Pour Xerfi, les prix de l’immobilier ne baisseront pas d’ici 2015

Pour le cabinet d’études économiques, le secteur du logement va être impacté par la mauvaise conjoncture économique, avec une baisse des transactions cette année. Les prix ne devraient toutefois pas augmenter pour autant.

La dégradation des fondamentaux économiques va affecter l’immobilier résidentiel en 2012. C’est ce qu’a récemment indiqué Xerfi dans une étude, qui fait le point sur la conjoncture dans le secteur. Selon Xerfi, le durcissement des conditions d’accès au crédit lié à l’entrée en vigueur de la norme Bâle III sur le niveau et la qualité des fonds propres va impacter négativement le secteur.

Selon le cabinet d’études, les banques vont tenter de « limiter au maximum leur risque et reconstitueront pour cela leurs marges d’intermédiation, y compris sur les prêts immobiliers ». D’où une hausse des taux de crédit immobilier à attendre. Xerfi prévoit ainsi que le marché des logements anciens pourrait n’être animé que par les secundo accédants, d’où un repli des volumes de transactions.

Pas de baisse, ni de flambée des prix

 

Pour autant, les prix ne baisseront pas pour autant, selon le cabinet. « A l’horizon 2015, les prix des logements anciens (en moyenne nationale) ne flamberont pas, mais ne baisseront pas pour autant » note Xerfi, avec une hausse de 1,5% en moyenne par an entre 2012 et 2015. Le cabinet prévoit toutefois que les prix entre Paris et la province continueront de diverger avec une hausse cette année de 3% dans la capitale, contre un recul de 1% pour la province.

Le cabinet indique notamment que la construction neuve insuffisante soutiendra les prix, et ce, d’autant que la construction neuve pourrait pâtir du retrait des aides d’Etat du secteur. En outre, la demande reste toujours élevée, « avec près de 300 000 ménages supplémentaires par an ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon: selon LPI-Seloger, le rebond des prix de l’immobilier se poursuit

Les prix signés et les prix affichés ont orientés à la hausse a indiqué le dernier baromètre du groupement.


Immobilier : les délais pour trouver un bien se raccourcissent

Selon une étude du Crédit Foncier, les délais pour trouver une maison ou un appartement ont reculé en un an.


Orpi constate une hausse des volumes depuis janvier

Le début du premier semestre s’est soldé par une hausse de 4,5 % de promesses de vente signées depuis janvier .


Crédit immobilier : quel peut être l’impact d’une hausse des taux?

null
EDITO – La baisse des taux avait constitué un élément positif en matière de pouvoir d’achat immobilier. Mais le phénomène semble être arrivé à son terme.


Lyon: les prix de l’immobilier en hausse sur un mois, selon Meilleursagents

null
Selon le site d’information sur la transaction immobilière, les prix ont progressé de 0.5% sur un mois, mais s’inscrivent toujours en repli de 1.6% sur un an.


Guy Hoquet perçoit une nette hausse des transactions

Les transactions ont progressé de 18% en avril par rapport aux chiffres constatés il y a un an.


Les prix de l’immobilier stables à Lyon au 4ème trimestre 2014

Les Notaires de France ont fait état mercredi de leurs chiffres au titre du 4ème trimestre de l’année dernière.


« Nous sommes dans une logique de croissance mesurée»

Denis Bousson est le maire de Saint Didier au Mont d’Or. A l’occasion de la pose de la première pierre d’une résidence de 157 logements, le Vallon d’Or, il évoque ce que l’opération représente pour sa commune.


« Nous constatons une hausse de 5% des volumes de vente »

Fabrice Abraham est le directeur général du réseau Guy Hoquet. Il évoque une vaste enquête sur les primo-accédants réalisée avec l’institut CSA.


Prix de l’immobilier à Lyon: dynamiques diverses dans les arrondissements

Selon le dernier baromètre LPI Seloger, les prix de vente signés ont progressé dans les 2ème, le 5ème et 6ème arrondissements, mais sont stables voire reculent dans d’autres.


« A Lyon, le pouvoir d’achat a baissé de 22 % entre 1998 et 2010 »

Nicolas Pécourt commente le Capacim, étude consacrée à l’évolution du pouvoir d’achat immobilier selon l’âge des ménages dans les principales villes françaises, dont Lyon.


Immobilier: des prévisions relativement optimistes pour 2015

De nombreux acteurs du marché immobilier prévoient un timide reprise du marché immobilier, notamment dans le neuf. Sans rebond des prix.


Immobilier: légère amélioration de l’activité, selon Immonot.com

Selon le panel de notaires interrogé par le site, moins de notaires constatent une dégradation d’activité.


La baisse des prix de l’immobilier se poursuit, selon les notaires

Les notaires qui faisaient part jeudi de leur dernière note de conjoncture ont une nouvelle fois dévoilé des chiffres orientés à la baisse, tant au niveau national que régional.


Lyon : les prix reculeront de 0% à 3% en 2015, selon meilleursagents

En se basant notamment sur son indicateur de tension immobilière, le courtier estime que la baisse des prix de l’immobilier devrait rester contenue à Lyon.