Rives de Saône : présentation de la maison du projet

Le maire de Lyon, Gérard Collomb, a présenté hier la maison du projet des Rives de Saône, en présence de l’artiste-architecte Didier Fiuza Faustino.

Depuis quelques semaines, le quai Saint Antoine accueille une nouvelle construction, entièrement faite de bois, formée de trois corps de bâtiment. Cette structure n’est autre que la nouvelle maison du projet des Rives de Saône, qui a été présentée hier par l’artiste-architecte Didier Fiuza Faustino, en présence du maire de Lyon, Gérard Collomb. « Beaucoup d’arrondissements de Lyon, ceux en bordure de rivière, et beaucoup de communes sont concernés par cet aménagement » a rappelé Gérard Collomb.

Ouverture le 8 juin

Pour le président du Grand Lyon, l’idée était « de créer dès le départ une coopération entre les paysagistes, les architectes et les artistes plasticiens, et qu’ils inventent ensemble les lieux des différentes séquences ». « C’est ce qu’ils ont fait, et je pense que le résultat est extrêmement abouti» explique l’édile. La maison du projet tend donc à présenter au public les œuvres des artistes des différentes séquences, lesquelles vont ponctuer le rivage du fleuve, du Confluent jusqu’à Neuville-sur-Saône. Pour Didier Fiuza Faustino, l’architecte-concepteur de cette maison, le projet « se veut être un lieu de rencontre » mais aussi un lieu « entre trois formes très simples ».

D’une surface de plancher de 195 m², la maison de projet se décompose en trois volumes distincts, qui convergent vers une structure centrale, le cœur. Ces trois volumes ont tous une vocation, l’un plus pointu étant plus dédié à l’exposition des séquences, tandis que les deux autres auront une vocation de projection ou d’accueil.

Objet urbain atypique

La maison du projet « culmine » ainsi jusqu’à 6.40 mètres de hauteur. Sa structure primaire et secondaire, réalisée en douglas du Beaujolais, totalise 30 m3 de bois. Elle a été isolée par l’extérieur à l’aide de laine de roche sur une surface totale de 700 m2. Au final, la construction aura duré 5 mois. La conception a été confiée, au terme d’un concours, à Didier Fiuza Faustino, avec pour objectif de réaliser un objet urbain original. Le développement et la réalisation de la structure aura été piloté par Aurélie Le Bruchec, architecte DPLG.

La maison de Projet des Rives de Saône pourrait ainsi accueillir ses premiers visiteurs dès le 8 juin prochain. Le lieu permettra ainsi d’admirer une exposition permanente sur les « Rives de Saône ». L’exposition comptera 12 panneaux, dont 8 seront dédiés aux 8 premières séquences. Deux panneaux seront dédiés aux futurs projets, comme les Terrasses Presqu’île et le futur parc Saint-Antoine, un autre sera consacré à l’environnement, et le dernier aux talents impliqués dans le projet.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Concertation préalable à la création de la ZAC Part-Dieu Ouest

La concertation s’est ouverte le 5 janvier 2015 et se déroulera jusqu’au début du mois de juillet.


Part-Dieu: le Pôle multimodal se prépare à une future mutation

Le pôle multimodal de la Part-Dieu va bénéficier du projet de contrat de plan Etat Région (CPER) 2015-2020 présenté lundi dans sa déclinaison métropolitaine. Ce dernier prévoit en effet de s’attaquer au nœud ferroviaire lyonnais.


La fin de la Région Urbaine de Lyon programmée pour avril

La RUL, lors d’une assemblée générale qui s’est tenue au début du mois de février, aurait acté sa dissolution au 1er avril, selon Acteurs de l’Economie.


Médipôle Lyon-Villeurbanne : le permis de construire est accordé

(Sud Architectes)
L’établissement est le fruit d’une coopération hospitalière inédite entre Capio et la Mutualité dans le Rhône.


Partenariat entre l’ENTPE et le CSTB

L’accord porte en premier lieu sur des travaux de recherche et sur des actions de formation, initiale ou continue.


Rénovation urbaine : des effets positifs contrecarrés par la crise

Les efforts en matière de politique de la ville ont eu des effets positifs, mais ont été contrecarrés par les effets négatifs liés à la crise économique.


Prolongement de la ligne T1 : début de la concertation publique

La ligne de tramway devrait être prolongée jusqu’aux Hôpitaux Est. La concertation publique débutera le 23 février et s’achèvera le 20 mars 2015.


Bas-port Gillet : la dernière séquence s’ouvre ce mercredi

Ce tronçon du projet Rives de Saône est un des plus larges de la promenade.


Gérard Collomb visite le chantier du futur stade de l’OL

Après Incity jeudi, Gérard Collomb a visité vendredi un autre chantier de l’agglomération, le grand stade de l’OL, en compagnie de Jean Michel Aulas.


Gaël Perdriau, nouveau président du Cerema

Le maire de Saint-Etienne a été élu président du Conseil d’administration du centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement.


« Avec la ZAC Gratte-Ciel, le centre-ville de Villeurbanne va doubler »

null
Jean Paul Bret, Maire de Villeurbanne, explique comment la commune qu’il dirige s’inscrit dans le développement de l’agglomération.
» «Le principe de l’efficacité de l’action publique doit guider la Métropole»


« Nous projetons le réaménagement de nombreux quartiers»

null
Nicolas Daragon est Maire de Valence. Il évoque, avec Lionel Brard, adjoint au maire en charge de la santé, de l’environnement, de l’écologie urbaine et de la participation, les grands projets urbains de la ville-centre de la quatrième agglomération de Rhône-Alpes.
»
Agglomération de Valence Romans Sud Rhône-Alpes: Romans veut attirer les investisseurs


« Une opération de repositionnement économique de Romans-sur-Isère»

Marie-Hélène Thoraval est maire de Romans. Sa commune organisait le 28 janvier dernier l’opération « Invest in Romans », destinée à promouvoir la ville auprès des investisseurs privés, promoteurs, maîtres-d’ œuvre.


Métropole de Lyon: les PUP en appui aux opérations d’aménagement

Le vice-président de la Métropole en charge de l’urbanisme, Michel le Faou, a évoqué vendredi, à l’occasion du bilan annuel du CECIM de la promotion résidentielle à Lyon, les prochaines opérations.


La SERL s’adapte à la nouvelle donne métropolitaine

null
Le groupe SERL présentait ses vœux vendredi. Les élus et les dirigeants du groupe se sont félicités de la bonne gestion de la structure, et ont évoqué l’impact de la nouvelle métropole de Lyon sur celle-ci.
»
Bons résultats pour le Groupe SERL