Logement : l’UMP avance ses propositions avant la présidentielle

Le parti majoritaire veut notamment créer un « droit à l'achat » pour les locataires de logements sociaux, créer un bail gagnant-gagnant, et modifier les règles de calcul de la loi SRU.

C’est aujourd’hui qu’a lieu la nouvelle convention de convention sur le logement intitulée "pas de fatalité face aux défis du logement". Pour préparer le terrain au candidat Sarkozy lors de la campagne présidentielle, le parti majoritaire a donc préparé pour l’évènement une série de propositions en la matière, qui visent à répondre à une demande croissante de la part des ménages sur cette thématique.

L’une des propositions phare consiste en la vente d’une partie du parc social à ses locataires. Aujourd’hui, seul 0,1 % du parc est vendu. Le parti voudrait donc qu’au bout d'un certain temps, 5 ou 10 ans, le locataire puisse acheter le logement, avec une décote par rapport au prix du marché, de l’ordre de 35%, et avec une majoration de 5 % du montant du PTZ+. Autre proposition touchant la location: le parti propose un accompagnement des locataires connaissant des difficultés "dès le premier incident de paiement".

Un nouveau bail « gagnant-gagnant »

En outre, un nouveau type de bail pourrait être créé, qui serait « gagnant-gagnant » pour le locataire et le propriétaire. En l’échange d’un loyer plus bas et d’un renoncement aux garanties, le propriétaire pourrait bénéficier si besoin est d’une accélération de la procédure d'expulsion et d’un délai de préavis moindre. Le but serait notamment d’inciter les propriétaires privés à mettre sur le marché des appartements à la location.

Le parti veut également s’attaquer à la loi SRU, avec l’application d’un nouveau mode de calcul, sur les 20% de logements sociaux fixés par la loi. Ce seuil pourrait, selon les territoires être relevé, avec une prise en compte de l'accession sociale à la propriété et des logements sociaux vendus aux occupants. Les logements sociaux et intermédiaires seraient également dissociés. En outre, la base de calcul pourrait être élargie : de la commune, elle pourrait ainsi passer à l’intercommunalité.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Gaël Perdriau reste président de Saint-Etienne Métropole

Celui qui a été réélu maire de Saint-Étienne il y a quelques jours a également été réélu président de la métropole stéphanoise. Celle-ci comptera 19 vice-présidents.


La FFB presse le nouveau gouvernement pour un plan de relance

La fédération française du bâtiment a appelé à un plan de relance « au plus vite » pour le secteur.


La Cité de la gastronomie de Lyon ne rouvrira pas


Implantée dans le grand Hôtel-Dieu de Lyon, celle-ci n’a pas pu se relever de la fermeture liée à l’épidémie de Covid-19.


Emmanuelle Wargon, nouvelle ministre en charge du Logement

Julien Denormandie quitte le ministère du Logement pour prendre le portefeuille de l’agriculture.


Élections des maires dans de nombreuses communes de la Métropole

À Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Bron, ce samedi va se traduire par l’élection des maires. Grégory Doucet prendra notamment l’écharpe de maire, dans la ville centre de la Métropole de Lyon.


Le conseil de la Métropole de Lyon a élu ses vice-présidences et sa commission permanente

Au cours de la séance d’installation du conseil de la Métropole, ont été désignées les vice-présidences, mais aussi la commission permanente.


Bruno Bernard rend hommage à ses parents, ainsi qu’à Kimelfeld et Collomb

Dans son premier discours en tant que président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard a rendu un hommage à ses parents, mais aussi aux anciens présidents, David Kimelfeld et Gérard Collomb.


Partenariat de distribution entre la CERA et AMDG

La Caisse d’Epargne Rhône-Alpes a annoncé avoir signé un partenariat de distribution avec AMDG, une société de gestion agréée par l’AMF.


Bruno Bernard, nouveau président de la Métropole de Lyon

Le président écologiste de la collectivité a été élu ce jeudi au premier tour de scrutin.


Le président de la Métropole de Lyon va être désigné ce jeudi


L’élection du nouveau président de la Métropole par les 150 conseillers métropolitains va être réalisée ce jeudi, à la Cité internationale de Lyon. Bruno Bernard devrait, sans surprise, être désigné.


Cédric Van Styvendael sera le prochain maire de Villeurbanne


Le candidat d’union de la gauche soutenu par les écologistes a remporté l’élection municipale face au candidat LREM, Prosper Kabalo.


Vénissieux : assez nette victoire pour Michèle Picard

Maire sortante, l’élue communiste a obtenu 40,02% des suffrages au sein d’une quadrangulaire.


Grégory Doucet, futur maire de Lyon


L’écologiste est ressorti largement en tête du second tour des élections municipales, loin devant Yann Cucherat et Georges Képénékian.


Clermont-Ferrand : Olivier Bianchi réélu

Le maire actuel de la ville préfecture du Puy-de-Dôme va initier un nouveau mandat, la liste « Naturellement Clermont » qu’il conduisait s’étant placée en tête des suffrages.


Second tour des élections municipales et métropolitaines

C’est ce dimanche que seront départagés les candidats encore en lice pour le second tour, tant pour la Métropole de Lyon que pour les communes pour lesquelles le maire n’avait pas été élu au 1er tour.