Lyon 9ème : un marché de primo-accédants

Le marché immobilier de Vaise, très disparate, est surtout prisé pour ses prix accessibles.

Olivier Mérindol, agent immobilier dans le neuvième arrondissement de Lyon a, lors de la conférence Laforêt, livré son analyse quant à la situation du marché immobilier du neuvième arrondissement, un secteur marqué par une forte disparité entre Vaise, la Duchère, Gorge de Loup, et, au nord, le quartier de l’industrie, et le plateau de Saint Rambert.

« Le gros de la demande est concentrée sur la partie Vaise au sens large » note l’agent, les acheteurs prisant particulièrement les secteurs de Gare de Vaise, Valmy, et Gorge de Loup, qui disposent tous trois d’un raccordement à la ligne automatique du métro D. « C’est ce qui fait 80% de la demande » note le franchisé. « Les gens ne viennent pas parce qu’ils sont amoureux de Vaise, mais parce que les prix sont encore accessibles, et qu'il y a une très bonne accessibilité physique vis-à-vis du centre de Lyon, et des dessertes » note l’agent. Pour les acheteurs, il faut que le bien se trouve nécessairement à 5 minutes à pied du métro, citant pour exemple le quartier de l’industrie qui, lui, subit une cassure de la demande, du fait de son relatif éloignement de la Gare de Vaise.

Les anciennes friches industrielles, où se trouvaient anciennement le chimiste de spécialité Rhodia-ceta ou le groupe agroalimentaire Rivoire et Carré, ont été réhabilitées, et ont laissé place à un pôle numérique flambant neuf où se côtoient les grands noms du secteur des logiciels et des jeux vidéos, tels que Electronic Arts, Logica, Cegid ou encore Atari.

« Depuis 2010, nous n’avons plus de constructions neuves » note Olivier Mérindol, qui indique toutefois que « des projets sont en cours. « Il y a un gros programme de 1000 logements qui devrait peut être sortir, mais je pense que les choses vont se calmer un petit peu tant qu’il n’y a pas de nouvelles lois fiscales qui vont booster la construction neuf » fait remarquer l’agent. Car c’est là l’une des particularités de Vaise. Au cours des années 2000, les grues se sont succédé dans le quartier. Une frénésie de construction alimentée par les dispositifs fiscaux successifs : Boorloo, De Robien ou plus récemment Scellier. Or, ces mesures, qui prévoient des engagements de location sur une durée longue (9 ans pour le Scellier), n’alimentent pas le marché de la transaction.

Disparité de prix

Cette disparité en termes de secteur se traduit également du côté des prix dans le neuvième arrondissement. Les prix vont de 1900 euros du mètres, pour aller à 4500 euros « C’est plus que du grand écart, il faut avoir fait du yoga toute sa vie » plaisante le franchisé, qui constate en outre une stagnation des prix depuis trois ans. Si le quartier de Vaise Centre reste prisé, le quai du commerce suscite encore une certaine défiance de la part des acheteurs, du fait de l'absence de transport en commun lourd. Le plateau de Saint-Rambert, en revanche, bénéficie d'une demande familiale et d'un esprit de quartier assez développé.

Le gros de l’offre est malgré tout situé sur la partie basse de l'arrondissement. Le Grand Projet de Ville de la Duchère, porté par le Grand Lyon est de l’avis de l’agent « très difficile à sortir ». Du fait des prix accessibles, la demande est à 70% constituée de primo accédants. La moitié des acquéreurs sont déjà originaires du 9ème quand 20% vont venir d’autres arrondissements de Lyon. Les investisseurs sont en outre assez présents du fait de la présente d’écoles à proximité.

Malgré le fait que la demande soit assez locale, peu de gens se renseignent sur les grands projets structurant du secteur, note Olivier Mérindol. Comme le Pont Schuman, qui va enjamber la Saône pour rejoindre le quatrième arrondissement et Caluire, ou encore les berges de Saône, qui vont être réaménagées mais aussi le deuxième tunnel de la Croix Rousse, qui sera dédié aux modes de déplacements doux.

