Les aides au logement peu efficaces ?

Selon le Centre d'analyse stratégique (CAS), les aides au logement en faveur des ménages modestes doivent gagner en efficacité. 

Le Centre d’analyse stratégique a rendu mercredi matin un rapport sur le logement accessible. Et selon ce dernier, les aides au logement en faveur des ménages modestes pourraient être nettement plus efficaces.

Selon le CAS, l'effort que les ménages français font pour se loger a progressé dans les 20 dernières années. Or cette hausse a été nettement plus ressentie chez les plus modestes. "La raréfaction des logements accessibles aux ménages locataires modestes est due essentiellement à une hausse des loyers de 1988 à 1996", selon le Centre d’Analyse Stratégique.

Ce dernier souligne qu’au moins 21 milliards d’euros sur les 37 milliards d'aides publiques au logement étaient ciblés sur les ménages sujet à un plafond de ressources. Toutefois, l’ensemble des dispositifs distribuant ces sommes ne comprennent pas de mesures de leur efficacité, tant sur les "aides à la personne" que sur les "aides à l'investissement privé locatif". Ces aides pourraient en effet être à la base de la hausse des prix des loyers, ce qui serait dès lors en opposition avec les objectifs initiaux, selon le rapport.

Les préconisations du CAS

Selon le CAS, cette évaluation des interventions publiques devrait être mise en place afin de s'assurer que "les sommes dépensées correspondent bien à des réductions effectives de loyers". Le Conseil préconise également un contrôle de l’Etat au sein des HLM, visant à vérifier que "chaque occupant paie un loyer" en fonction de ses capacités. Il recommande notamment de fixer des plafonds de revenus à cinq fois le loyer (hors aides) du logement pour chaque logement social.

Il préconise également de réformer le zonage, qui est « censé refléter le niveau de tension du marché immobilier mais qui s'avère trop grossier » selon le rapport. Le Centre propose également de mieux cibler les réductions de loyers sur les publics les plus fragiles, dans un esprit de justice", mais également de "construire les nouveaux logements sociaux dans les zones les plus tendues".

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Baisse des APL : une mesure « qui accable les plus démunis », pour la CGL

La confédération générale du logement a fait part de son mécontentement suite à la baisse de 5 euros des APL à partir du 1er octobre 2017.


La baisse des APL fustigée par les associations étudiantes

Alors que le gouvernement a indiqué samedi vouloir baisser de 5 euros le montant des APL dès octobre, les associations étudiantes, comme la FAGE, l’UNEF et le syndicat PDE, ont réagi.


Les APL baisseront de 5 euros par mois dès la rentrée 2017

La baisse de l’aide personnalisée au logement touchera tous les bénéficiaires dès octobre, a indiqué le gouvernement à France 2.
» La baisse des APL fustigée par les associations étudiantes


Les loyers pourront augmenter de 0.75%

L’indice de référence des loyers, paru ce jeudi, montre une accélération en cours de la tendance haussière de l’indice, sur fond de retour timide l’inflation.
» L’indice de référence des loyers


Deux « marchands de sommeil » condamnés à Lyon

L’Etat s’est félicité de la condamnation de deux propriétaires à de lourdes peines d’amende, assorties de peines de prison.


Forte participation à la journée des conseils syndicaux de Lyon

null
La 11ème journée des conseils syndicaux organisée par l’UNIS rassemblait mardi de nombreux responsables de conseils syndicaux. Le vice-président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, était présent.


Les loyers en hausse de 2.6% à Lyon sur les premiers mois de l’année

L’UNIS Lyon-Rhône a fait un point jeudi dernier sur le marché locatif en région lyonnaise.


Les loyers à Lyon et dans le Grand Lyon en mai 2017

Clameur a publié cette semaine sa note de conjoncture.


La mobilité résidentielle diminue dans le parc privé

Les derniers chiffres de Clameur, publiés mardi, ont fait état d’une moindre mobilité résidentielle dans le parc privé. Les loyers sont, eux, en nette hausse à Lyon.
» Les loyers à Lyon et dans le Grand Lyon en mai 2017


Inauguration de la résidence Louis Loucheur, entièrement réhabilitée

null
Grand Lyon Habitat a procédé à la réhabilitation de cette résidence de 102 logements située dans le 9ème arrondissement de Lyon, à proximité du métro Gorge de Loup.
» 
Daniel Godet : «Diversifier le peuplement et les statuts d’occupation»


« Diversifier le peuplement et les statuts d’occupation»

Daniel Godet est le directeur général de Grand Lyon Habitat. Il évoque la réhabilitation de la résidence Louis Loucheur, dans le 9ème arrondissement de Lyon.


L’absence de ministère du logement fait réagir certains professionnels

Les acteurs du logement sont partagés après l’annonce du gouvernement. La FNAIM dénonce l’absence de ministère, peu de temps après avoir dénoncé la prise de près de 400 décrets en fin de quinquennat. D’autres acteurs sont plus positifs.
» 400 décrets passés avant la fin du quinquennat : « un procédé inadmissible et méprisant », pour Jean-François Buet, de la FNAIM


« Le succès commercial est là »

null
Grégory Fouque est le président de Promoval. Il évoque l’opération « Inoui », développée dans le quartier du Vergoin, au nord du 9ème arrondissement de Lyon.


Vénissieux : le tribunal administratif suspend les arrêtés contre les expulsions

La maire de la commune, Michèle Picard, avait pris le 31 mars dernier des arrêtés interdisant les expulsions locatives, juste avant la fin de la trêve hivernale.


Interdiction des expulsions locatives : Michèle Picard le 11 mai devant le tribunal

null
Michèle Picard, maire de Vénissieux, avait, pris fin mars des arrêtés interdisant les expulsions locatives, les coupures d’énergies et les saisies mobilières.