de Lyon


L’écologiste est ressorti largement en tête du second tour des élections municipales, loin devant Yann Cucherat et Georges Képénékian.


Clermont-Ferrand : Olivier Bianchi réélu

Le maire actuel de la ville préfecture du Puy-de-Dôme va initier un nouveau mandat, la liste « Naturellement Clermont » qu’il conduisait s’étant placée en tête des suffrages.


Second tour des élections municipales et métropolitaines

C’est ce dimanche que seront départagés les candidats encore en lice pour le second tour, tant pour la Métropole de Lyon que pour les communes pour lesquelles le maire n’avait pas été élu au 1er tour.


Des travaux dans le lac des Eaux Bleues

Ce dernier est situé au cœur du Grand Parc Miribel Jonage.


Villeurbanne : des travaux à venir pour la création d’une liaison cyclable

Ceux-ci démarreront à partir du 15 juillet prochain, et dureront jusqu’en décembre.


Le Sytral annonce un renforcement de son offre


Le syndicat de transports en charge du réseau TCL a annoncé engager pour cela 4,1 millions d’euros supplémentaires.


De premières adaptations sur les itinéraires cyclables

La Métropole de Lyon a communiqué ce mercredi sur une adaptation de son dispositif d’urbanisme tactique, mis en place après la fin du confinement.


Bouygues Immobilier acquiert un terrain rue Cyrano

Brice Robert Arthur Loyd a fait part des dernières transactions où il était conseil.