» Lyon : les prix de l’immobilier vont baisser de 3 à 5% selon Laforêt






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le prix médian des logements reste orienté à la hausse à Lyon

Malgré une hausse de seulement 0.9% dans la circonscription départementale du Rhône, le prix médian du m² dans la capitale des Gaules a, lui, augmenté de 3.3% en 2016.


Immobilier : 2016, année exceptionnelle à Lyon et dans le Rhône

null
En termes de volumes, l’année écoulée aura été dopée par la baisse des taux d’intérêt et la volonté affichée par les ménages de ne plus reporter leurs achats.
» Le prix médian des logements reste orienté à la hausse à Lyon


Les prix de l’immobilier accélèrent dans les métropoles, y compris à Lyon

La dernière édition du baromètre mensuel des prix de l’immobilier résidentiel à Paris, en Île-de-France et dans les dix plus grandes villes de France fait état d’une nette hausse des prix en France.


Lyon : les prix du m² en hausse de 5.1% à 4.048€


Selon le baromètre LPI-Seloger.com, les prix de l’immobilier sont en hausse à Lyon sur un an, mais s’avèrent être en légère baisse sur 3 mois. Les professionnels décrivent une forte hausse des transactions, de l’ordre de 23%.


Immobilier : une hausse des prix de 2% à Lyon en 2016

Selon les chiffres des ventes enregistrées par les notaires, qui vont du 1er novembre 2015 au 31 octobre 2016, les prix ont assez nettement progressé à Lyon l’an dernier.


Prix des logements anciens : +3.3% à Lyon au 3ème trimestre

L’indice INSEE-Notaires pour l’agglomération de Lyon a été diffusé il y a quelques jours, concomitamment à la mise à jour de l’estimation des prix au niveau national.


Lyon: les prix de l’immobilier en hausse de 1.5%, selon Orpi

Le réseau coopératif a fait état de ses statistiques au niveau national, mais aussi à Lyon, où l’évolution des prix est en ligne avec la moyenne nationale.


Les prix de l’immobilier en nette hausse à Lyon en 2016

null
Laforêt présentait ce lundi son point sur le marché immobilier sur l’année écoulée. Les prix ont progressé à Lyon de 3.4%.
» Orpi table sur 900.000 ventes immobilières en 2016


« Des hausses de l’ordre de 5% dans le 6ème arrondissement »

null
Eric Daveau est le directeur de l’agence Daveau Conseil, située dans le 6ème arrondissement de Lyon. Il évoque l’évolution des prix plutôt haussière dans ce secteur, où les précédents plafonds ont été crevés.
»
« Nous utilisons le digital pour amorcer une relation avec le client »


La hausse des prix de l’immobilier se renforce à Lyon


La dernière livraison du baromètre mensuel LPI Seloger confirme la hausse des prix observée à Lyon et au niveau national.


Immobilier à Lyon : prix et volumes en hausse en 2016

Les notaires de France ont fait état des chiffres sur les 9 premiers mois de l’année. Les chiffres font état d’une hausse des volumes de vente et des prix par rapport à l’an dernier, notamment à Lyon.


Des prix en nette hausse à Lyon, Clermont, et en baisse à Saint-Etienne

Les Notaires de France ont révélé des dynamiques différentes pour les prix des appartements au 2ème trimestre en Auvergne-Rhône-Alpes. Les prix des maisons sont en revanche partout en hausse.


« Lyon arrive en tête sur les perspectives de plus-value »

Thomas Lefebvre est responsable recherche & développement chez MeilleursAgents.com évoque la récente étude du site, portant sur les métropoles françaises et les perspectives de plus-values immobilières au sein de celles-ci.


Lyon : les prix de l’immobilier affichés en recul sur 3 mois

Selon le baromètre mensuel LPI Seloger.com, les prix affichés en agence se sont relâchés en août en France, notamment à Lyon.


Vers des prix de l’immobilier stables à Lyon et dans le Rhône en 2016

La chambre du Rhône de la FNAIM ne voit pas d’évolution marquée des prix de l’immobilier au sein de la Métropole et du département d’ici à la fin de l’année.