Immobilier neuf à Lyon : ventes en chute, prix à la hausse

En 2011, les ventes ont reculé de 20% selon le cabinet d’études Adéquation, à 5 729 unités, contre 7 718 unités en 2009. Les prix ont augmenté de 4.5%.

Les ventes ont nettement reculé l’an dernier dans le secteur de l’immobilier au sein de l’Aire urbaine de Lyon, selon les données publiées en fin de semaine dernière par Adéquation. Selon la société d’études des marchés immobiliers, les réservations de logements neufs se sont en effet contractées de 20% en 2011, revenant à 5 729 ventes. Sur celles-ci, les ventes en secteurs aménagés (ZAC) représentent 13% du total.

L’année 2011 a toutefois profité d’un dernier trimestre exceptionnel, et ce malgré des prix toujours à la hausse :+4.5% sur l’année à 3 750 euros le mètre carré. Le quatrième trimestre a, à lui seul, enregistré un dernier trimestre exceptionnel, avec 2.109 ventes enregistrées, soit une hausse de 10% par rapport au dernier trimestre 2010. Un phénomène lié à la disparition progressive du dispositif Scellier : alors que le taux est passé de 22% à 13% début janvier, les investisseurs ont profité de cette fin d’année pour réaliser des investissements à des conditions encore très favorables.

Seul secteur géographique à tirer son épingle du jeu au sein de l’aire urbaine de Lyon, l’est lyonnais a vu ses ventes augmenter, alors même que l’essentiel de la baisse constatée l’an dernier sur le marché lyonnais l’a été sur Lyon, du fait sans doute des prix appliqués à l’intérieur de Lyon, en hausse nettement plus marquée (+9% sur Lyon Villeurbanne Caluire). Sur l’aire urbaine de Lyon, on constate ainsi une nouvelle hausse de la part des gammes supérieures à 4 200 euros du mètre carré sur l’année 2011. Ces dernières passent en effet de 15% à 22% sur l’année 2011 (et même 27% au quatrième trimestre).

Un recul à nuancer

Pour la société, la chute des ventes reste néanmoins à nuancer, du fait des niveaux très élevés atteints en 2009-2010, les capacités d’absorption du marché de l’agglomération lyonnaise se situant davantage, selon elle, autour de 4.200 ventes annuelles. Cette baisse des ventes de 20% est notamment à mettre sur le compte d’un repli des investisseurs et d’un manque de dynamisme de l’accession à la propriété.

Malgré cette baisse, Adéquation note toutefois qu’un important renouvellement de l’offre s’est opéré en 2011, à 7.754 unités, soit une hausse de 10 % par rapport à 2010, déjà très dynamique en la matière. Les mises en vente se sont toutefois concentrées sur le premier semestre.

L’offre commerciale est quant à elle en nette hausse, du fait de la conjugaison de la baisse des réservations et de la hausse des mises en vente. Elle reste toutefois à un niveau très raisonnable, de 8 mois théoriques de ventes au rythme de 2011.

Reste à savoir comment le marché, jusqu’ici soutenu par les investisseurs (57% des ventes en 2011), tiendra en 2012 et 2013, dans la perspective d’une disparition progressive des dispositifs de soutien à l’investissement locatif. La structuration de l’offre commerciale reste malgré tout très saine, note Adéquation. Le stock physique est quasiment absent, avec une offre livrée non vendue en baisse sur un an, passant de 102 à 62 logements (2% de l’offre commerciale). Quant à l’offre offre disponible sur plan en chantier, elle s’avère en légère hausse, avec 32 % de l’offre disponible, contre 28% l’année précédente.

» Immobilier neuf : baisse de 11% des ventes en 2011

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

La crise économique ?

mais non, lisez cet article, tout va bien !

des prix encore plus chers, c’est que tout va pour le mieux

Signaler un abus

J’y vois un décrochage. La suite est facile à imaginer. Blocage et chute.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


La CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un report de la ZFE

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, la zone de faibles émissions aura des conséquences sur l’emploi. Les responsables demandent ainsi de rencontrer les élus de la Métropole.


La promotion attend un déblocage des projets au niveau local


La déclinaison locale du pacte pour la relance de la construction durable récemment signé par les professionnels et le ministère en charge du logement devrait permettre de faire avancer un certain nombre de projets.


La promotion immobilière face à la crise de l’offre

La fédération des promoteurs immobiliers présentait la semaine dernière ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre au niveau national.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.


La FPI alerte sur le niveau des permis de construire

La fédération des promoteurs immobiliers faire remarquer que la baisse de la construction publiée ce mercredi est antérieure à l’épidémie.


Malgré un rebond au 3ème trimestre, les mises en chantier chutent sur un an

Le SDES du ministère de la Transition énergétique a fait part ce mercredi ses statistiques de mises en chantier et d’autorisations de logements au troisième trimestre 2020.


Beynost : 6e Sens immobilier remporte un appel à projet

Le groupe a remporte l’appel à projet municipal sur l’ancien site de l’Etablissement Français du Sang.