Logistique : 300.000 m² depuis neuf mois sur le marché lyonnais

Le marché de l’immobilier logistique a connu un assez net coup de frein sur l’année 2012 au niveau des principaux marchés de la Dorsale Nord-Sud.

La demande placée d’immobilier logistique a atteint 940.000 m2 sur les neuf premiers mois de l’année sur les marchés principaux de la Dorsale Nord Sud, soit une baisse de 25% par rapport à la même période 2011. C’est le constat dressé par Arthur Loyd Logistique, premier acteur à dévoiler ses chiffres sur ce segment de marché pour la période janvier-septembre.

Dans ce panorama plutôt sombre pour le secteur, Lyon s’en tire plutôt bien, avec une demande placée de 300.000 m2 sur neuf mois. Le marché lyonnais a ainsi réalisé en neuf mois ce qu’il avait mis un an à réaliser en 2011 (300.300 m2 en 2011, selon la FNAIM Entreprises). La région lyonnaise a en effet bénéficié de la bonne tenue du segment des grandes transactions, avec plus de 7 transactions de grand Gabarit (comme Darty, Fiducial, Ceva Freight ou Conforama sur 60 000 m², 44 000 m², 32 000 m²et 25 000 m²).

Les trois autres grands marchés, à savoir Lille, Marseille et Paris, font grise mine. Sur ces régions, ce sont les grandes transactions supérieures à 20 000 m² qui ont fait défaut, tandis que le segment des transactions de  5 à 10 000 m² est resté actif », précise Didier Terrier, Directeur Général d’Arthur Loyd Logistique.

L’Ile de France, Marseille et Lille souffrent

L’Ile-de-France a vu, à l’inverse, le nombre de grandes transactions chuter, avec 4 transactions supérieures à 20 000 m², contre 17 en 2011. Du coup, ce sont seulement 460 000 m² qui ont été commercialisés en tout et pour tout. « Les deux tiers des transactions sont initiées par les grands acteurs de la distribution et se sont déplacées du secteur Nord vers le Sud, qui concentre dorénavant 65 % de la demande placée » note Arthur Loyd.

La chute a été ainsi particulièrement sensible dans le Nord-Pas-de-Calais, avec un peu moins de 100.000 m² placés, contre 246 000 m² en 2011. A l’extrême sud de la Dorsale, le marché marseillais a quant à lui connu neuf mois faméliques, avec seulement 85 000 m² placés, en dépit de l’installation de Carrefour sur 32 000 m².

Le stock se réduit

Et malgré la bonne tenue du marché lyonnais, celui-ci pourrait bien souffrir prochainement du manque de disponibilité. Sur les marchés de la dorsale, le stock immédiatement disponible a ainsi reculé de 10 % en moyenne sur les 9 premiers mois de l’année.

Et les marchés de Lyon, Marseille ou Lille commencent  à souffrir de la faiblesse des disponibilités qualitatives et du manque d’offres en neuf et en grandes surfaces.  « Les projets de développement se multiplient et assurent une réserve pour répondre au marché, à l’exception notoire de la région lyonnaise, souligne Didier Terrier, mais leur démarrage reste toujours contingentée à une pré-commercialisation. »

Loyers stables

Quant au loyers, ceux-ci restent stables à 41 - 44 €/m²/an sur la dorsale, et un loyer prime de 51€/m²/an en Ile-de-France. Des valeurs toutefois à ajuster localement suivant la qualité du bien et son emplacement. Les  taux de rendement prime vont de 7,40 % à 8 % selon les régions, pour un engagement de 6 à 9 ans minimum, voire 12 ans pour les constructions clés-en-main.

« Si les perspectives économiques peu favorables ne permettront pas au marché des utilisateurs de se redresser d’ici la fin de l’année 2012, le marché de l’investissement confirme sa reprise avec plus de 600 millions d’euros engagés en immobilier logistique sur 9 mois (700 millions sur l’année 2011), grâce à la concrétisation d’importants  portefeuilles au cours de l’été (FEL et Gecina) » indique Arthur Loyd dans son communiqué.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Le lieu est emblématique. L’espace, il manque »

nullPhilippe Valentin est le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne. Nous évoquons avec lui la nouvelle édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon.


Le CIEL 2022 a été inauguré

Le Carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon Saint-Etienne Roanne a été inauguré en présence de la vice-présidente de la Métropole de Lyon, Émeline Baume.


Le CIEL 2022 ouvre ses portes

Le carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon 2022 ouvre ses portes ce mercredi après-midi, pour deux jours.


Genas : un institutionnel acquiert un entrepôt de 4.450 m²

Valoris Real Estate était conseil dans cette transaction.


Patrimoine réversible : Novaxia Neo acquiert 4 immeubles

La SCPI acquiert un portefeuille d’immeubles loués offrant un potentiel de recyclage urbain à terme. Un des immeubles est situé à Beynost.


Cité Internationale : un nouvel espace logistique dans le parc LPA

LPA a lancé un nouvel espace de logistique urbaine au sein du parc Cité Internationale


Evolis a acquis NAI Kyrios et Aires d’Entreprises

Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre du plan de développement du groupe et visent à former ses bureaux lyonnais et grenoblois.


Émilie Brot, nouvelle directrice du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain

nullElle succède à Hugues de Beaupuy à la direction du syndicat mixte du plus grand parc industriel d’Auvergne-Rhône-Alpes


«Il y a une demande qui reste non satisfaite»

nullCédric Serre est le responsable de la FNAIM Auvergne Entreprises. Nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise sur Clermont Auvergne Métropole, au travers du bilan annuel du marché dévoilé par l’organisation en début de mois.


La phase règlementaire du PLUI de Clermont Auvergne Métropole est lancée

nullLes élus de la Ville et de la Métropole présentaient en cours de semaine dernière la concertation à venir autour du projet du plan local d’urbanisme intercommunal du territoire.


Décret tertiaire : comment la start-up lyonnaise Lowit veut prendre la main

nullL’entrepreneur Thomas Lagier, qui avait déjà cofondé en 2014 la société de modélisation urbaine Forcity (disparue en 2019), a récemment saisi l’opportunité du décret tertiaire pour créer une nouvelle start-up à Lyon. Lowit propose un diagnostic automatique, des recommandations de travaux et un suivi des performances.


Label bas carbone pan-européen : Bureau Veritas rejoint l’initiative

Ce futur label bas carbone pan-européen annoncé à l’occasion du MIPIM vise à promouvoir la réduction de l’empreinte carbone des bâtiments sur l’ensemble de leur cycle de vie.


Immobilier logistique : Auvergne-Rhône-Alpes, 1er marché de France au T1

C’est ce qu’a récemment souligné JLL dans une note qui portait sur le marché français de l’immobilier logistique au premier trimestre.


2L Logistics choisit Quincieux

La filiale Lyonnaise Livet du Groupe 2L Logistics, aujourd’hui nommée 2L Rhône-Alpes, est désormais implantée à Quincieux.


1ère pierre de l’extension d’un site de Kuehne + Nagel à Beaune

null6e Sens Immobilier et Kuehne + Nagel ont posé une 1ère pierre à Vignoles.