Les auto-entrepreneurs reçus par la ministre de l’artisanat

Les représentants des auto-entrepreneurs, qui sont souvent la cible des fédérations du bâtiment et des artisans, étaient reçus aujourd’hui par les ministres.

La principale fédération des auto-entrepreneurs, la FEDAE, était reçue aujourd’hui par la Ministre de l’artisanat et du commerce, Sylvia Pinel, ce mardi. Grégoire Leclercq, Président et Cyrille Darrigade, Vice-Président de la fédération se sont entretenus pendant une heure, et ont évoqué la possible réforme du statut évoquée en cours de campagne par le candidat Hollande.

La fédération a notamment évoqué divers points qu’elle souhaiterait voir absolument conservés, dont la franchise en base de TVA, le fonctionnement du régime micro-social et micro-fiscal simplifié, la non-limitation dans le temps et la dispense d’immatriculation au répertoire des métiers et au registre du commerce et des sociétés.

En outre, les représentant sont revenus sur la polémique les opposant aux artisans et professionnels du bâtiment en invoquant une nouvelle fois l’étude réalisée par les experts comptables selon laquelle aucune concurrence déloyale ne peut être évoquée.

La fédération a notamment indiqué souhaiter qu’un audit le plus complet possible soit mis en place, « auquel la Fédération apportera son concours ». « Parmi les constats importants livrés à la Ministre, les deux responsables ont insisté sur la force d’intégration sociale et le droit à entreprendre pour tous plébiscités par les bénéficiaires du régime. Ont aussi été évoqués l’apport sociétal et intergénérationnel de ce régime dans les zones et quartiers populaires et dans les milieux ruraux » a indique la FEDAE, qui indique être «dans l’attente de réunions de travail qui aboutiront à un rapport qui permettra, dans un calendrier à fixer communément, d’engager les évolutions de façon concertée. Elle reste à la fois déterminée et confiante ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Combien faudra t il d entreprises en faillites pour dissoudre ce dispositif auto entrepreneurs totalement déloyal sur tout les domaine meme au service rendu aux clients avec aucune garantie des travaux effectués.Que dire sur la tva au mois d octobre qui va passer a 21,2%

Signaler un abus

@Brunet : quelle mauvaise foi… On aimerait vous entendre aussi sur le recours au travail au noir largement répandu dans bien des entreprises, notamment dans le secteur du bâtiment. Quand à la qualité des travaux effectués, là encore, les entreprises du bâtiment n’ont aucune leçon à donner vu le taux de sinistres! Alors balayez devant votre porte avant de venir chercher des poux aux autres!!!

Signaler un abus

D’un point de vue fiscal, être autoentrepeneur ne signifie en rien bénéficier d’un régime de faveur. On est tout juste taxé autant qu’en Micro entreprise.

Par contre du point de vue social, le régime pèse sur les caisse du RSI, le régime social des indépendants et là il faudra trouver une solution…

Signaler un abus

Bennecombe ? « du point de vue social, le régime pèse sur les caisse du RSI, le régime social des indépendants et là il faudra trouver une solution… »

Ah ? … Et à quel titre ? Que voudrait-on faire des AE dont l’assiette de cotisation est à CA égal (avec la micro, le réèl et le réel simplifié) calculé sur le CA, sans aucun abatement, là où tous les régimes se voit accordé cet abatement …

Charger 18,3% (services) sans abattement revient au même que ce qui est par ailleurs est versé directement au RSI, non ? …

La vérité, c’est que les AE sont chargés au principe de réalité … 1 euro de Ca est un euro d’assiette … Dans les autres régimes on charge avant de savoir si existe cet euro de CA.

Il faut donc travailler sur les autres régimes avant de s’en prendre aux AE … et sortir des systèmes basés sur le développement des entreprises à marche forcée.

Signaler un abus

Oui,mais quand une série d’AE font 200 euros par mois et qu’ils bénéficient quand même des prestations sociales,ça finit par faire du mal à l’équilibre du RSI, qui est payé par les autres entreprises en réél ou réél simplifié…

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Logement : forte hausse des permis de construire sur un an

null
468.000 logements ont été autorisés à la construction, soit 71.200 de plus qu’au cours des douze mois précédents. La hausse est ainsi de 17,9%. Sur 3 mois, les logements commencés sont, eux, en progression de 6%. La tendance s’observe aussi en Auvergne-Rhône-Alpes.


Un taux d’utilisation des capacités en hausse dans le bâtiment

nullPublié jeudi, le climat des affaires dans le bâtiment s’est affiché en légère hausse en novembre. Le taux d’utilisation des capacités de production augmente, lui, de façon continue.


Vill’Arborea Plaza et Brickwall ont été inaugurés


GERLAND, LA MUTATION –
DCB International, 6e Sens Immobilier, et Nexity ont inauguré lundi cet ensemble immeuble en présence d’élus de la Ville et de la Métropole.


Les lauréats de la 1e vague de l’appel à projets «Investissements d’avenir»

Le ministère de la Transition écologique a annoncé les lauréats de cette 1e vague de l’appel à projets « industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés », qui comprend 3 lauréats de la Région. Il a également lancé l’appel à projets « mixité pour la construction bas carbone ».


L’appel du président de BTP Rhône & Métropole à un dialogue entre élus

nullPar la voix de Samuel Minot, la fédération s’interroge sur l’avenir pour la construction de logements dans le Rhône.


Palmarès BBCA 2021 : Nexity et Woodeum-WO2 se distinguent

Au palmarès des maîtres d’ouvrage immobilier bas carbone français, les deux groupes se partagent la pôle position.


Clermont Auvergne Métropole : vers un record des mises en ventes en 2021

L’OEIL a présenté le 17 novembre dernier les chiffres du 3e trimestre du marché du logement neuf en Auvergne.


« Réunion de chantier », une web-série sur la RE2020

La FFB a lancé celle-ci pour accompagner pour les professionnels.


Val d’Azergues : une nouvelle installation à l’usine Lafarge

Une installation de chargement de trains a été réalisée, avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Le logement neuf toujours à l’écart de la reprise


La fédération des promoteurs immobiliers présentait jeudi dernier ses chiffres du 3e trimestre. Le regain des ventes constaté au 1e semestre par rapport à un 1e semestre 2020 très faible ne se confirme pas sur la période. Au contraire, les ventes baissent de nouveau, faute d’une offre suffisante. Et la construction de logements collectifs stagne.


Filière à responsabilité élargie des producteurs : un décret bientôt publié

Le gouvernement a précisé ce jour les modalités de mise en œuvre de la nouvelle filière pour les produits et matériaux de construction du secteur du bâtiment.


Les ventes de logements neufs baissent, mais les mises en vente rebondissent

Le SDES a fait part ce mardi des chiffres de commercialisation de logements neufs au titre du troisième trimestre 2021.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la pénurie de main d’œuvre

L’artisanat du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de son étude de conjoncture du 3e trimestre 2021. Celle-ci fait état d’une activité dynamique sur un marché toujours en tension.


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.


Seyssuel : pose de la première pierre d’ «Esprit Village»

Au sein de ce programme développé par le promoteur viennois Biens Surs, Advivo a acheté en VEFA 25 logements collectifs