Hébergement : Duflot veut arrêter la « gestion au thermomètre » | Lyon Pôle Immo

Hébergement : Duflot veut arrêter la « gestion au thermomètre »

A Lyon, la ministre du logement, Cécile Duflot, a présenté, lors d’un déplacement, son plan sur l’hébergement d’urgence. Elle souhaite voir ce dernier inscrit dans la durée, et plus seulement en période de grand froid.

« Je ne veux plus utiliser cette expression plan Grand Froid ». C’est devant un parterre de journalistes que la ministre Cécile Duflot a indiqué ce matin, à Lyon vouloir inscrire la politique d’hébergement dans la durée, et plus seulement en période hivernale. « Il faut arrêter la gestion au thermomètre des places d’hébergement » a indiqué ministre.

Le gouvernement a indiqué avoir d’ores et déjà travaillé à la mise à disposition de places d’hébergement, pour pouvoir héberger dans de bonnes conditions. « Cela permet une économie de moyens » a indiqué la ministre, qui a expliqué que le recours à des hôtels serait limité. « Ce n’est pas forcément dépenser plus d’argent, mais mieux dépenser l’argent de l’Etat», a expliqué la ministre, et c’est une mission indispensable qui est celle de faire en sorte que personne ne dorme dans les rues. La ministre a mis en avant la bonne coordination du département du Rhône en la matière.

Les bénéficiaires prioritaires DALO bientôt plus expulsables

« L’ensemble des associations, l’Etat, les collectivités locales travaillent ensemble, et il faut mettre toutes les énergies dans le même sens pour permettre le relogement définitif » a indiqué la ministre. Cette « accélération du plan hivernal » va se traduire par près de 19.000 places nouvelles mobilisables et sera en place dès le 1er novembre. Cécile Duflot a en outre indiqué qu’outre des bâtiments existants, d’autres bâtiments publics seraient mis à disposition pour l’hébergement.

A la question de savoir si un moratoire sur les expulsions locatives allait être mis en place, la ministre a indiqué que la circulaire qu’elle allait signer avec Manuel Valls, le ministre de l’intérieur, va permettre que tous les bénéficiaires prioritaires DALO en soient plus expulsés. « Nous sommes dans une situation schizophrénique où la loi nous oblige à loger ces personnes, et dans le même temps à loger ces personnes. Nous étions dans une situation illogique, et il faut donc sortir de celle-ci » a indiqué la ministre.

Un budget en hausse de 13%

Le budget de l’hébergement d’urgence va notamment augmenter en 2013, a indiqué la ministre: +13% par rapport à 2012. « Il faut trouver des solutions plus perennes et souvent moins couteuses que les solutions d’urgence qu’il faut mobiliser sur l’instant » a expliqué la ministre, qui a rappelé que les demandes étaient de plus en plus importantes du fait de la crise. «Dans cette région, il y a 900 personnes par jour depuis septembre qui s’inscrivent en plus au chômage. C’est une réalité humaine, sociale, et je suis préoccupée de la situation des familles » a affirmé la ministre.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Elle as raison pour tous ceux que ce gouvernement vas envoyer à la rue !

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Oullins-Pierre-Bénite : l’expérimentation sur les mobilités passe en phase 2

L’étape 2 de l’expérimentation des nouvelles mobilités à Oullins-Pierre-Bénite débutera à la fin du mois de juillet, a indiqué la Métropole.


Nouveau Vélo’v électrique : hausse de la puissance

Cette augmentation de la puissance est réalisée sur les 428 stations de la métropole.


Futures lignes T9 et T10 : accélération des chantiers des ouvrages d’art

Les travaux s’accélèrent pour les projets des trois futures lignes de tramway.


Une réunion publique mercredi sur le projet « Rive Droite »

nullCette réunion publique, précédée d’un forum citoyen, se tiendra dans les salons de l’Hôtel de Ville.


Recul de la demande placée de bureaux au 1er semestre en Ile-de-France

C’est le constat dressé par Immostat, qui a publié ce vendredi ses chiffres du deuxième trimestre. Sur les six premiers mois de l’année, les investissements en immobilier d’entreprise chutent de 39% en France, à 4,1 milliards d’euros.


Changement de gouvernance chez Ogic

Virginia Bernoux, qui était jusqu’ici présidente du directoire, laisse sa place à un duo de directeurs généraux, constitué de Jérôme Roussel et Caroline Delgado-Rodoz.


L’urbanisme transitoire s’affiche sur la rive droite du Rhône

nullUne première étape se déploie depuis quelques jours sur les quais avec des fresques géantes au sol, des « espaces publics portatifs » et une ombrière sur l’embarcadère de la place Antonin Poncet.


Des sanctions durcies sur les dépôts sauvages à Villeurbanne

La Ville a annoncé mettre en place à partir de septembre une surveillance et des sanctions plus sévères pour dissuader les contrevenants.


La Saulaie : le groupement lauréat de l’îlot 4 connu à l’automne

Une réunion publique a eu lieu ce mercredi à Oullins-Pierre-Bénite.


Un plan pour donner plus de place aux piétons

nullAvec son « Plan piéton », la Métropole de Lyon entend poursuivre sa dynamique d’aménagement en faveur des piétons.


De nouvelles mesures contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées

La Métropole de Lyon a voté un certain nombre de mesures renforçant l’action en faveur de la lutte contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées.


Clermont Auvergne Métropole : plus de caméras dans les zones d’activités

251 caméras protégeront à la fin de l’année les zones d’activités économiques de la métropole auvergnate.


PFAS : mise en œuvre de la première phase du plan d’actions

Celui-ci vise à lutter contre les «polluants éternels».


Correction du prix du bois

Les cours du bois sur pied sont en baisse de 10 %, selon l’indicateur 2024 du prix de vente de bois sur pied en forêt privée.


La moitié des livraisons ont été faites au 1er trimestre

nullDans son baromètre des livraisons futures de bureaux à Lyon, JLL évoque des «projets tertiaires bousculés par un contexte perturbé».