Les droits de mutation dans la ligne de mire de Sarkozy

Le président de la République a indiqué hier dans l’émission Capital de M6 vouloir diviser par deux les droits de mutation.

Nicolas Sarkozy, le président candidat à sa propre succession, continue de multiplier les annonces. Ce dernier était, tout comme François Hollande la semaine dernière, présent sur le plateau de Capital, l’émission économique de M6 pour exposer ses propositions en la matière.

Au détour d’un sujet sur la question de la hausse des prix de l’immobilier, il a indiqué vouloir « profondément baisser » les droits de mutation sur les ventes immobilières et même les diviser par deux, afin de favoriser les transactions.

Ces derniers sont perçus à chaque transaction par les notaires, au bénéfice de l'Etat et des collectivités locales à chaque mutation enregistrée par l’un d’eux. "Il faut diminuer profondément les droits de mutation", selon le candidat de droite. Selon lui, il parait paradoxal de dire aux Français: « bougez, changez de métier, déménagez" pendant que dans le même temps " les collectivités locales mettent des droits de mutation" rédhibitoires.

Les normes également visées par le candidat

Il a notamment cité le cas de Paris, qui touche plus d’un milliard d’euros en droits de mutation. "Pensez que l'année dernière, la mairie de Paris a touché un milliard d'euros sur les droits de mutation". Tout en se félicitant de la mesure portant sur les 30% de droits à construire, qui va favoriser l’offre de logements.

Il s’est en outre attaqué aux normes, qui selon lui sont trop nombreuses en France. Il prône la diminution du « stock de normes ». «Si les Français me font confiance, dans les cinq ans qui viennent, chaque fois qu'un ministre voudra proposer une nouvelle norme, il faudra supprimer deux normes anciennes» a-t-il indiqué.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Ville de Lyon : un compte administratif moins satisfaisant qu’en 2013

null
Les dépenses de fonctionnement de la ville de Lyon ont progressé quand les recettes ont stagné, du fait notamment des baisses des dotations de l’Etat.


Vers des économies d’un milliard d’euros sur les aides au logement

Selon le JDD, le montant que souhaiterait économiser le gouvernement par ces aides serait d’au moins un milliard d’euros.


UNPI 69 : assemblée générale ce mercredi

La section rhodanienne de l’Union nationale de la propriété immobilière tiendra son assemblée générale ce mercredi à l’Embarcadère, dans le deuxième arrondissement de Lyon.


La Ville de Lyon défend sa politique fiscale

null
Richard Brumm, adjoint au Maire de Lyon chargé des Finances a, dans un communiqué, défendu la fiscalité locale de la ville de Lyon.


Le président de la Capeb a rencontré Christian Eckert

Patrick Liébus a présenté diverses demandes au Secrétaire d’État au Budget.


Déclaration de revenus 2014 : les dates limites

La Direction générale des Finances publiques a dévoilé le calendrier de la campagne 2015 de déclaration des revenus.


Lyon, « la deuxième métropole en profondeur de marché »

Emmanuel Ducasse est le directeur des études de Crédit Foncier Immobilier.


Crédit Foncier analyse le marché immobilier lyonnais

null
Dans le cadre de son tour de France des marchés immobiliers, le Crédit foncier faisait vendredi un point sur le marché immobilier lyonnais.
»
«A Lyon, le pouvoir d’achat a baissé de 22 % entre 1998 et 2010»
» Lyon, « la deuxième métropole en profondeur de marché »


Aides publiques au logement: une réflexion est engagée

Le quotidien Les Echos a rendu public un rapport de différents corps d’inspection pour réformer la politique du logement, notamment sur les APL. Le ministère a rappelé qu’il ne s’agissait là que de propositions.
» Jean François Buet, président de la FNAIM: « Un pompiste ne fait pas un bon maçon »


Métropole de Lyon : premier budget, débat sur les hausses d’impôts

Le conseil de la Métropole de Lyon statuera lundi sur le premier budget de la nouvelle collectivité.


Ville de Lyon: le plan pluriannuel d’investissement attendra mai-juin

Des critiques se sont fait jour au conseil municipal de la ville de Lyon concernant l’absence de PPI, le plan pluriannuel d’investissement. Gérard Collomb souhaite faire coincider son élaboration avec celle de la Métropole de Lyon.


Ville de Lyon : le budget 2015 a été adopté

null
Le budget primitif 2015 a été adopté lundi par le conseil municipal. Le budget prévoit hausses des impôts et baisses de dépenses, notamment de fonctionnement.
»
le plan pluriannuel d’investissement attendra mai-juin


Taxe sur les micro-logements : le HCLPD demande son application

La taxe, qui concerne les logements de moins de 14m2 dont le loyer dépasse le seuil de 41,37 euros, n’a « pas ou très peu été mis en œuvre », selon le HCLPD.


Ville de Lyon : hausse des taux de taxe foncière et d’habitation

Comme prévu, les taux de la taxe d’habitation et de la taxe sur le foncier bâti augmenteront à Lyon en 2015.


Loi de finances 2015 : les principales mesures

Sylvia Pinel s’est félicitée de l’adoption du budget 2015, qui comprend plusieurs mesures pour le logement.