Une hotline pour l’encadrement des loyers

La ministre du logement a présenté hier plus en détail, à l'occasion de la présentation de sa feuille de route, son projet de décret encadrant l'évolution des loyers, qui sera applicable à compter du 1er août. Il s’accompagne d’un numéro vert gratuit.

L’encadrement des loyers a fait l’objet hier d’une communication appuyée, alors que la ministre du logement, Cécile Duflot, présentait en conseil des ministres sa feuille de route. Première mesure significative de cette dernière, le décret sur l’encadrement des loyers va entrer en application le 1er août, et restera dans les limites permises par la loi du 6 juillet 1989 relative aux rapports locatifs. Elle sera toutefois contenue aux agglomérations suivantes : Amiens, Paris, Annecy, Rennes, Annemasse, Strasbourg, Arles, Toulon, Beauvais, Douai-Lens, Toulouse, Bordeaux, Caen, Creil, Forbach, Fréjus, Grenoble, La Rochelle, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille-Aix-en-Provence, Meaux, Menton, Montpellier, Nantes, Nice.

Ce dispositif va permettre d'encadrer la hausse des loyers dans près d'une quarantaine d'agglomérations, en métropole et en outre-mer, où des tensions anormales du marché locatif ont été constatées. Dans ces secteurs, lors d'une relocation ou lors d'un renouvellement de bail, les loyers ne pourront plus excéder le dernier loyer appliqué, qui pourra être revalorisé sur la base de l'évolution de l'indice de référence des loyers (IRL), calculé chaque trimestre par l'INSEE sur la base de l'inflation ('indice des prix à la consommation hors tabac et loyers).

Un numéro vert gratuit

Dans ces agglomérations, le dispositif va permettre d'encadrer la hausse des loyers dans près d'une quarantaine d'agglomérations, en métropole et dans les outre-mer, « où des tensions anormales du marché locatif ont été constatées à partir de critères objectifs et définis par la loi de 1989 » explique le ministère. Désormais, lors d’une relocation ou d’un renouvellement du bail, les loyers ne pourront plus dépasser le loyer appliqué jusqu’alors, augmenté de l’évolution de l’IRL. Le ministère note toutefois que des dispositions particulières sont prévues pour ne pas pénaliser les propriétaires qui fixent un loyer inférieur au prix du marché ou ceux qui souhaitent rénover leur logement. En outre, le propriétaire pourra également appliquer une augmentation du loyer annuel d'un montant au maximum égal à 15% du coût réel TTC des travaux, ce qui permet un amortissement des travaux d’isolation thermique sur 6 ou 7 ans.

Pour mieux faire connaitre le dispositif au grand public, le ministère a prévu la mise en place, sur Internet d’un module sur le site du ministère du logement, ainsi qu’un numéro vert gratuit, le 0 805 160 111. Ce sont les spécialistes des Agences départementales d'information sur le logement qui vont répondre de façon personnalisée, à ces questions.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La garantie Visale a sécurisé 700.000 ménages depuis son lancement

Début juin, Action Logement a accordé son dispositif de cautionnement gratuit, simple et rapide à obtenir.


La proposition d’un gel des loyers fait débat

nullLa CLCV a plaidé pour un gel des loyers. Cette proposition a été fustigée par un certain nombre d’organisations, dont l’UNPI, la FNAIM, l’UNIS et Plurience.


La Métropole de Lyon instaure un « permis de louer »

Le dispositif a pour objectif de lutter contre l’habitat indigne.


L’absence de ministère du logement pointée par les fédérations

Les organisations professionnelles ont regretté l’absence de portefeuille spécifique dédié au logement, consécutivement à l’annonce vendredi du nouveau gouvernement.


Vénissieux : suspension des arrêtés contre les expulsions locatives

Le Tribunal Administratif a décidé de suspendre les arrêtés pris par Michèle Picard, maire de Vénissieux, qui interdisaient les expulsions locatives.


Après l’élection d’Emmanuel Macron, la CNL réclame des mesures

La Confédération nationale du logement a appelé des mesures rapides et concrètes, dont une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies.


Tassin la Demi-Lune ouvre «Beau Séjour» au logement intergénérationnel

La Ville teste un nouveau dispositif de logements intergénérationnels, en ouvrant sa résidence senior à l’accueil d’étudiants.


Ouverture de l’APL aux déplacés d’Ukraine

Le gouvernement a fait part de l’ouverture de l’aide personnalisée au logement avec complément familial et des prestations familiales d’entretien aux déplacés d’Ukraine.


Les loyers pourront augmenter de 2,48% au deuxième trimestre

La hausse de l’IRL est la plus forte depuis le quatrième trimestre 2008. L’indice suit en cela l’évolution des prix à la consommation.


Lyon durcit sa réglementation sur les meublés de tourisme

nullCe renforcement de la réglementation des changements d’usage de logements en meublés de tourisme se traduit par l’obligation de création d’un second logement en location.


Michèle Picard prend des arrêtés contre les expulsions locatives

Comme chaque année, des arrêtés municipaux ont été pris à Vénissieux contre la reprise des expulsions sans solution de relogement, les coupures d’énergie et les saisies mobilières.


« Le Cèdre », projet lauréat d’un AMI sur la qualité du logement de demain

La SACVL a développé ce « projet partenarial au service de l’humain et de la mixité ».


Encadrement des loyers : un arrêté renforce l’information du locataire

Un arrêté complète l’information du consommateur dans les annonces publiées par les professionnels, pour les locations en cas d’encadrement des loyers.


« Tout cela est assez vertueux »

nullChristophe Perrin, président d’Habitat et Humanisme Rhône, et Guillaume Hamelin, directeur d’in’li Aura, commentent l’opération de cession de 182 logements réalisée ce mois-ci entre les deux structures.


Encadrement des loyers : à Paris, 35% des annonces sont hors-plafonds

La Ville de Paris et la Fondation Abbé Pierre ont publié ce lundi le premier baromètre sur l’application de l’encadrement des loyers.