«Une nouvelle génération d’entrepôts a vu le jour à Lyon »

Laurent Vallas est le directeur de Jones Lang LaSalle à Lyon. Il nous expose sa vision du marché lyonnais de la logistique .

Sur le secteur de la logistique, quel est l’atout de Lyon dans la dorsale Lille-Paris-Lyon Marseille ? Est-ce que notamment l’arrivée à l’ouest de l’A89 pourrait permettre de faire émerger un nouvel axe fort est-ouest allant de Bordeaux à Lisbonne en passant par Lyon et Clermont ?

Ça va avoir un rôle facilitateur. Lyon a un atout énorme : en 24 heures, en camion, la ville a une zone de chalandise de 170 millions de personnes, ce que n’ont pas les autres villes de la dorsale, si l’on excepte Lille, qui est le challenger de Lyon en matière logistique du fait de sa situation géographique exceptionnelle. Nous avons la chance d’avoir un immobilier qui a été conçu pour cela, notamment sur l’Ile d’Abeau ou sur la Plaine de l’Ain. Lyon, son atout, c’est aussi le cluster logistique, avec des entreprises de transport, des compétences, des savoirs faire, de la main d’œuvre, des services, une qualité de prestataires, de formation, mais également une connectivité qui est très intéressante en termes d’accessibilité ferroviaire et de transport routier. Du point de vue du marché des entrepôts, nous avons la chance d’avoir les investisseurs internationaux les plus renommés dans le secteur de la logistique.

C’est un marché qui a beaucoup évolué ?

Il y a 15 ans, nous avons participé à une réflexion, avec Nexity Geprim, autour de ce qu’attendaient les utilisateurs. A l’époque, les entrepôts faisaient 7.20m ou 6.80m de haut. On pouvait mettre un rack et 3 niveaux de palettes. Ils faisaient en général 60m de profondeur et disposaient d’un quai. La réflexion s’est portée sur l’équivalent, en logistique, du coût par poste de travail, à savoir le coût d’emplacement palette. A combien revient une palette dans un entrepôt de 6.80m de haut, où je ne peux en mettre que 3, et où je vais avoir le même nombre de manutentionnaires et de chariots élévateurs qu'un immeuble neuf, et au sein duquel je vais avoir un loyer de 10% inférieur ? Dans les immeubles neufs, il peut y avoir un R+4, avec un picking plus 4 ou 5 niveaux de rack pour un loyer 10% supérieur, mais avec un nombre de manutentionnaires équivalent à celui d’un entrepôt classique. Au terme de cette réflexion, c’est le coût à la palette qui a fait la différence, et qui a défini la standardisation des entrepôts au niveau européen ou mondial, à savoir 10 mètres utiles, isolés, chauffés, sprinklés, 32 mètres au niveau de la cour entre le quai et le camion, un quai tous les 1000 m², un niveleur si possible, des niveaux de prestations associés, etc, etc… Cette nouvelle génération d’entrepôts a vu le jour à Lyon. Depuis, il s’est fait 2.5 millions de m² d’entrepôts sur l’Isle d’Abeau. Le secteur de l’Isle d’Abeau est ainsi la troisième ville européenne en termes de concentration d’entrepôts. Cette plateforme logistique a drainé de l’emploi, du service de la main d’œuvre, des industriels, des sous-traitants… C’est comme ceci que l’on arrive à développer une économie locale qui va générer du développement tertiaire et industriel.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La SERL maintient ses mesures exceptionnelles pour ses locataires

Le Conseil d’Administration du Groupe SERL a décidé de poursuivre ses dispositions exceptionnelles en faveur de ses locataires


Les dernières transactions industrielles et logistiques de JLL en AURA

Le conseil en immobilier d’entreprise a fait part de ses dernières transactions en région Auvergne-Rhône-Alpes.


La « All In Academy », conseillée par JLL

Le spécialiste de l’immobilier d’entreprise conseille l’académie pour la réalisation de sa nouvelle structure à Lyon, qui comprendra un centre de formation et d’entrainement de tennis de haut niveau, et un country club.


Sofidy Pierre Europe acquiert les murs de « Triptyk »

Cet immeuble emblématique développe 3.830 m² dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Une aide de l’Opac du Rhône pour les commerces

L’office ne demandera pas de loyer aux commerces « non essentiels » de son patrimoine en novembre.


Covid-19 : Bruno Bernard dévoile des mesures d’urgence


Le président de la Métropole de Lyon a tenu une visioconférence de presse ce jeudi pour présenter une quinzaine de mesures visant à accompagner le territoire.


Lyon 2 : 6e Sens Retail acquiert 1.100 m²

La filiale de 6ème Sens Immobilier a annoncé avoir acquis cette surface commerciale située place Bellecour.


Carré de Soie : Cogedim vend un immeuble de bureaux à EMH


Cogedim Grand Lyon annonce avoir vendu en VEFA à Est Métropole Habitat un immeuble de bureau de 6.000 m² au sein de « Ilot G » sur le secteur du Carré de Soie. Le bailleur en fera, à terme, son siège social.


City Real Estate, nouvel acteur du marché immobilier tertiaire à Lyon

La structure propose une approche à la fois expérimentée et moderne pour accompagner les entreprises de toutes tailles, basée sur 3 axes, à savoir le conseil, la transaction et l’investissement.


La Région en soutien aux commerçants dans la vente en ligne

Laurent Wauquiez a présenté jeudi un plan de 50 millions d’euros destiné à accompagner le commerce de proximité et les restaurateurs, notamment dans la vente en ligne via le « click and collect ».


Techlid : Sogenial immobilier acquiert 922 m² de bureaux

Rudigoz et Associés a accompagné la société de gestion « Sogenial immobilier » dans le cadre d’une acquisition de 922 m² de bureaux.


Genay : GLS France prend à bail un local industriel de 3.880 m²

Ces locaux ont été commercialisés au nord de Lyon par Valoris Real Estate.


Fermeture des commerces : un difficile équilibre

Les élus des grandes villes ont écrit dès vendredi au Premier ministre pour demander un travail en commun « dans les meilleurs délais ». Jean Castex a répondu que les grandes surfaces devraient dès mardi bloquer l’accès aux rayons de produits non-essentiels.


Le groupe LIP acquiert en VEFA « La Tannerie »


Cogedim Grand Lyon a annoncé avoir vendu à la société spécialisée dans l’intérim un immeuble de bureaux d’une superficie de 3.500 m².


Lyon Confluence : Keys REIM acquiert Plug’In et Pylote

L’achat de ces deux immeubles a été réalisé auprès de Bouygues Immobilier.