Le .immo, enjeu pour les professionnels européens

Les professionnels de l’immobilier européen, dont la FNAIM et l’UNIS, se sont rangés derrière Starting Dot pour la candidature à la création de l’extension .immo auprès de l’ICANN.

Plusieurs organisations professionnelles de l’immobilier se sont mobilisées officiellement derrière la candidature de Starting Dot à la nouvelle extension .immo pour les sites internet. La société a annoncé le 21 mai avoir déposé auprès de l’ICANN sa candidature pour créer l’extension .immo, dans le contexte de l’initiative « new gTLD ».

"Cette extension doit permettre de devenir la signature exclusive des professionnels de l’immobilier sur Internet et un environnement de confiance pour les contenus relatifs à l’immobilier sur le web" explique Starting Dot.

Une extension réservée aux professionnels

L’objectif est que les agents immobiliers, administrateurs de biens, promoteurs, syndics, éditeurs de sites d’annonces immobilières de professionnels, organismes financiers et d’assurance dédiés à l’immobilier, soient reconnus, l’extension .immo étant réservée aux professionnels de l’immobilier.

L’ICANN a aujourd’hui révélé la liste complète des 1.900 candidatures « new gTLD », dans laquelle l’immobilier tient une place significative, avec l’annonce des extensions .property, .real et .realestate, qui viennent s’ajouter à .immo. Parallèlement à l’initiative de Starting Dot, deux autres organisations ont candidaté à l’extension .immo, l’une en Allemagne et l’autre au Royaume-Uni. « Nous sommes sereins face à ces candidatures concurrentes », déclare Godefroy Jordan, Président de Starting Dot. « En effet, notre candidature est la seule qui soit estampillée comme communautaire vis-à-vis de l’ICANN. Nous ne sommes pas une candidature parmi d’autres, mais bel et bien la candidature officielle de la communauté des professionnels de l’immobilier européens, qui non seulement soutient Starting Dot mais est également associée à sa gouvernance » indique-t-il.

Soutien de la FNAIM, de l’UNIS et de Seloger.com

En France, cette candidature est soutenue par l’UNIS et la FNAIM et par près de trente organisations et entreprises en Europe, dont les principales associations professionnelles immobilières : FNAIM (France), UNIS (France), IVD (Allemagne), CEI (Union Européenne), Bauträgerverband (Autriche), USPI et SVIT (Suisse) et la Südtiroler Maklervereinigung (Italie), ainsi que les principaux portails immobiliers européens dont Seloger.com, Immobilien.net (premier site immobilier autrichien et associé à la candidature de Starting Dot), Solocase.it, Homegate.ch et Immonet.de.

Suivant le calendrier d’évaluation des candidatures par l’ICANN, l’enregistrement de noms de domaine dans l’extension .immo devrait être possible dès 2013.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les professionnels de l’immobilier poussent pour une autorisation des visites

Les principales fédérations ont, en amont de l’intervention de Jean Castex, communiqué sur la nécessité de « déverrouiller la chaine du logement », via des visites soumises à un strict protocole sanitaire.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


84.1% des acheteurs et locataires continuent leurs projets, selon PAP

38.3% des locataires sont même prêts à signer leur contrat de location sur la base d’une visite virtuelle, sans visite physique du logement.


Le Congrès de la FNAIM se tiendra en format 100% digital

Le congrès et salon des professionnels de l’immobilier organisé par la fédération sera sous un format 100% digital sur 4 jours.


Reconfinement général à partir de vendredi


Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé un reconfinement général à partir de ce vendredi pour lutter contre la reprise de l’épidémie de coronavirus.


Notariat : les nouvelles orientations suite à l’élection de David Ambrosiano


Le nouveau président souhaite notamment mettre en œuvre la convention d’objectifs 2021-2024 signée le 8 octobre avec l’État.


David Ambrosiano, nouveau président du Conseil supérieur du notariat

L’ancien président de la Chambre des notaires de l’Isère a été élu président de l’organisation professionnelle du notariat.


Une offre de community management dédiée aux agents immobiliers lancée par Kuso

Paul de Framond, diplômé d’une école de commerce et Jérôme Carle, jeune ingénieur, travaillaient tout deux en indépendants sur des chantiers de communication digitale pour les agents immobiliers quand ils ont eu l’idée de proposer une offre de gestion des réseaux sociaux baptisée Kuso.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.


La justice donne raison au CSN face à la FNAIM concernant « Vesta »

Le juge des référés a ordonné la cessation de l’utilisation du caducée de la FNAIM. La fédération a immédiatement fait appel.


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Une nouvelle agence ERA Immobilier à Oullins

Le réseau renforce sa présence dans la Métropole de Lyon avec l’ouverture d’une agence dans le quartier de La Saulaie en plein redéveloppement.


AC Environnement adhère à la CDI FNAIM

Le groupe adhère à la fédération pour sa capacité à fédérer et à peser sur l’avenir de la profession.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


Les notaires assignent la FNAIM en justice

Dans un communiqué, le Conseil supérieur du notariat annonce avoir initié en début d’année une action en justice à l’encontre de la fédération nationale de l’immobilier.