Rives de Saône : présentation de la maison du projet

Le maire de Lyon, Gérard Collomb, a présenté hier la maison du projet des Rives de Saône, en présence de l’artiste-architecte Didier Fiuza Faustino.

Depuis quelques semaines, le quai Saint Antoine accueille une nouvelle construction, entièrement faite de bois, formée de trois corps de bâtiment. Cette structure n’est autre que la nouvelle maison du projet des Rives de Saône, qui a été présentée hier par l’artiste-architecte Didier Fiuza Faustino, en présence du maire de Lyon, Gérard Collomb. « Beaucoup d’arrondissements de Lyon, ceux en bordure de rivière, et beaucoup de communes sont concernés par cet aménagement » a rappelé Gérard Collomb.

Ouverture le 8 juin

Pour le président du Grand Lyon, l’idée était « de créer dès le départ une coopération entre les paysagistes, les architectes et les artistes plasticiens, et qu’ils inventent ensemble les lieux des différentes séquences ». « C’est ce qu’ils ont fait, et je pense que le résultat est extrêmement abouti» explique l’édile. La maison du projet tend donc à présenter au public les œuvres des artistes des différentes séquences, lesquelles vont ponctuer le rivage du fleuve, du Confluent jusqu’à Neuville-sur-Saône. Pour Didier Fiuza Faustino, l’architecte-concepteur de cette maison, le projet « se veut être un lieu de rencontre » mais aussi un lieu « entre trois formes très simples ».

D’une surface de plancher de 195 m², la maison de projet se décompose en trois volumes distincts, qui convergent vers une structure centrale, le cœur. Ces trois volumes ont tous une vocation, l’un plus pointu étant plus dédié à l’exposition des séquences, tandis que les deux autres auront une vocation de projection ou d’accueil.

Objet urbain atypique

La maison du projet « culmine » ainsi jusqu’à 6.40 mètres de hauteur. Sa structure primaire et secondaire, réalisée en douglas du Beaujolais, totalise 30 m3 de bois. Elle a été isolée par l’extérieur à l’aide de laine de roche sur une surface totale de 700 m2. Au final, la construction aura duré 5 mois. La conception a été confiée, au terme d’un concours, à Didier Fiuza Faustino, avec pour objectif de réaliser un objet urbain original. Le développement et la réalisation de la structure aura été piloté par Aurélie Le Bruchec, architecte DPLG.

La maison de Projet des Rives de Saône pourrait ainsi accueillir ses premiers visiteurs dès le 8 juin prochain. Le lieu permettra ainsi d’admirer une exposition permanente sur les « Rives de Saône ». L’exposition comptera 12 panneaux, dont 8 seront dédiés aux 8 premières séquences. Deux panneaux seront dédiés aux futurs projets, comme les Terrasses Presqu’île et le futur parc Saint-Antoine, un autre sera consacré à l’environnement, et le dernier aux talents impliqués dans le projet.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les Terrasses de la Presqu’ile : une exposition pour découvrir le projet

Cette exposition a lieu au pavillon Rives de Saône et à l’occasion de balades urbaines.


Confluence : Chipperfield sera architecte chef de file des ilots A1 et A2

confluence
L’architecte sera chef de file d’une équipe de 3 architectes, composée du britannique, de Manuel Mateus, et d’un architecte lyonnais.


Déclassement de l’A6-A7 : les décrets seront pris avant la fin de l’année

C’est ce que Gérard Collomb a indiqué hier, en marge de la conférence de presse portant sur la désignation de l’architecte chef de file des ilots A1-A2 de la confluence.


Opération tertiaire majeure à Châteaucreux

null
L’EPASE a signé avec le groupe Vinci la vente de l’ilot Poste Weiss, qui fait gare à la gare multimodale de Saint-Etienne.
» Le prolongement de la 3ème ligne de tramway, « élément déclencheur »
» Stéphane Reymond, Vinci: ce projet « répond au programme Two Lyon »


Le prolongement de la 3ème ligne de tramway, « élément déclencheur »

Gaël Perdriau est le maire de Saint-Etienne, et président de Saint-Etienne Métropole. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’aboutissement du projet Poste Weiss, mais aussi l’A45, et le développement de l’agglomération stéphanoise.


«L’absence de ligne lourde de transports en commun pénalise le développement de l’ouest»

Michel Rantonnet est le maire de Francheville. Il évoque avec Lyon Pôle Immo les problématiques d’habitat dans sa ville, et celles liées aux transports dans l’ouest lyonnais.


Spirit a posé de la première pierre de « Jardins sur Saône »

Le promoteur a posé début juin, dans le neuvième arrondissement de Lyon, la première pierre de son programme situé à proximité du futur « jardin des trembles », au cœur de la ZAC de l’industrie.
» Philippe Tricot: «Lyon est le deuxième pôle de production du groupe»


Les prochaines étapes de l’aménagement du parc Blandan

Lors du point presse consacré à la reconversion du château La Motte et du magasin d’armes, Michel le Faou a fait un point sur les divers aménagements en cours dans ce parc.


Parc Blandan : un projet ambitieux pour le Château La Motte

null
Les aménagements vont se poursuivre dans ce parc situé à la croisée de trois arrondissements de Lyon. La Métropole a dévoilé mardi les lauréats d’un appel à projet lancé en 2014 sur la reconversion du château et de son magasin d’armes.
» Les prochaines étapes de l’aménagement du parc Blandan


Parc des Halles, Terrasses de Presqu’ile: les grands chantiers de LPA

null
Louis Pelaez est président de Lyon Parc Auto (LPA). Il évoque avec Lyon Pôle Immo ces deux opérations majeures pour la société d’économie mixte.
» Les Terrasses de Presqu’ile: pour que le fleuve retrouve la ville
» Le Parc LPA des Halles disposera désormais d’un toit-terrasse et d’une brasserie


Les Terrasses de Presqu’ile: pour que le fleuve retrouve la ville

Gérard Collomb a dévoilé mercredi dernier le projet des terrasses de Presqu’ile. Une opération qui vise à mieux relier le fleuve à la ville.


Vénissieux : lancement des travaux préparatoires pour le Puisoz

À partir de ce lundi, un accès au site depuis l’avenue Jules-Guesde est créé, qui permet la desserte directe du chantier depuis l’échangeur Parilly.


« Derrière l’urbain, il y a des hommes »

Pierre Dussurgey est maire de Vaulx-en-Velin. Il évoque les destructions opérées jeudi dans le quartier du Mas du Taureau, et les aménagements futurs sur la zone.


Vaulx en Velin: 3 barres de logements détruites au Mas du Taureau

Inscrite dans le plan de renouvellement urbain, les barres ont été dynamitées à 14h00, en présence du maire de la ville et la secrétaire d’Etat en charge de la politique de la Ville.


Hall d’accueil au sud, voute ouest plus ouverte : le nouveau visage de Perrache

L’opération ouvrons Perrache va se traduire par d’importants changements du côté de la place des archives et de la voute ouest du pôle.