Déplacements : François Noël Buffet très critique envers Collomb

François Noël Buffet s’est récemment élevé contre la vision en termes de transport de Gérard Collomb. Pour le sénateur maire d’Oullins, le maire de Lyon a tort de vouloir axer sa politique de déplacements sur la gare de la Part Dieu.

Le sénateur maire d’Oullins, François Noël Buffet, s’est récemment élevé contre la politique de déplacements de Gérard Collomb. Sur le Tronçon ouest du périphérique (TOP), rebaptisé Anneau des Sciences, l’élu oullinois reproche les « atermoiements » du maire de Lyon, qui indique avoir été surpris par les conditions de réalisation de cet ouvrage, à savoir un contournement ouest de Lyon (COL) et son financement par le conseil général.

Pour lui, « la nécessité et l’urgence » est « de compléter cet ouvrage », sans même » attendre la réalisation d’un contournement à l’est ou à l’ouest. « Même si je ne partage pas la vision du tracé de l’exécutif et que je propose un trajet plus large, je réaffirme que la réalisation du tronçon ouest du périphérique (TOP) est nécessaire » indique le sénateur maire dans un communiqué, prônant une fois de plus la réalisation d’un axe nord sud départemental, en lieu et place du COL.

La Part Dieu, « voie de garage » ?

Le président du groupe d’opposition à la communauté urbaine a également reproché à Collomb son manque d’ambition sur la question de la gare de la Part Dieu. « On va densifier un territoire important, central, avec des conditions d’accès qui sont extrêmement difficiles et d’ores et déjà saturées » a-t-il indiqué lors d’une interview à la radio RCF. « Vouloir développer la gare de la Part-Dieu, (…) vouloir rajouter une gare souterraine, et renforcer encore ce pôle ferroviaire, c’est tout ce qu’il ne faut pas faire » a-t-il indiqué.

François Noël Buffet plaide ainsi pour un renforcement des gares TGV de Perrache et Saint Exupéry, sur lequel le Grand Lyon devrait, selon lui, plus s’appuyer, regrettant au passage l’absence de la communauté de communes de l’est lyonnais, et donc de l’aéroport, dans le pôle métropolitain. « Nous savons que c’est là que les choses se feront à terme. (…)

Pour un développement à l’est

Le développement économique de l’agglomération passe bien par le développement sur l’est lyonnais qui est déjà existant. La gare de Saint Exupéry qui est connectée directement avec l’aéroport constitue un lieu autour duquel le développement des entreprises va continuer » a expliqué l’élu.

« Il s’agit là d’une vision lyonnaise en contradiction avec le pôle métropolitain. La vraie ambition serait de développer, certes la Part-Dieu, mais aussi de positionner la gare TGV de Saint-Exupéry comme un pôle ferroviaire pour un meilleur report multimodal. C’est une erreur de stratégie qui correspond à la vision étriquée du pôle métropolitain de Gérard Collomb » a poursuivi l’édile oullinois dans un communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Clap de fin pour le feuilleton Rhônexpress


Le SYTRAL va verser 29,87 millions d’euros à la société Rhônexpress SAS et 1,9 millions d’euros à Transdev Rail Rhône du fait de la la résiliation de la concession.


Bruno Bernard devient 1er vice-président du GART

Il agira ainsi aux côtés de Louis Nègre, le président du groupement des autorités responsables des transports.


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.


Rillieux-la-Pape communique les résultats de sa consultation sécurité

La ville de Rillieux-la-Pape a lançé en octobre une grande consultation citoyenne auprès de ses habitants sur le thème de la sécurité. Plus de 80% des répondants souhaitent que la Ville intègre le dispositif « Quartier de reconquête républicaine ».


Plantation du 1er arbre des vergers urbains de Lyon

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a planté ce jour le premier arbre des vergers urbain de Lyon au square du 14ème régiment de Zouaves dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Lyon : 1er volet d’aides pour le fonds d’urgence culturel

Une délibération a été présentée jeudi devant le conseil municipal . Cette attribution prolonge les actions d’accompagnement du tissu associatif et de préservation les structures culturelles de la Ville.


Prolongement du métro B : déjà un kilomètre de tunnel creusé

Malgré le confinement en cours, le chantier continue d’avancer.


Décines/Meyzieu : un enrobé sans apport de bitume pour une piste cyclable

Une part importante des 6 kilomètres de cette piste qui longe le T3 sera réalisée avec l’utilisation d’un enrobé écologique sans apport de bitume.


Vers une extension de la ZFE dans la Métropole de Lyon

La Métropole vise à ce que, d’ici la fin du mandat en 2026, seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 soient autorisés dans le périmètre de la ZFE.


La fréquentation du réseau TCL est à 45% en semaine

Pour la 3ème semaine de confinement, le SYTRAL a annoncé ajuster l’offre du reseau TCL


Un site de click and collect en soutien aux commerçants de Lyon


Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a annoncé la mise en ligne dès la semaine prochaine d’un site de « click&collect » pour mettre en relation les commerçants de proximité et les habitants.


La fédération des TP plutôt confiante sur l’activité dans la Métropole

Les responsables de la fédération ont noué de nombreux contacts avec l’exécutif de la Métropole de Lyon. Reste à savoir quel sera le délai de mise en œuvre des appels d’offres…


Lyon : les conseils d’arrondissement maintenus en présentiel


La Ville de Lyon a choisi de maintenir une partie des conseils d’arrondissement en présentiel.


France Urbaine demande à l’État de préserver les budgets des collectivités

43 élus de France urbaine, dont Bruno Bernard et Grégory Doucet, ont signé une tribune au sein de laquelle ils demandent au gouvernement de préserver les budgets des collectivités locales.


Vente de 5.600 m² au sein du parc « Urban’East »


La vente à investisseurs concernée a été réalisée au sein de ce parc qui développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes, bureaux et services.