« Il existe des opérations modèles de consommation de foncier »

Gérard Leras, Conseiller régional délégué pour les questions de foncier explique des démarches qui ont permis de consommer le foncier différemment. A Voreppe et Moirans, les collectivités ont eu une approche globale.

Pouvez-vous citer des exemples d’opération modèle en termes de consommation de foncier?

Dans la vallée de la Gère, dans l’agglomération de Vienne, un secteur industriel ancien de très mauvaise qualité, une intervention d’EPORA ( Etablissement Public Ouest Rhône-Alpes) en lien avec intercommunalité et commune a permis de récupérer, d’acheter, de déconstruire et de requalifier en logements, en espaces publics ou en unités industrielles. Cela donne une éclaircie et une embellie impressionnantes aux quartiers.

D’autres types d’interventions ?

L’EPF de Haute-Savoie a lancé une opération sur une friche au centre de La Roche sur Foron, qui consiste à acquérir un tènement, à tout casser, pour construire sur un espace public, quelques logements sociaux. On accroît la densité du secteur en améliorant le cadre de vie.

La Région aide l’EPFL de Haute-Savoie à Marnas, sur une opération d’acquisition, de reconstruction, près du centre, dans un secteur où seront construits quelques logements, un établissement d’accueil de personnes âgées, réalisation d’un EP à la demande des hôpitaux d’Annemasse.

Mais l’aménagement foncier peut se concevoir à une autre échelle ?

L’important pour nous c’est d’aider les collectivités à appréhender dans leur totalité les problématiques foncière, agricole, en tenant compte des différents éléments, activités économique, agricoles.

Par exemple ?

Le bon exemple c’est ce qui se fait sur la commune du Pays Voironnais sur le secteur de Voreppe Moirans, dans la Communauté d’agglomération du Pays Voironnais.

Les collectivités concernées Voreppe, Moirans ont décidé de supprimer toute une superficie de zones industrielles dont elles sont persuadées qu’elles ne se feront jamais. Et si jamais ces zones devaient être réalisées, elles seraient réalisées d’une manière plus ramassée, et plus efficace.

En tout ce sont 300 hectares de zones prévues à industrialiser qui ne sont pas réalisées et qui reviennent dans le document d’urbanisme soit à une zone agricole soit à une zone d’espaces naturels.

L’opération va même donner lieu, avec le Département de l’Isère à la création d’un périmètre de protection des espaces agricoles et naturels (PAEN). Ce périmètre assure une protection car il y a une perspective de valorisation. Ce périmètre porte sur plusieurs centaines d’hectares et ne supprime pas les possibilités d’industrialisation. Ce PAEN sera un des premiers de Rhône-Alpes, le seul PAEN fonctionnel en Rhône-Alpes est dans la Loire, avec Saint Etienne Métropole et avec le Parc du Pilat, avec une instruction par EPURES, l'Agence d'Urbanisme de Saint Etienne Métropole.

Mais l’opération ne s’arrête pas là ?

Non car on a sur la commune de Voreppe une gare classée de telle manière qu’elle ne dessert que les quartiers de Voreppe. Il y a la volonté de créer un quartier autour de la gare, au sud de la voie ferrée, en sorte que la vie du quartier soit connectée au reste de la commune. Cela concerne 120 hectares. Au total on préserve 180 hectares de plus dans le secteur agricole et naturel.

Quatrièmement toujours à Voreppe, sur 20 hectares, l’intercommunalité et la commune se sont mises d’accord pour une opération agricole permettant des installations agricoles. Le projet prévoit soit la réutilisation de bâtiments, soit la création de bâtiments agricoles. Les collectivités disent : nous voulons des installations, nous nous portons propriétaires, nous affermons les terres et les bâtiments.

Comment réussir ces opérations ?

Tout cela a été possible parce que la Communauté de pays a pu acquérir les terrains après une préemption de la SAFER, avec notre soutien financier, mais aussi grâce au travail que nous avons réalisé en mettant tout le monde autour de la table, ce qui est indispensable pour arriver à une consommation durable de foncier.

» « Le foncier doit être géré à une échelle intercommunale »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

« L’EPF de HAUTE-Savoie a lancé une opération à La Roche sur Foron… »

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


La CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un report de la ZFE

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, la zone de faibles émissions aura des conséquences sur l’emploi. Les responsables demandent ainsi de rencontrer les élus de la Métropole.


La promotion attend un déblocage des projets au niveau local


La déclinaison locale du pacte pour la relance de la construction durable récemment signé par les professionnels et le ministère en charge du logement devrait permettre de faire avancer un certain nombre de projets.


La promotion immobilière face à la crise de l’offre

La fédération des promoteurs immobiliers présentait la semaine dernière ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre au niveau national.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.


La FPI alerte sur le niveau des permis de construire

La fédération des promoteurs immobiliers faire remarquer que la baisse de la construction publiée ce mercredi est antérieure à l’épidémie.


Malgré un rebond au 3ème trimestre, les mises en chantier chutent sur un an

Le SDES du ministère de la Transition énergétique a fait part ce mercredi ses statistiques de mises en chantier et d’autorisations de logements au troisième trimestre 2020.