François Lamy en visite à La Duchère | Lyon Pôle Immo

François Lamy en visite à La Duchère

Gérard Collomb a fait visiter le quartier jeudi, en compagnie du préfet Jean-François Carenco, au ministre de la ville, François Lamy.

Le ministre de la ville, François Lamy effectue vendredi une visite de deux jours en région lyonnaise. Il effectuait jeudi une visite du Grand Projet de Ville (GPV)de la Duchère, dans le neuvième arrondissement de Lyon. Après une visite au local du GPV, le ministre s’est rendu dans la tour Panoramique de la Duchère, avant de déambuler dans les rues de la Duchère en compagnie du Préfet, Jean François Carenco, et plusieurs élus, dont Alain Giordano, maire du 9ème.

« Nous avons connu dans cette agglomération les premières émeutes urbaines : Vénissieux, Vaulx en Velin, et ici même à la Duchère, en 1997. Et c’est sans doute parce que nous avons connu ces problématiques avant les autres que nous avons décidé de réagir, en pensant le problème de la ville de manière globale» a rappelé le maire de Lyon, Gérard Collomb, à cette occasion. « Si on se limite à penser le quartier qu’on revient à changer par ailleurs en réhabilitant quelques immeubles ou en construisant, et qu’on ne change rien au problème de fond, alors nous sommes sûrs d’échouer » a expliqué l’édile.

Le maire de Lyon a rappelé qu’il y avait au départ, dans le quartier de la Duchère, 80% de logements sociaux, avec une diminution des revenus, et de plus en plus d’habitants qui vivaient de revenus sociaux. Suite aux grandes opérations de rénovation urbaine, le Grand Lyon a essayé de renverser la vapeur, concomitamment à d’autres opérations de ville, comme celles opérées à Vaulx en Velin. Des grands programmes financés par l’ANRU pour 320 millions d’euros, le Grand Lyon pour 183 millions d’euros, les villes pour 104 millions, le département pour 110 millions d’euros, la Région pour 70 millions et l’ensemble des bailleurs pour 430 millions d’euros.

Collomb et Mercier s’inquiètent de la péréquation

Gérard Collomb a également insisté sur les problèmes inhérents à la péréquation financière mise en place depuis quelques mois. « Ce qui contribue à la richesse de Lyon, c’est la vallée de la Chimie. Les gens qui habitent autour de la vallée de la Chimie, on peut leur dire : ‘certes vous avez la vallée de la Chimie, mais ceci permet de faire des opérations plus puissantes sur le reste de l’agglomération’ » a expliqué l’édile. « Si demain, ces gens-là ont les inconvénients, sans en avoir les avantages, cela devient plus difficile à supporter ».

Le sénateur maire a ainsi mis en garde le ministre sur la tentation de certains maires de favoriser le résidentiel au détriment de l’activité économique. Il a notamment plaidé pour le modèle de péréquation horizontale au niveau de l’agglomération. Vénissieux, Bron, Vaulx-en-Velin et Rillieux ont bénéficié dans les dernières années de 400 millions d’investissement de la part du Grand Lyon. Des investissements qu’ils ne pourraient plus assurer si le mécanisme perdurait. Scène cocasse : Michel Mercier le président du conseil général du Rhône, également présent, a appuyé dans son discours le maire de Lyon, en indiquant que la péréquation appliquée pour le département du Rhône allait lui couter 31 millions d’euros. « On ne va pas pouvoir tenir bien longtemps comme cela » a lâché l’ancien ministre de la justice.

François Lamy a par la suite salué la politique de la ville menée en agglomération lyonnaise. « Les opérations de rénovation urbaine qui ont marché, ce sont lorsqu’on a été en capacité de réfléchir cette rénovation au niveau l’agglomération » a ainsi indiqué le ministre de la ville. Sur la péréquation, le ministre a indiqué avoir « bien entendu le message », et que le gouvernement travaillait sur cette question en indiquant tout de même que la tendance était à en prendre le plus ceux qui possèdent le plus. Il a notamment indiqué la nécessité d’étudier d’éventuels effets pervers de ce mécanisme. Par la suite, François Hollande, Gérard Collomb, Jean François Carenco, Michel Mercier, et Marie-Odile Novelli pour la région ont apposé leur signature à un avenant au contrat urbain de cohésion sociale (notre photo), lequel vise à améliorer la vie quotidienne des habitants dans les quartiers connaissant des difficultés (chômage, violence, logement...), notamment par l'emploi et l'éducation.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Un comité citoyen pour imaginer les espaces publics du centre de Villeurbanne

La Ville va constituer un comité citoyen composé d’une vingtaine de volontaires. Celui-ci pourra façonner les espaces publics de Villeurbanne grand centre.


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Modification n°4 du PLU-H: l’enquête publique a cours jusqu’au 28 mai

nullL’enquête publique concernant cette modification du PLU-H de la Métropole de Lyon se termine dans une semaine.


Givors : un village d’entreprises prochainement livré

nullLa SERL organisait il y a quelques jours une visite du chantier du village d’entreprise développé à proximité du pôle entrepreneurial LYVE de la ville.


Les travaux du bois de la Part-Dieu démarreront à l’automne

nullLes grands principes de ce bois sont finalisés, après un an d’études de conception et de concertation.


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Le tracé du TEOL désormais connu, avant un vote le 16 mai

nullLe président et le vice-président de SYTRAL Mobilités ont présenté lundi les principaux enseignements de la concertation préalable organisée sur le tramway express de l’ouest lyonnais. Le projet se mue en prolongement du T2.


Le « Jardin des Ressources » a été inauguré à Villeurbanne

Cet espace vert valorise la récupération de ressources issues de la biodiversité. Il a été inauguré à l’occasion du festival «Côté jardins».


Modification n°4 du PLU-H : l’enquête publique démarre ce mardi


L’enquête publique concernant cette nouvelle modification du plan local de l’urbanisme et de l’habitat durera jusqu’au 28 mai.


«Aujourd’hui, on manque de politique publique sur le logement vacant»

nullChristophe Bazile est maire de Montbrison et président de Loire Forez Agglomération, dans la Loire. Nous évoquons avec lui l’ensemble des dispositifs de déconcentration de l’État présents ce territoire.


Réunion le 23 avril sur l’apaisement des circulations aux Buers

Une réunion de concertation sera organisée mardi 23 avril à 18h30 sur l’apaisement des circulations du quartier des Buers, à Villeurbanne.


Les travaux des Terrasses de la Presqu’île interrompus


Des travaux de confortement ont été initiés, suite à un désordre constaté au nord du chantier de ce projet d’aménagement d’une partie des rives de Saône, le long de la presqu’île.


La Métropole de Lyon crée 26 «quartiers populaires métropolitains»


Le nouveau contrat de ville pour la période 2024-2030, « Engagements Quartiers 2030 », a été signé vendredi en présence de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville, Sabrina Agresti-Roubache. Aux côtés des 43 QPV, la collectivité a souhaité créer 26 quartiers qui feront l’objet d’un suivi particulier.


Presqu’île à vivre : début des travaux de la rue Grenette le mois prochain

nullDes travaux préalables de rénovation des réseaux souterrains débuteront en mai.