Les aides au logement peu efficaces ?

Selon le Centre d’analyse stratégique (CAS), les aides au logement en faveur des ménages modestes doivent gagner en efficacité. 

Le Centre d’analyse stratégique a rendu mercredi matin un rapport sur le logement accessible. Et selon ce dernier, les aides au logement en faveur des ménages modestes pourraient être nettement plus efficaces.

Selon le CAS, l’effort que les ménages français font pour se loger a progressé dans les 20 dernières années. Or cette hausse a été nettement plus ressentie chez les plus modestes. « La raréfaction des logements accessibles aux ménages locataires modestes est due essentiellement à une hausse des loyers de 1988 à 1996″, selon le Centre d’Analyse Stratégique.

Ce dernier souligne qu’au moins 21 milliards d’euros sur les 37 milliards d’aides publiques au logement étaient ciblés sur les ménages sujet à un plafond de ressources. Toutefois, l’ensemble des dispositifs distribuant ces sommes ne comprennent pas de mesures de leur efficacité, tant sur les « aides à la personne » que sur les « aides à l’investissement privé locatif ». Ces aides pourraient en effet être à la base de la hausse des prix des loyers, ce qui serait dès lors en opposition avec les objectifs initiaux, selon le rapport.

Les préconisations du CAS

Selon le CAS, cette évaluation des interventions publiques devrait être mise en place afin de s’assurer que « les sommes dépensées correspondent bien à des réductions effectives de loyers ». Le Conseil préconise également un contrôle de l’Etat au sein des HLM, visant à vérifier que « chaque occupant paie un loyer » en fonction de ses capacités. Il recommande notamment de fixer des plafonds de revenus à cinq fois le loyer (hors aides) du logement pour chaque logement social.

Il préconise également de réformer le zonage, qui est « censé refléter le niveau de tension du marché immobilier mais qui s’avère trop grossier » selon le rapport. Le Centre propose également de mieux cibler les réductions de loyers sur les publics les plus fragiles, dans un esprit de justice », mais également de « construire les nouveaux logements sociaux dans les zones les plus tendues ».

 








Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les prix de mise à la location stagnent à Lyon

Les prix de l’immobilier constatés à la mise en location ont stagné à Lyon sur trois mois mais restent orientés à la hausse sur un an. On notera que les loyers ont reculé dans quelques villes de Rhône-Alpes.


Les loyers pourront progresser de 0.60%.

L’indice de référence des loyers publié ce matin n’avait pas connu un rythme de progression aussi bas depuis 2010.


Benoist Apparu pour une réforme globale de l’APL

L’ancien ministre du logement plaide pour une fusion de l’APL avec la Prime pour l’emploi et le RSA, afin de générer des économies.


Nexity : l’acquisition d’Oralia finalisée

Le groupe d’administration de biens sera désormais dirigé par Hervé Denize, directeur général délégué de Nexity. Le groupe Nexity a annoncé hier avoir finalisé l’acquisition d’Oralia. Ce dernier, racheté en décembre dernier par le groupe sera ainsi consolidé dans les comptes de l’entreprise cotée à compter du 1er avril 2014, au sein du pôle Services […]


Baisse des honoraires d’agence : la FNAIM craint un impact négatif

La limitation des honoraires, communément appelés frais d’agence, pourrait, selon les responsables lyonnais de la FNAIM, avoir un impact important sur l’économie des régies.


Les honoraires des agences bientôt en baisse en zone tendue

Les frais d’agence devraient baisser avec l’application de la loi ALUR. Selon Europe 1, cette réduction pourrait aller jusqu’à plus de 50% en zone tendue.


La trêve des expulsions locatives prolongée jusqu’au 31 mars

Le ministère du logement avait annoncé l’année dernière une prolongation de 15 jours de la trêve des expulsions locatives. Cette année encore, celle-ci prendra fin le 31 mars, au lieu du 15 mars.


Les prix à la mise en location en baisse

Selon le dernier baromètre des prix à la mise en location publié par Seloger.com, les loyers proposés ont tendance à baisser en région lyonnaise.


Les loyers à Lyon et dans le Grand Lyon en février 2014

appart487
L’observatoire des loyers Clameur a indiqué avoir constaté des loyers allant de 9 euros le m² à Saint Fons jusqu’à 13.8 euros le m2 dans le deuxième arrondissement de Lyon.


Les loyers en assez nette hausse sur Lyon

Les loyers ont moins augmenté que l’inflation en 2013, avec une hausse de seulement 0.6% en France. Sauf à Lyon où ils ont progressé de 1.8%.


La loi Alur définitivement adoptée

Après une adoption par l’Assemblée Nationale mercredi, le Sénat a définitivement adopté la loi Alur, sur l’accès au logement et la rénovation de l’urbanisme rénové. Le projet de loi sur l’accès au logement et la rénovation a été définitivement adopté par le parlement, mercredi et jeudi. L’Assemblée Nationale s’était prononcée mercredi pour le texte ayant […]


Limiter la hausse des loyers, toujours une priorité

Selon un sondage Ipsos Nexity, la limitation de la hausse des loyers reste pour les français la priorité des actions à entreprendre en matière de logement, devant celle visant à rendre les logements plus économes en énergie. Limiter la hausse des loyers doit être une action prioritaire en matière de logement, selon un sondage Ipsos […]


Lyon : les loyers des trois pièces en forte hausse

Les loyers s’avèrent en hausse à Lyon sur les trois pièces, et baissent sur les 4 et 2 pièces.
» Les loyers en hausse de 0.6% en 2013, selon Century 21


Hausse de 0.6% des loyers en 2013, selon Century 21

Le prix moyen des loyers au m² est passé de 11,95 €/m² à 12,05 €/m² en France, selon le réseau d’agences franchisées.


UNPI Rhône-Alpes :premiers vœux pour Victor-John Vial Voiron

Le président de l’UNPI 69 et Rhône-Alpes a présidé mercredi sa première cérémonie de vœux en présence de plusieurs élus.