Logement : front commun contre la politique du gouvernement

Cinq fédérations de l’immobilier neuf critiquent, dans un communiqué commun, les récentes mesures gouvernementales en matière de logement.

Les grandes fédérations de l’immobilier neuf donnent de la voix. Dans un communiqué commun, le Conseil National de la Construction, la Fédération française du bâtiment, la Fédération des promoteurs immobiliers, le Syndicat national des aménageurs lotisseurs et l’Union des Maisons Françaises ont critiqué la politique gouvernementale en matière de logement, qualifié de « grand oublié de la politique gouvernementale ». Ils dénoncent en outre « ‘la brutalité et l’excès des mesures prises que la gravité de la situation financière publique ne justifie pas ».

Les cinq fédérations déplorent ainsi « l’accumulation de mesures défavorables au logement des français depuis l’été », comme la fiscalisation des plus-values immobilières, la fin du Scellier et du Censi Bouvard, les restrictions appliquées au dispositif de PTZ, la hausse de la TVA sur les travaux ainsi que la révision du dispositif éco PTZ et le coup de rabot sur le crédit d’impôt développement durable (CIDD).

« Même les quelques aménagements, proposés à budget constant voire inférieur par les professionnels au Gouvernement et tout particulièrement, un dispositif pour l’investissement locatif réorienté vers les ménages à revenus modestes et intermédiaires pour la seule année 2012 et le report de l’entrée en vigueur de la fiscalité sur les plus-values réalisées sur les terrains à bâtir, n’ont pas eu l’heur de trouver grâce aux yeux d’un Gouvernement qui va réussir, en quelques mois, à démanteler 30 ans d’outils de la politique française du logement et à mettre en danger une filière reconnue et innovante » notent les fédérations.

Emplois non délocalisables

Les organisations professionnelles pensent que ces mesures sont de nature à menacer l’un des rares secteurs potentiellement porteur de croissance, générateur d’emplois non délocalisables. Les fédérations rappellent ainsi que 1,18 millions de salariés sont employés dans le secteur du bâtiment. Elles estiment qu'un logement génère entre un et demi et deux emplois directs, et que ce sont au minimum 35.000 postes qui seront mécaniquement supprimés au cours l’année prochaine.

Elles notent par ailleurs qu’en 3 ans, entre 2008 et 2010, le secteur du BTP avait connu une perte de 40 000 emplois. « Le bilan risque de s’aggraver encore beaucoup plus en fin 2012-début 2013, au fur et à mesure où les programmes de logements collectifs lancés en 2010 et 2011 seront livrés » craignent ainsi les organisations.

Pour elles, « il s’agit non seulement d’un gâchis social mais aussi d’une perte de compétences et de savoirs-faire dans un secteur où la formation représente un élément clef ».

Les fédérations, qui pointent également les multiples contraintes réglementaires et le manque de fluidité du marché liée à l’insuffisance de production foncière, espèrent ainsi que le prochain Gouvernement saura bâtir une politique cohérente qui s’inscrive dans la durée, et inviteront début 2012 les candidats à l’élection présidentielle à présenter leurs propositions.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

la crise de l’immo cest simple a resoudre!!

LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN, LIBERER LE TERRAIN,

cest clair ou vous voulez un dessin?????

Signaler un abus

Le vrai problème, c’est les vieux politiques(droite/gauche) qui nous gouvernent.
Il sont tellement incompétents,sourds et aveugles,qu’ils n’ont pas compris que lorsqu’on mène une politique nataliste et une forte immigration forte, il faut aussi pensé à libérer du foncier et construire de manière efficace.

IL FAUT TRAVAILLER A CONSTRUIRE AU LIEU DE MENDIER DES SUBVENTIONS/DESFISCATION/HLM

Signaler un abus

@Tony LOL

Les vieux sont sourds comme des pots, ça sert à rien crier.
Essaye quand même de nous faire un un dessin avant que leur vue baisse trop. lol

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le prix des appartements neufs a progressé de +3,4% en 6 mois

C’est la conclusion de la 2ème édition du baromètre des prix de l’immobilier neuf du Laboratoire de l’Immobilier.


Capelli : chiffre d’affaires annuel de 201,7 millions d’euros

Le groupe Capelli publiait mercredi soir ses résultats annuels.


Appel à projet de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse

L’Agence de l’Eau lance un appel à projet « Plan de rebond Eau, Climat, Biodiversité » de 180 millions d’euros. Le projet a été salué par la FFB Auvergne-Rhône-Alpes.


La FFB présente son plan de relance


La fédération organisait ce mardi sa traditionnelle conférence de presse semestrielle. Le nouveau président, Olivier Salleron, a présenté les propositions de la fédération pour une relance du secteur.


Vicat relocalise son siège social à l’Isle d’Abeau

Le cimentier a communiqué sur le Covid-19 et sur l’adaptation de ses structures de coûts. L’annonce sur la localisation du siège a été faite à l’occasion de la visite du président de Région, Laurent Wauquiez.


Importante acquisition par 6ème Sens Immobilier à Grenoble

Le groupe a fait état de l’acquisition d’un site de 62.000 m² dans la préfecture de l’Isère, baptisé 6nergy Valley.


Le Groupe Gambetta ouvre une agence à Lyon

Le promoteur s’implante par ce biais en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Les artisans du bâtiment craignent un retour du travail détaché ou illégal

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, le Covid-19 risque de favoriser le retour du travail détaché ou illégal


Recommandations du HCSF : LCA-FFB déplore leur maintien

Le Haut Conseil de stabilité financière a maintenu ses recommandations de décembre. Les constructeurs aménageurs ont déploré cette position.


Bruno Bernard veut rassurer artisans et commerçants


Le candidat des écologistes à la présidence de la Métropole de Lyon a visité ce jeudi plusieurs commerces à Francheville. Il a également pu échanger sur plusieurs sujets avec les artisans.


Alila a réalisé 611 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le groupe a fait part de ses résultats financiers annuels. 7.519 logements ont réservés l’an dernier.


La CAPEB déçue par le plan d’accompagnement du BTP

La confédération a fait plusieurs propositions pour amplifier le soutien au secteur, malmené par la crise.
» La FFB insatisfaite du plan de soutien au BTP
» Le gouvernement présente son plan de soutien au BTP


Capelli lance Capelli Patrimoine

Cette nouvelle offre s’adresse à tous les particuliers désireux d’investir dans la pierre.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


Jacques Chanut laisse la présidence de la FFB à Olivier Salleron


Ce dernier avait été élu président de la fédération française du bâtiment en mars. Il vient de succéder au berjallien lors du conseil d’administration de l’organisation, et va lancer des États généraux de la construction.