Les différentes façons d’investir dans l’immobilier

Il existe plusieurs manières d’investir dans l’immobilier et de miser sur la hausse des prix de l’immobilier : l’investissement direct, les SCPI, et les foncières cotées.

Il existe trois grandes façons d’investir dans l’immobilier : soit en direct, en louant un ou plusieurs appartements sous nom propre ou via une SCI, en investissant dans une SCPI, ou encore en misant sur les foncières cotées.

L’investissement direct

L’investissement direct est la façon la plus courante d’investir dans l’immobilier. On achète, soit en nom propre, soit via une SCI, un appartement ou un bien immobilier afin d’en tirer des revenus locatifs.

Avantage : l’investisseur tire parti des revenus locatifs mais également tire profit de l’éventuelle appréciation des biens.

Inconvénient : la lourdeur de la gestion d’une location. Soit la gestion des locataires se fait directement, ce qui prend du temps et nécessite des compétences multiples, tant au niveau technique que juridique, soit les propriétaires peuvent déléguer la gestion locative à un administrateur de biens. Dans ce cas, cela affecte la rentabilité de l’investissement, mais le propriétaire n’a pas à s’occuper au jour le jour de la gestion des locations.

L’investissement dans une SCPI

L’investissement dans une SCPI est une façon d’investir dans l’immobilier. Les SCPI sont des sociétés qui acquièrent un patrimoine immobilier dans le but de les valoriser. Ces sociétés sont détenus par des porteurs de parts, lesquelles sont achetables via un compte-titre, de la même façon qu’on achète une action. On appelle parfois les SCPI la Pierre Papier. On trouve plusieurs sortes de SCPI : les SCPI résidentielles et les SCPI de bureaux.

Avantage : pas de gestion locative, tout est mutualisé au sein d’une société.

Inconvénient : les SCPI sont souvent très généralistes, et il n’est pas possible d’investir sur des secteurs résidentiels particuliers ou géographiquement limités.

Investir en Bourse via les foncières

Pour investir dans l’immobilier, on peut également acheter des actions de foncières cotées. Reste que la plupart des foncières cotées gèrent de l’immobilier d’entreprise, composé de bureaux et de centre commerciaux.

Avantage : facilité d’entrée et de sortie sur les actifs

Inconvénient : trop souvent limité à l’immobilier d’entreprise.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Il y a d’autres façons pour investir dans l’immobilier. Pour aller plus loin, j’ai par exemple investi dans un appartement neuf à l’aide de Valority qui n’est pas une SCPI (http://www.valority.com/) et qui en plus de faire du conseil, fait de la gestion locative. Du coup, les inconvénients que vous citez pour les SCPI, ne s’appliquent pas en gestion locative traditionnelle!

Signaler un abus

Proposition de stage dans l’immobilier: gestion du site internet!

Soyez rapide et postulez en attachant votre CV en bas de la bas ci-dessous!

http://www.myjobcompany.com/offre-emploi/stagiaire-community-manager-h-f-1242-pi38vomh

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


3.700 logements ont bénéficié du dispositif Ecoréno’v

Depuis son lancement en 2015, la plateforme connait un vif succès, et a accueilli ce jeudi 9 nouveaux partenaires.


Une réunion des propriétaires bailleurs à Lyon

null
L’UNIS Lyon-Rhône organisait ce mardi, dans le 3ème arrondissement, sa traditionnelle réunion des propriétaires bailleurs.


2017, année de croissance pour Altarea Cogedim

Le développeur a fait état lundi de ses résultats annuels. Il vise un objectif de FFO de l’ordre de 300 millions d’euros à horizon 2020.


Foncière Inea lève 100 millions d’euros dans le cadre d’un Euro PP Green

null
Le groupe a annoncé avoir finalisé un placement privé sous forme d’un Euro PP arrangé par LCL. Les fonds serviront à l’acquisition d’immeubles de bureaux neufs en régions, à l’instar du « Silk » au Carré de Soie.


Mercialys a placé une émission obligataire de 300 millions d’euros

L’opération permet de sécuriser le remboursement à terme de la souche obligataire de 479,7 millions d’euros arrivant à échéance en mars 2019.


« Ce n’est pas en appauvrissant les uns que l’on enrichit les autres»

null
Victor-John Vial-Voiron est président de l’UNPI Rhône-Alpes et de l’UNPI du Rhône.


Cessions d’actifs non stratégiques pour Foncière des Régions

La foncière a annoncé près de 290 millions d’euros de cessions d’actifs non stratégiques, permettant un recentrage, en France, sur ses activités tertiaires.


ANF Immobilier cède un actif lyonnais

ANF Immobilier a indiqué avoir vendu l’essentiel des actifs marseillais et un actif lyonnais à Primonial REIM pour un montant de 400 millions d’euros.


Une pétition contre « l’acharnement fiscal » sur les propriétaires immobiliers

L’UNPI a mis en ligne une pétition contre l’acharnement fiscal et réglementaire sur les propriétaires immobiliers.


ANF Immobilier : baisse des revenus locatifs

La foncière, très présente sur Lyon et Marseille a fait état ce vendredi d’une baisse de ses revenus locatifs en part du groupe.


L’acquisition d’ANF par Icade se précise

ANF immobilier a fait un point aujourd’hui sur l’évolution de cette opération.


« Nous attendons plus de 7.000 congressistes »

null
Blandine Fischer est commissaire générale de la convention Patrimonia, qui rassemble pendant deux jours les professionnels du patrimoine à la Cité internationale.


SCPI et OPCI : collecte en hausse, taux de distribution en baisse

L’ASPIM a communiqué ses statistiques pour le premier semestre 2017, qui montrent une collecte record sur ces fonds d’investissement en immobilier.


Affine publie un bénéfice net consolidé de 6,9 millions d’euros

La foncière présente sur l’Ile de France et 6 métropoles régionales a fait état de loyers en hausse de 0,3% à périmètre constant.


Lyon 7 : grosse prise à bail dans le Tangram

GFI Informatique a signé un bail auprès d’Affine pour prendre à bail 2.170 m2 dans le Tangram à Lyon.
» Affine publie un bénéfice net consolidé de 6,9 millions d’euros