Patrimoine : des inégalités fortes selon l’âge et les revenus

Selon une étude de l’INSEE, 20% des ménages les plus fortunés détiennent 71% des patrimoines. Les plus âgés concentrent également la majeure partie du patrimoine.

L’INSEE a publié aujourd’hui une étude traitant des inégalités de patrimoine entre français. Celle-ci révèle d’importantes disparités quant à la répartition du patrimoine, tant au niveau de l’âge, que du niveau de vie.

Première ligne de fracture dans le patrimoine : l’âge. Plus les individus référents du ménage sont âgés, plus ils disposent d’un patrimoine important. « Le patrimoine net moyen des ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans est de 37 000 euros, soit dix fois moins que le patrimoine net moyen des 60-69 ans, qui atteint 356 000 euros », note l’Insee.

L’autre juge de paix en termes de patrimoine reste bien sûr les revenus. L’Insee, qui a découpé la population en cinq quintiles et en dix déciles selon leur niveau de vie, note une importante concentration du patrimoine dans les mains d’une petite partie de la population. Ainsi, les 10 % des Français les plus riches détiennent à eux seuls près de 50 % des patrimoines. Selon l’INSEE, « le patrimoine net moyen des 20 % des ménages les moins aisés (c’est-à-dire appartenant au premier quintile de niveau de vie) s’élève à 74 000 euros environ, soit à peine le tiers du patrimoine net moyen de l’ensemble des ménages ».

20 % des plus riches détiennent 71 % des patrimoines

A l’inverse, les ménages les plus aisés disposent d’un patrimoine bien supérieur. « Le patrimoine des ménages du dernier quintile de niveau de vie est 2,5 fois supérieur au patrimoine moyen de l’ensemble des ménages. Les 20 % des ménages les plus aisés possèdent ainsi 49 % de l’ensemble du patrimoine net, soit 8 fois plus que les ménages du premier quintile» note l’INSEE. En outre, ces derniers ont un tropisme bien plus marqué vis-à-vis des actifs financiers, selon l’institut: « Les ménages du dernier quintile détiennent 55 % du patrimoine financier contre seulement 44 % du patrimoine non financier », selon l’institut.

L’INSEE a également classé la détention du patrimoine en fonction du niveau de patrimoine des français. Selon cette classification, la concentration des patrimoines est bien plus flagrante : « les 20 % des ménages les plus fortunés détiennent 71 % des patrimoine total » indique l’INSEE. Car selon l’institut, la constitution d’un patrimoine est de longue haleine : « la concentration de patrimoine selon le niveau de vie n’atteint pas celle de l’épargne dont les trois quarts du montant total sont le fait des ménages du dernier quintile. Épargne et patrimoine ne sont donc pas parfaitement corrélés, ne serait-ce que parce que l’accumulation patrimoniale est un processus long : certains ménages percevant des revenus élevés et dégageant de ce fait une épargne importante, peuvent n’être que peu avancés dans le cycle de constitution d’un patrimoine ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Val d’Azergues : une nouvelle installation à l’usine Lafarge

Une installation de chargement de trains a été réalisée, avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.


L’encadrement des loyers entre en vigueur ce 1er novembre

L’expérimentation du dispositif d’encadrement des loyers démarre ce lundi à Lyon et Villeurbanne.


Villeurbanne : consultation des habitants sur la résidence Saint-André

Une consultation est organisée ce mercredi sur le plan de sauvegarde de la copropriété Saint-André, située allée des cèdres.


Des difficultés pour mener à bien un projet immobilier

C’est ce qui ressort de la 8e vague de l’indicateur Drimki/BVA.


Les expatriés portent les investissements immobiliers des non-résidents

Le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la transition écologique a fait état d’une étude sur les investissements immobiliers des non-résidents.


Encadrement des loyers : la FNAIM dénonce «une absence de vue globale»

La fédération nationale de l’immobilier a fustigé l’absence de vision globale sur le problème du logement.


Ôm2c, la nouvelle marque d’em2c dédiée à l’immobilier résidentiel

Le groupe développe une gamme de produits en accession et en investissement locatif.


La justice suspend les arrêtés interdisant les expulsions locatives à Vénissieux

nullMichèle Picard a défendu le 17 août dernier ces arrêtés, à l’occasion d’une seconde audience en référé devant le Tribunal Administratif de Lyon.


Lyon 2 : Sofidy annonce l’achat d’un immeuble rue de la République

Cette acquisition est réalisée pour le compte des épargnants de sa SCPI Immorente.


Une possible hausse des loyers de 0,42%

L’indice de référence des loyers a été dévoilé mardi dernier par l’INSEE. Celui-ci permet de réviser les loyers en cours de bail, mais aussi lors d’une relocation.


Un guide pour aider les locataires en situation d’impayés de loyer

Le ministère du logement et l’ANIL, ont publié ce document dans une optique de prévention des expulsions locatives.


Les loyers globalement stables à Lyon

La FNAIM a, lors de son point semestriel, fait un point sur le marché locatif, qui est en phase de rattrapage.


Loyers stables au premier trimestre 2021

L’INSEE a fait part de ses indices des loyers d’habitation (ILH) au titre du premier trimestre 2021, mais aussi de l’ILAT et de l’indice des loyers commerciaux.


Capelli : hausse de 39% du chiffre d’affaires annuel 2020/2021

Le groupe a fait état d’un chiffre d’affaires de 281 millions d’euros. Le groupe prévoit une poursuite d’une croissance soutenue en 2021/2022.