Pour Xerfi, les prix de l’immobilier ne baisseront pas d’ici 2015

Pour le cabinet d’études économiques, le secteur du logement va être impacté par la mauvaise conjoncture économique, avec une baisse des transactions cette année. Les prix ne devraient toutefois pas augmenter pour autant.

La dégradation des fondamentaux économiques va affecter l’immobilier résidentiel en 2012. C’est ce qu’a récemment indiqué Xerfi dans une étude, qui fait le point sur la conjoncture dans le secteur. Selon Xerfi, le durcissement des conditions d’accès au crédit lié à l’entrée en vigueur de la norme Bâle III sur le niveau et la qualité des fonds propres va impacter négativement le secteur.

Selon le cabinet d’études, les banques vont tenter de « limiter au maximum leur risque et reconstitueront pour cela leurs marges d’intermédiation, y compris sur les prêts immobiliers ». D’où une hausse des taux de crédit immobilier à attendre. Xerfi prévoit ainsi que le marché des logements anciens pourrait n’être animé que par les secundo accédants, d’où un repli des volumes de transactions.

Pas de baisse, ni de flambée des prix

 

Pour autant, les prix ne baisseront pas pour autant, selon le cabinet. « A l’horizon 2015, les prix des logements anciens (en moyenne nationale) ne flamberont pas, mais ne baisseront pas pour autant » note Xerfi, avec une hausse de 1,5% en moyenne par an entre 2012 et 2015. Le cabinet prévoit toutefois que les prix entre Paris et la province continueront de diverger avec une hausse cette année de 3% dans la capitale, contre un recul de 1% pour la province.

Le cabinet indique notamment que la construction neuve insuffisante soutiendra les prix, et ce, d’autant que la construction neuve pourrait pâtir du retrait des aides d’Etat du secteur. En outre, la demande reste toujours élevée, « avec près de 300 000 ménages supplémentaires par an ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier : baisse des prix, volumes bas en 2014

null
La FNAIM a dressé mardi le bilan de 2014. Près de 720.000 transactions ont été actées en 2014, soit un peu mieux qu’en 2013 (718.000). Les prix poursuivent leur baisse même si celle-ci ralentit par rapport à 2013.


Lyon : les prix de l’immobilier stables

Les prix des appartements anciens se sont à peine appréciés, de 0.1%, tandis que ceux des maisons anciennes baissent de 1.6%.


Transactions immobilières : amélioration, selon Immonot.com

Selon Immonot.com, un changement de tendance est perçu par les notaires depuis la rentrée.


Immobilier ancien : légère baisse du nombre de transactions

Les indices publiés hier par l’INSEE montrent une légère baisse du nombre de transactions réalisées sur un an, à 725 000.


Immobilier: de la nécessité d’un cap

EDITORIAL – Le message positif envoyé fin aout par Sylvia Pinel et Manuel Valls a été brouillé depuis par un certain nombre d’annonces et de voltefaces. Un signal négatif pour le secteur.


Pour PAP, les prix des appartements sont en repli

Selon le site d’annonces entre particuliers, les prix de l’immobilier entre particuliers sont en repli de 1.55% pour les maisons et de 0.90% pour les appartements.


Les prix de l’immobilier affichés en hausse à Lyon

Selon le baromètre LPI / Seloger d’octobre, les prix affichés montent de 0.4% à Lyon, à l’inverse de Grenoble et de Saint-Etienne.


Paris : nouvelle baisse des prix selon Meilleursagents.com

Selon le courtier en agents immobiliers Meilleursagents.com, les prix de l’immobilier confirment ce mois-ci leur mouvement de recul.


Les prix de l’immobilier entre particuliers en légère hausse, selon PAP

Les prix de l’immobilier ont légèrement augmenté au mois de septembre, selon le support d’annonces immobilières de particulier à particulier PAP.


Les notaires ne constatent plus de hausse de prix, selon Immonnot

L’étude d’Immonot montre que la part des études ayant constaté une amélioration des prix durant les mois d’été n’a jamais été aussi faible.


Les prix des logements se stabilisent

(SDH/LPI)
Les prix de l’immobilier sont restés stables au deuxième trimestre 2014, selon les derniers indices Insee Notaires, avec toutefois des évolutions contrastées selon le type de biens, maisons ou appartements.


Plan de relance du logement : les réseaux d’agences restent sur leur faim

Les réseaux Orpi et Laforêt ont récemment communiqué sur le plan de relance du logement, qu’ils jugent trop frileux dans l’immobilier ancien.


« Tout concourt à un blocage de marché »

null
Bernard Cadeau est le président du réseau d’agences immobilières Orpi, lequel compte 1 250 agences en France. Il évoque une récente étude sur le blocage actuel du marché.


Stabilisation des prix de l’immobilier en vue, selon Immonot

Selon l’enquête Immonot.com réalisée auprès d’études notariales portant sur le mois de juin, de plus en plus de notaires prévoient une stabilisation des prix des logements à la fin de l’été.


Immobilier: S&P voit une reprise timide des prix en 2015 et 2016

Selon la dernière étude de Standard & Poor’s sur l’immobilier en Europe, 2014 devrait être la dernière année de baisse des prix de l’immobilier français, avant une reprise en 2015 et 2016.