Grand Lyon : création d‘une SEM patrimoniale pour le portage immobilier

Le Grand Lyon a voté la création d’une société d’économie mixte (SEM) patrimoniale, visant notamment au portage d’une offre commerciale de proximité dans les quartiers sensibles.

Le Grand Lyon a voté lundi en faveur de la création d’une société d’économie mixte patrimoniale, dont l’objectif est de rassembler dans une même structure de l’immobilier de nature différente nécessitant le même besoin de portage, de gestion et de commercialisation.

Ce nouvel outil, qui est « à manier avec précaution » de l’aveu même de Gérard Collomb, a vocation à accompagner et soutenir le développement économique du territoire dans des secteurs qui connaissent aujourd’hui des difficultés à attirer des investisseurs privés.


Cette SEM vise ainsi à pallier les difficultés pour le portage de centres commerciaux en quartier ANRU et de l’immobilier dédié, du type pépinières d’entreprises, en permettant de maîtriser la vocation de l’immobilier acquise par la structure ainsi que sa gestion (acquisition, administration, location, vente).

Pour autant cette nouvelle structure, résultat de l’augmentation du capital social de la SERL Immo en vue de sa transformation en SEM Patrimoniale, n’interviendra pas sur le marché immobilier classique : il n’y aura pas de maîtrise d’ouvrage directe. Elle réunira ainsi des partenaires publics et privés permettant ainsi une meilleure gestion des risques.

Ses champs d’action

En attendant la création effective de cette SEM, certaines opérations vont être confiées à la SERL@immo, comme des centres commerciaux dans le cadre d’ORU (opération de renouvellement urbain, à Lyon-Duchère, à Vénissieux Vénissy , ou à Vaulx en Velin, dans la ZAC du Centre. Elle se verra également confier durant cette période transitoire des opérations sur des pépinières innovantes, comme dans les quartiers Tony Garnier, dans le 7ème arrondissement, à Laennec dans le 8ème arrondissement ou encore dans le quartier Einstein à Villeurbanne, ou sur la Plateforme technologique de LyonBiopôle – Accinov.

Par la suite, dès juin 2012, deux autres opérations intégreront la SEM, comme les pépinières Val de Saône, et le centre Commercial de Rillieux-la-Pape - Le Bottet. Évidemment, d’autres opérations de ce genre pourront être portées par la SEM Patrimoniale.

Financement

Côté financement, celui-ci sera assuré par un apport en fonds propres de 14 000 000 € (20 % du total) avec libération du capital en plusieurs fois d’ici à 2017, (1 820 000 € en 2013, 3 220 000 € en 2015, 1 820 000 € en 2017), ainsi que par un recours à l’emprunt à hauteur de 49 831 000 € (71 % du total). Des subventions à hauteur de 6 100 000 € (9 %) (dont 3,2 millions d'euros versés par la Région Rhône-Alpes au titre du contrat de plan État-Région-CPER) viendront compléter celui-ci.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : prise à bail de 2.100 m² dans « Impulse »

L’école de cinéma Factory a pris ces surfaces au sein du programme développé par 6e Sens Immobilier et Promoval.


M Plus M vend un immeuble mixte de 6.500 m² à Lyon-Vénissieux

Cette vente à MIDI 2i a été réalisée en VEFA.


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


L’agence Kuehne+Nagel de Villefranche-sur-Saône a rouvert


Celle-ci avait, en juillet 2019, victime d’un incendie. La nouvelle agence de 6.800 m² a ouvert ses portes.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


La SERL maintient ses mesures exceptionnelles pour ses locataires

Le Conseil d’Administration du Groupe SERL a décidé de poursuivre ses dispositions exceptionnelles en faveur de ses locataires


Les dernières transactions industrielles et logistiques de JLL en AURA

Le conseil en immobilier d’entreprise a fait part de ses dernières transactions en région Auvergne-Rhône-Alpes.


La « All In Academy », conseillée par JLL

Le spécialiste de l’immobilier d’entreprise conseille l’académie pour la réalisation de sa nouvelle structure à Lyon, qui comprendra un centre de formation et d’entrainement de tennis de haut niveau, et un country club.


Sofidy Pierre Europe acquiert les murs de « Triptyk »

Cet immeuble emblématique développe 3.830 m² dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Une aide de l’Opac du Rhône pour les commerces

L’office ne demandera pas de loyer aux commerces « non essentiels » de son patrimoine en novembre.


Covid-19 : Bruno Bernard dévoile des mesures d’urgence


Le président de la Métropole de Lyon a tenu une visioconférence de presse ce jeudi pour présenter une quinzaine de mesures visant à accompagner le territoire.


Lyon 2 : 6e Sens Retail acquiert 1.100 m²

La filiale de 6ème Sens Immobilier a annoncé avoir acquis cette surface commerciale située place Bellecour.


Carré de Soie : Cogedim vend un immeuble de bureaux à EMH


Cogedim Grand Lyon annonce avoir vendu en VEFA à Est Métropole Habitat un immeuble de bureau de 6.000 m² au sein de « Ilot G » sur le secteur du Carré de Soie. Le bailleur en fera, à terme, son siège social.


City Real Estate, nouvel acteur du marché immobilier tertiaire à Lyon

La structure propose une approche à la fois expérimentée et moderne pour accompagner les entreprises de toutes tailles, basée sur 3 axes, à savoir le conseil, la transaction et l’investissement.


La Région en soutien aux commerçants dans la vente en ligne

Laurent Wauquiez a présenté jeudi un plan de 50 millions d’euros destiné à accompagner le commerce de proximité et les restaurateurs, notamment dans la vente en ligne via le « click and collect ».