Le parc social loge 15,4% des ménages

Une étude du Commissariat général au développement durable sur le logement des ménages disposant de bas revenus montre que 37% de ces derniers sont propriétaires occupants et qu’un tiers loge dans le parc privé.

Le Commissariat général au développement durable a publié mercredi son étude sur le logement social. Il en ressort que 15.4% des ménages logent dans le parc social, soit plus du quart (27%) des ménages à bas revenus, qui sont définis comme étant ceux dont le revenu annuel imposable par unité de consommation est inférieur à 13 200 euros. 32% des ménages à bas revenus sont en location dans le parc privé, tandis que 37% sont propriétaires occupants.

Néanmoins, au sein du parc social, ce sont, sans surprise, les ménages à bas revenus qui sont surreprésentés, avec un part de 55.4% du total des ménages de ce parc. On notera à l’inverse que les catégories les plus aisées représentent 8.7% du parc, soit 331.000 ménages du total des logements.

Des logements plus grands mais sur-occupés

Les logements des ménages modestes dans le parc HLM sont légèrement plus grands (66 m²) que ceux des ménages aisés vivant dans ce même parc (65m²). Néanmoins, les logements des ménages modestes dans ce parc ont un taux d’occupation bien plus élevé (en moyenne 2,6 personnes), que ceux des ménages aisés (2 personnes).

Le CGDD note que les ménages à bas revenus sont sur-représentés dans les régions à dominante rurale, et notamment dans une zone formée par le Limousin, l’Auvergne, mais aussi dans le centre de la Bretagne et dans le Nord. A l’inverse, ils sont nettement moins représentés dans les grandes agglomérations.

Des logements moins récents dans le parc HLM

Autre observation du CGDD : les ménages à bas revenus sont plus mobiles que les ménages plus aisés. 13,4 % des ménages du premier décile de revenus ont changé de logement entre 2009 et 2010 alors qu’ils ne sont que 3,6 % à avoir déménagé dans le dernier décile de revenus. Les ménages résidant dans le parc locatif privé sont encore plus mobiles, quel que soit le niveau de leurs revenus. 19 % ont déménagé entre 2009 et 2010 contre moins de 9 % chez les locataires HLM.

Enfin, le parc de logements HLM tend à vieillir. La majeure partie des logements du parc HLM ont entre 20 et 40 ans, selon le CGDD, soit des logements biens plus anciens que dans le parc locatif privé, où une grande partie des logements ont moins de 20 ans.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Cédric Van Styvendael, nouveau maire de Villeurbanne


Le nouveau conseil municipal de la ville se réunissait ce samedi.


Convention entre Est Métropole Habitat et APF France handicap


Ce partenariat porte sur la future résidence Anatole France.


Action Logement lance Enéal, une foncière dédiée aux EHPAD

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement volontaire conçu au printemps 2019.


Alila a réalisé 611 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le groupe a fait part de ses résultats financiers annuels. 7.519 logements ont réservés l’an dernier.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


La Métropole crée un fonds d’urgence pour les impayés de loyers


Ce dispositif, doté de 1,3 millions d’euros, doit permettre à la collectivité de prendre en charge 50% à 100% d’un loyer ou d’échéances impayés pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires.


La Métropole de Lyon organise son déconfinement et la relance

David Kimelfeld, a présenté ce mardi la stratégie de déconfinement du territoire, et organisé mercredi une première réunion du comité métropolitain de relance.


Action Logement mobilisé face à la crise sanitaire

Suite à la crise sanitaire du Covid-19, le groupe a annoncé qu’il réunirait prochainement un conseil d’administration extraordinaire.


Violences infrafamiliales : la Région met à disposition des logements

Cette mesure fait partie d’un plan d’urgence annoncé lundi par la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour soutenir et accompagner les victimes de violences.


CDC Habitat lance un appel à projets pour la production de 40.000 logements

La filiale de la Caisse des dépôts a engagé un plan de soutien exceptionnel au secteur de l’immobilier neuf en lançant cet appel à projets.


Plus de 5.000 places d’hôtel supplémentaires mobilisées pour les sans-abris

40 sites d’hébergement médicalisés sont ouverts en France.


Action Logement met à disposition 600 logements pour les personnels des EHPAD

Le groupe a formulé en fin de semaine dernière une réponse concrète à la crise sanitaire exceptionnelle du Covid-19.


Action Logement va maintenir la rémunération de ses collaborateurs

L’institution a annoncé s’engager à maintenir l’intégralité de la rémunération de l’ensemble des collaborateurs quelle que soit leur situation jusqu’au 30 avril.


«On est en train de faire une région parisienne bis. Ce n’est pas notre modèle»


Renaud Payre, est le candidat de la Gauche Unie à la présidence de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui son programme, qui intègre des métros légers de surface, l’abandon de l’Anneau des sciences, de nouvelles relations avec les territoires environnants, mais aussi une coopérative pour la rénovation énergétique et l’encadrement des loyers.