Immobilier neuf à Lyon : ventes en chute, prix à la hausse

En 2011, les ventes ont reculé de 20% selon le cabinet d’études Adéquation, à 5 729 unités, contre 7 718 unités en 2009. Les prix ont augmenté de 4.5%.

Les ventes ont nettement reculé l’an dernier dans le secteur de l’immobilier au sein de l’Aire urbaine de Lyon, selon les données publiées en fin de semaine dernière par Adéquation. Selon la société d’études des marchés immobiliers, les réservations de logements neufs se sont en effet contractées de 20% en 2011, revenant à 5 729 ventes. Sur celles-ci, les ventes en secteurs aménagés (ZAC) représentent 13% du total.

L’année 2011 a toutefois profité d’un dernier trimestre exceptionnel, et ce malgré des prix toujours à la hausse :+4.5% sur l’année à 3 750 euros le mètre carré. Le quatrième trimestre a, à lui seul, enregistré un dernier trimestre exceptionnel, avec 2.109 ventes enregistrées, soit une hausse de 10% par rapport au dernier trimestre 2010. Un phénomène lié à la disparition progressive du dispositif Scellier : alors que le taux est passé de 22% à 13% début janvier, les investisseurs ont profité de cette fin d’année pour réaliser des investissements à des conditions encore très favorables.

Seul secteur géographique à tirer son épingle du jeu au sein de l’aire urbaine de Lyon, l’est lyonnais a vu ses ventes augmenter, alors même que l’essentiel de la baisse constatée l’an dernier sur le marché lyonnais l’a été sur Lyon, du fait sans doute des prix appliqués à l’intérieur de Lyon, en hausse nettement plus marquée (+9% sur Lyon Villeurbanne Caluire). Sur l’aire urbaine de Lyon, on constate ainsi une nouvelle hausse de la part des gammes supérieures à 4 200 euros du mètre carré sur l’année 2011. Ces dernières passent en effet de 15% à 22% sur l’année 2011 (et même 27% au quatrième trimestre).

Un recul à nuancer

Pour la société, la chute des ventes reste néanmoins à nuancer, du fait des niveaux très élevés atteints en 2009-2010, les capacités d’absorption du marché de l’agglomération lyonnaise se situant davantage, selon elle, autour de 4.200 ventes annuelles. Cette baisse des ventes de 20% est notamment à mettre sur le compte d’un repli des investisseurs et d’un manque de dynamisme de l’accession à la propriété.

Malgré cette baisse, Adéquation note toutefois qu’un important renouvellement de l’offre s’est opéré en 2011, à 7.754 unités, soit une hausse de 10 % par rapport à 2010, déjà très dynamique en la matière. Les mises en vente se sont toutefois concentrées sur le premier semestre.

L’offre commerciale est quant à elle en nette hausse, du fait de la conjugaison de la baisse des réservations et de la hausse des mises en vente. Elle reste toutefois à un niveau très raisonnable, de 8 mois théoriques de ventes au rythme de 2011.

Reste à savoir comment le marché, jusqu’ici soutenu par les investisseurs (57% des ventes en 2011), tiendra en 2012 et 2013, dans la perspective d’une disparition progressive des dispositifs de soutien à l’investissement locatif. La structuration de l’offre commerciale reste malgré tout très saine, note Adéquation. Le stock physique est quasiment absent, avec une offre livrée non vendue en baisse sur un an, passant de 102 à 62 logements (2% de l’offre commerciale). Quant à l’offre offre disponible sur plan en chantier, elle s’avère en légère hausse, avec 32 % de l’offre disponible, contre 28% l’année précédente.

» Immobilier neuf : baisse de 11% des ventes en 2011

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

La crise économique ?

mais non, lisez cet article, tout va bien !

des prix encore plus chers, c’est que tout va pour le mieux

Signaler un abus

J’y vois un décrochage. La suite est facile à imaginer. Blocage et chute.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le prix des appartements neufs a progressé de +3,4% en 6 mois

C’est la conclusion de la 2ème édition du baromètre des prix de l’immobilier neuf du Laboratoire de l’Immobilier.


Capelli : chiffre d’affaires annuel de 201,7 millions d’euros

Le groupe Capelli publiait mercredi soir ses résultats annuels.


Appel à projet de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse

L’Agence de l’Eau lance un appel à projet « Plan de rebond Eau, Climat, Biodiversité » de 180 millions d’euros. Le projet a été salué par la FFB Auvergne-Rhône-Alpes.


La FFB présente son plan de relance


La fédération organisait ce mardi sa traditionnelle conférence de presse semestrielle. Le nouveau président, Olivier Salleron, a présenté les propositions de la fédération pour une relance du secteur.


Vicat relocalise son siège social à l’Isle d’Abeau

Le cimentier a communiqué sur le Covid-19 et sur l’adaptation de ses structures de coûts. L’annonce sur la localisation du siège a été faite à l’occasion de la visite du président de Région, Laurent Wauquiez.


Importante acquisition par 6ème Sens Immobilier à Grenoble

Le groupe a fait état de l’acquisition d’un site de 62.000 m² dans la préfecture de l’Isère, baptisé 6nergy Valley.


Le Groupe Gambetta ouvre une agence à Lyon

Le promoteur s’implante par ce biais en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Les artisans du bâtiment craignent un retour du travail détaché ou illégal

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, le Covid-19 risque de favoriser le retour du travail détaché ou illégal


Recommandations du HCSF : LCA-FFB déplore leur maintien

Le Haut Conseil de stabilité financière a maintenu ses recommandations de décembre. Les constructeurs aménageurs ont déploré cette position.


Bruno Bernard veut rassurer artisans et commerçants


Le candidat des écologistes à la présidence de la Métropole de Lyon a visité ce jeudi plusieurs commerces à Francheville. Il a également pu échanger sur plusieurs sujets avec les artisans.


Alila a réalisé 611 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le groupe a fait part de ses résultats financiers annuels. 7.519 logements ont réservés l’an dernier.


La CAPEB déçue par le plan d’accompagnement du BTP

La confédération a fait plusieurs propositions pour amplifier le soutien au secteur, malmené par la crise.
» La FFB insatisfaite du plan de soutien au BTP
» Le gouvernement présente son plan de soutien au BTP


Capelli lance Capelli Patrimoine

Cette nouvelle offre s’adresse à tous les particuliers désireux d’investir dans la pierre.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


Jacques Chanut laisse la présidence de la FFB à Olivier Salleron


Ce dernier avait été élu président de la fédération française du bâtiment en mars. Il vient de succéder au berjallien lors du conseil d’administration de l’organisation, et va lancer des États généraux de la construction.