Les droits de mutation dans la ligne de mire de Sarkozy

Le président de la République a indiqué hier dans l’émission Capital de M6 vouloir diviser par deux les droits de mutation.

Nicolas Sarkozy, le président candidat à sa propre succession, continue de multiplier les annonces. Ce dernier était, tout comme François Hollande la semaine dernière, présent sur le plateau de Capital, l’émission économique de M6 pour exposer ses propositions en la matière.

Au détour d’un sujet sur la question de la hausse des prix de l’immobilier, il a indiqué vouloir « profondément baisser » les droits de mutation sur les ventes immobilières et même les diviser par deux, afin de favoriser les transactions.

Ces derniers sont perçus à chaque transaction par les notaires, au bénéfice de l’Etat et des collectivités locales à chaque mutation enregistrée par l’un d’eux. « Il faut diminuer profondément les droits de mutation », selon le candidat de droite. Selon lui, il parait paradoxal de dire aux Français: « bougez, changez de métier, déménagez » pendant que dans le même temps  » les collectivités locales mettent des droits de mutation » rédhibitoires.

Les normes également visées par le candidat

Il a notamment cité le cas de Paris, qui touche plus d’un milliard d’euros en droits de mutation. « Pensez que l’année dernière, la mairie de Paris a touché un milliard d’euros sur les droits de mutation ». Tout en se félicitant de la mesure portant sur les 30% de droits à construire, qui va favoriser l’offre de logements.

Il s’est en outre attaqué aux normes, qui selon lui sont trop nombreuses en France. Il prône la diminution du « stock de normes ». «Si les Français me font confiance, dans les cinq ans qui viennent, chaque fois qu’un ministre voudra proposer une nouvelle norme, il faudra supprimer deux normes anciennes» a-t-il indiqué.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Loi de finances 2015 : les principales mesures

Sylvia Pinel s’est félicitée de l’adoption du budget 2015, qui comprend plusieurs mesures pour le logement.


La Fnaim souhaite travailler avec Sylvia Pinel sur le bail solidaire

Le premier ministre Manuel Valls avait la semaine dernière, lors du Congrès de l’Immobilier, qualifié d’ « idée à creuser » le bail solidaire.


Villeurbanne : pas d’augmentation des impôts en 2015

Les taux d’imposition n’augmenteront pas l’an prochain pour la taxe d’habitation, la taxe sur le foncier bâti et la taxe sur le foncier non-bâti.


Surtaxe d’habitation : le PLFR 2014 voté par l’Assemblée

Le projet de loi de finances rectificative 2014 a été voté par les députés. Il comprend la fameuse surtaxe d’habitation sur les résidences secondaires.


PLFR2014: l’UNPI Rhône-Alpes fait pression sur les parlementaires

L’Union des propriétaires veut un rejet de la majoration automatique de la taxe foncière sur les terrains non bâtis constructibles, et de la surtaxe annuelle sur les logements meublés.


Villeurbanne : critiques de l’UDI sur l’aménagement du cours Émile Zola

Une réunion de militants du parti de centre droit a été l’occasion pour ces derniers d’émettre des critiques sur la fiscalité et des projets villeurbannais.


La hausse des « frais de notaires » devient définitive

Nombre de départements, dont le Rhône, avaient en début d’année voté pour une hausse de la taxe de publicité foncière perçue à leur profit. Cette hausse, au départ temporaire, devient définitive.


Une surtaxe «inéquitable, hypocrite, contre-productive et incohérente»

L’UNPI a aujourd’hui réagi au projet de surtaxe d’habitation préparé par le gouvernement. L’Union demande son retrait immédiat.


Surtaxe sur les résidences secondaires : le SNPI demande un retrait

Pour le Syndicat National des Professionnels Immobiliers, professionnels comme particuliers sont « épuisés » par trop d’impôts.Il demande le retrait du projet.
»
Un projet de surtaxe d’habitation pour les résidences secondaires
» « Ce sera la classe moyenne qui souffrira de cette nouvelle taxe… »
» Une surtaxe « inéquitable, hypocrite, contre-productive et incohérente »


« Ce sera la classe moyenne qui souffrira de cette nouvelle taxe… »

Victor-John Vial Voiron est le président de l’UNPI Rhône-Alpes. Il évoque le projet de surtaxe d’habitation envisagé par le gouvernement.


Un projet de surtaxe d’habitation pour les résidences secondaires

Selon les Echos, le gouvernement envisage une surtaxe d’habitation sur les résidences secondaires.


La fiscalité immobilière en France est la plus élevée d’Europe

null
La FPI a fait état ce matin d’une étude sur la fiscalité immobilière en Europe. La France est le pays où la fiscalité est la plus élevée.


« Les salaires n’ont pas augmenté autant que la taxe foncière »

null
Victor John Vial Voiron est le président de l’UNPI Rhône-Alpes. Il présentait mardi l’Observatoire de de l’UNPI en région Rhône-Alpes. Il résume les principaux enseignements de ce dernier.


Villeurbanne, bon élève en matière d’impôts locaux

L’observatoire du Forum pour la gestion des villes a consacré Villeurbanne comme bon élève, avec des contributions assez basses en termes de taxes foncières et d’habitation.


Plus-values sur terrains à bâtir: les règles fiscales modifiées

Les règles fiscales sur les plus-values de terrains à bâtir ont été modifiées. Une instruction a été signée et publiée permettant la mise en œuvre de ce régime dès le 1er septembre.