Logistique : 300.000 m² depuis neuf mois sur le marché lyonnais

Le marché de l’immobilier logistique a connu un assez net coup de frein sur l’année 2012 au niveau des principaux marchés de la Dorsale Nord-Sud.

La demande placée d’immobilier logistique a atteint 940.000 m2 sur les neuf premiers mois de l’année sur les marchés principaux de la Dorsale Nord Sud, soit une baisse de 25% par rapport à la même période 2011. C’est le constat dressé par Arthur Loyd Logistique, premier acteur à dévoiler ses chiffres sur ce segment de marché pour la période janvier-septembre.

Dans ce panorama plutôt sombre pour le secteur, Lyon s’en tire plutôt bien, avec une demande placée de 300.000 m2 sur neuf mois. Le marché lyonnais a ainsi réalisé en neuf mois ce qu’il avait mis un an à réaliser en 2011 (300.300 m2 en 2011, selon la FNAIM Entreprises). La région lyonnaise a en effet bénéficié de la bonne tenue du segment des grandes transactions, avec plus de 7 transactions de grand Gabarit (comme Darty, Fiducial, Ceva Freight ou Conforama sur 60 000 m², 44 000 m², 32 000 m²et 25 000 m²).

Les trois autres grands marchés, à savoir Lille, Marseille et Paris, font grise mine. Sur ces régions, ce sont les grandes transactions supérieures à 20 000 m² qui ont fait défaut, tandis que le segment des transactions de  5 à 10 000 m² est resté actif », précise Didier Terrier, Directeur Général d’Arthur Loyd Logistique.

L’Ile de France, Marseille et Lille souffrent

L’Ile-de-France a vu, à l’inverse, le nombre de grandes transactions chuter, avec 4 transactions supérieures à 20 000 m², contre 17 en 2011. Du coup, ce sont seulement 460 000 m² qui ont été commercialisés en tout et pour tout. « Les deux tiers des transactions sont initiées par les grands acteurs de la distribution et se sont déplacées du secteur Nord vers le Sud, qui concentre dorénavant 65 % de la demande placée » note Arthur Loyd.

La chute a été ainsi particulièrement sensible dans le Nord-Pas-de-Calais, avec un peu moins de 100.000 m² placés, contre 246 000 m² en 2011. A l’extrême sud de la Dorsale, le marché marseillais a quant à lui connu neuf mois faméliques, avec seulement 85 000 m² placés, en dépit de l’installation de Carrefour sur 32 000 m².

Le stock se réduit

Et malgré la bonne tenue du marché lyonnais, celui-ci pourrait bien souffrir prochainement du manque de disponibilité. Sur les marchés de la dorsale, le stock immédiatement disponible a ainsi reculé de 10 % en moyenne sur les 9 premiers mois de l’année.

Et les marchés de Lyon, Marseille ou Lille commencent  à souffrir de la faiblesse des disponibilités qualitatives et du manque d’offres en neuf et en grandes surfaces.  « Les projets de développement se multiplient et assurent une réserve pour répondre au marché, à l’exception notoire de la région lyonnaise, souligne Didier Terrier, mais leur démarrage reste toujours contingentée à une pré-commercialisation. »

Loyers stables

Quant au loyers, ceux-ci restent stables à 41 - 44 €/m²/an sur la dorsale, et un loyer prime de 51€/m²/an en Ile-de-France. Des valeurs toutefois à ajuster localement suivant la qualité du bien et son emplacement. Les  taux de rendement prime vont de 7,40 % à 8 % selon les régions, pour un engagement de 6 à 9 ans minimum, voire 12 ans pour les constructions clés-en-main.

« Si les perspectives économiques peu favorables ne permettront pas au marché des utilisateurs de se redresser d’ici la fin de l’année 2012, le marché de l’investissement confirme sa reprise avec plus de 600 millions d’euros engagés en immobilier logistique sur 9 mois (700 millions sur l’année 2011), grâce à la concrétisation d’importants  portefeuilles au cours de l’été (FEL et Gecina) » indique Arthur Loyd dans son communiqué.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Le confinement a impacté la construction de locaux

Le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a dévoilé ce mercredi ses chiffres d’autorisations à la construction et de mises en chantier de locaux non résidentiels.


Mauvais semestre pour l’immobilier logistique

La crise du coronavirus a eu un impact négatif sur la demande placée, a souligné Arthur Loyd Logistique.


Nette baisse de la demande placée en Ile-de-France au 1er semestre

La demande placée de bureaux en Ile-de-France est en repli de 40 % par rapport au premier semestre de l’année dernière, selon Immostat. Ce dernier a également fait part des chiffres de l’investissement et de l’immobilier logistique.


Volume record de 3,2 milliards d’euros d’externalisations en 2019

JLL a fait part de son analyse du marché des externalisations en Europe.


Vers l’accueil d’une importante plateforme logistique au nord de Saint-Etienne Métropole

Axtom acquiert un foncier de près de 16 hectares dans la zone Opera Parcs. ID Logistics va y construire un important projet immobilier représentant 80 millions d’euros d’investissement.


CIEL 2020 : la CMA s’associe à la CCI


La 2ème édition du « carrefour de l’immobilier d’entreprise à Lyon » associera cette année la Chambre de métiers et d’artisanat du Rhône, qui avait organisé l’an dernier la première édition de « l’Artisan et le Territoire ».


Renouvellement de partenariat entre Bjorg et Rhenus

Les deux acteurs ont renouvelé leur partenariat pour une durée de six ans.


BNP Paribas Real Estate va davantage intégrer la biodiversité


Le conseil a indiqué s’engager à l’intégrer dans toutes ses activités en Europe.


DCB Logistics réalisera un projet de 13.500 m² à Corbas

La filiale du groupe DCB International y assurera la réalisation d’un centre de distribution et de messagerie.


Une certification pour de nombreux bâtiments du groupe La Poste

Le groupe obtenu la certification ISO 50001 pour 26 bâtiments situés en région Auvergne Rhône-Alpes.


Forte baisse du marché immobilier logistique au 1er trimestre

La demande placée sur le segment a acté une forte baisse en France sur la période, en chutant à 382.000 m².


6ème Sens Immobilier cède un immeuble à Décines

null
Le groupe a vendu un actif mixte situé rue Emile Zola.


Repli de la demande placée au 1er trimestre en Ile-de-France

Immostat a fait part des chiffres de transaction des bureaux au 1er trimestre. Une baisse importante de la demande a été constatée sur la période, de l’ordre de 39% par rapport à la même période de 2019.


Immobilier tertiaire : BNP Paribas Real Estate évoque un marché au ralenti

BNP Paribas Real Estate a fait part d’une étude sur les conséquences du Coronavirus sur les divers marchés immobiliers.