Les différentes façons d’investir dans l’immobilier

Il existe plusieurs manières d’investir dans l’immobilier et de miser sur la hausse des prix de l’immobilier : l’investissement direct, les SCPI, et les foncières cotées.

Il existe trois grandes façons d’investir dans l’immobilier : soit en direct, en louant un ou plusieurs appartements sous nom propre ou via une SCI, en investissant dans une SCPI, ou encore en misant sur les foncières cotées.

L’investissement direct

L’investissement direct est la façon la plus courante d’investir dans l’immobilier. On achète, soit en nom propre, soit via une SCI, un appartement ou un bien immobilier afin d’en tirer des revenus locatifs.

Avantage : l’investisseur tire parti des revenus locatifs mais également tire profit de l’éventuelle appréciation des biens.

Inconvénient : la lourdeur de la gestion d’une location. Soit la gestion des locataires se fait directement, ce qui prend du temps et nécessite des compétences multiples, tant au niveau technique que juridique, soit les propriétaires peuvent déléguer la gestion locative à un administrateur de biens. Dans ce cas, cela affecte la rentabilité de l’investissement, mais le propriétaire n’a pas à s’occuper au jour le jour de la gestion des locations.

L’investissement dans une SCPI

L’investissement dans une SCPI est une façon d’investir dans l’immobilier. Les SCPI sont des sociétés qui acquièrent un patrimoine immobilier dans le but de les valoriser. Ces sociétés sont détenus par des porteurs de parts, lesquelles sont achetables via un compte-titre, de la même façon qu’on achète une action. On appelle parfois les SCPI la Pierre Papier. On trouve plusieurs sortes de SCPI : les SCPI résidentielles et les SCPI de bureaux.

Avantage : pas de gestion locative, tout est mutualisé au sein d’une société.

Inconvénient : les SCPI sont souvent très généralistes, et il n’est pas possible d’investir sur des secteurs résidentiels particuliers ou géographiquement limités.

Investir en Bourse via les foncières

Pour investir dans l’immobilier, on peut également acheter des actions de foncières cotées. Reste que la plupart des foncières cotées gèrent de l’immobilier d’entreprise, composé de bureaux et de centre commerciaux.

Avantage : facilité d’entrée et de sortie sur les actifs

Inconvénient : trop souvent limité à l’immobilier d’entreprise.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Il y a d’autres façons pour investir dans l’immobilier. Pour aller plus loin, j’ai par exemple investi dans un appartement neuf à l’aide de Valority qui n’est pas une SCPI (http://www.valority.com/) et qui en plus de faire du conseil, fait de la gestion locative. Du coup, les inconvénients que vous citez pour les SCPI, ne s’appliquent pas en gestion locative traditionnelle!

Signaler un abus

Proposition de stage dans l’immobilier: gestion du site internet!

Soyez rapide et postulez en attachant votre CV en bas de la bas ci-dessous!

http://www.myjobcompany.com/offre-emploi/stagiaire-community-manager-h-f-1242-pi38vomh

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Foncière Inea : activité en hausse de 15% à 38,4 millions d’euros

La foncière a présenté ce jeudi ses résultats annuels. Plusieurs opérations ont été réalisées dans des métropoles d’Auvergne-Rhône-Alpes, à Lyon, Saint-Étienne, ou Grenoble.


BPCE: résultat net part du groupe de 3,03 milliards d’euros en 2018

Le produit net bancaire publié s’établit, lui, à 24 milliards d’euros sur la période, en hausse de 1,2%.


Amundi fait part de résultats annuels en forte progression

Le groupe a fait état ce matin de résultats en progression de plus de 25%.


Capelli : un chiffre d’affaires 9 mois en hausse de 26%

Le groupe, anciennement basé en région lyonnaise, a fait état de ses chiffres d’activité à la fin décembre.


Fiducial Real Estate : chiffre d’affaires de 77.3 millions d’euros

L’entité avait fait état d’un chiffre d’affaires de 73.7 millions d’euros sur l’exercice précédent. La progression d’activité s’élève ainsi à 5%.


Immobilière Dassault : revenus locatifs de 4,33 millions d’euros au 4ème trimestre

Immobilière Dassault faisait part mercredi de ses chiffres de revenus.


L’UNPI dresse un bilan de son action en 2018

A l’occasion de sa cérémonie des vœux, la Chambre de l’UNPI du Rhône a dressé un bilan de son action. Était présent le vice-président de la Métropole de Lyon, Michel Le Faou, qui a évoqué dans son discours la question de l’aménagement du territoire.


Vinci Immobilier détient 49,9% des titres d’Urbat Promotion

Le groupe de BTP et d’infrastructures a annoncé la finalisation de l’acquisition de ces titres.


Immobilier coté : Sofidy anticipe un retour à la norme en 2019

Le gestionnaire indique vouloir continuer à surpondérer les foncières de bureaux allemandes.


« Il faut essayer de renouer le dialogue »

null
Christophe Demerson est le nouveau président de l’UNPI. Nous évoquons avec lui les principaux enjeux de son mandat.


Mercialys : moins de représentants de Casino au Conseil, suite à la cession de juillet

Le Conseil d’administration de Mercialys a pris acte mercredi de la démission de Casino.


Christophe Demerson, nouveau président de l’UNPI

Le président de l’UNPI Auvergne succède à Jean Perrin et devient président de l’union nationale des propriétaires immobiliers.


Capelli: croissance du chiffre d’affaires de 32% à 82,6 millions d’euros

Le groupe a également fait état d’un résultat net part du groupe en progression de 62% à 2,5 millions d’euros.


Capelli lance les travaux de ses nouveaux bureaux

Le groupe a récemment ouvert un « Capelli Store », à Villeurbanne, et lance les travaux de son siège administratif lyonnais, situé avenue Maréchal Foch, dans le 6e arrondissement de la ville.


« Les locataires sont séduits par l’emplacement »

Guillaume Lapp est le directeur général délégué de Dentressangle Foncière Immobilière. Il évoque la commercialisation de Convergence.