Le Conseil Constitutionnel retoque la loi sur le logement

Le Conseil Constitutionnel a décidé de censurer la loi sur le logement social adoptée en début de mois par l’Assemblée.

Le Conseil constitutionnel a annoncé aujourd’hui avoir censuré la loi sur le logement social, qui avait été adoptée de façon définitive par les deux assemblées le 10 octobre dernier. Selon les Sages, c’est lors du premier passage du texte devant le Sénat que la procédure parlementaire a été retoquée.

En effet, c’est la version du texte présentée par le gouvernement qui avait été présenté aux sénateurs en première lecture le 11 septembre dans l’après-midi, alors même que la commission des Affaires économiques s'était réunie le matin pour adopter le texte. Or c’est bien la version du texte de la Commission qui aurait dû être présentée devant la Haute Chambre pour son examen par les sénateurs, selon les membres du Conseil constitutionnel.

La rapidité avec laquelle avait été examiné le texte avait été fustigé par nombre de sénateurs. C’est pourtant le fait que le projet de loi présenté ait été celui du gouvernement et non celui de la Commission qui a été sanctionné par les sages, qui ont invoqué à cet égard le premier alinéa à l'article 42 de la Constitution. Selon ce dernier, « la discussion des projets et des propositions de loi porte, en séance, sur le texte adopté par la commission saisie en application de l'article 43 ou, à défaut, sur le texte dont l'assemblée a été saisie ».

Ayrault critiqué

Les Sages ont ainsi indiqué que la loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social « est contraire à la Constitution », ce qui constitue la dix-septième censure d'une loi par la Cour.

Cette censure avait été annoncé par le ministre Jean-Marc Ayrault, avant même que le Conseil n’ait statué. Ceci a occasionné de nombreuses critiques, obligeant le premier ministre à diffuser un communiqué dans lequel il « rappelle son respect pour l’indépendance des juridictions », et que ses propos ne devaient pas « être interprétés comme l’annonce d’une décision qui n’interviendra que cet après-midi ». Un peu plus tard, le premier ministre a une nouvelle fois fait son mea culpa, en indiquant avoir « peut-être anticipé une décision du Conseil constitutionnel sur une éventuelle annulation de la loi sur le logement".

 » Duflot : "un retard dommageable pour le logement social"






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vilogia lance deux programmes en location-accession

L’ESH propose deux nouveaux programmes de ce type dans l’agglomération, à Villeurbanne, et à Brignais.


Rillieux-la-Pape : démolition des tours Lyautey

VIDEO – Deux tours de logements ont été démolies ce jour par implosion dans la commune du nord de Lyon. Une opération prévue de longue date dans le cadre du plan de renouvellement urbain.


Feyzin : inauguration de la résidence « le Savoy »

null
Cet ensemble immobilier de 50 logements sociaux et intermédiaires a été construit par Alila et vendue à Alliade Habitat et Promélia.
» Yves Blein, maire de Feyzin: «Près d’une centaine de logements sont construits chaque année depuis 5 ans»


« En matière de production de foncier, il ne faut s’interdire aucune piste »

null
Isabelle Rueff est la présidente de l’ARRA-HLM, organisme qui rassemble les organismes d’habitat social ayant leur siège en Rhône-Alpes.


« Le temps du bâtiment n’est pas le temps commun »

null
Jean-Louis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat, et Alain Cacheux, président de la fédération des offices publics de l’habitat, ont répondu à nos questions suite à la rencontre organisée vendredi à Villeurbanne entre bailleurs sociaux et représentants des candidats à la présidentielle.


Présidentielle : l’USH et l’ARRA-HLM ont échangé avec les représentants des candidats

L’Union Sociale pour l’habitat organisait vendredi une rencontre régionale avec les représentants de candidats à la présidence de la République.


NPNRU : des démolitions de 1.000 à 1500 logements pour GrandLyon Habitat

Le premier plan de renouvellement urbain s’est soldé par une importante activité sur Mermoz Nord. Le nouveau plan portera, lui, sur Mermoz Sud, la Sauvegarde à Lyon ou encore la Darnaise à Vénissieux.


GrandLyon Habitat diversifie son offre

L’office, en plus de sa production de logements locatifs sociaux est assez actif en matière d’accession sociale, et de vente de logements aux locataires.


GrandLyon Habitat : un budget de 270 millions d’euros par an

110 millions d’euros sont consacrés, au sein de ce budget, à l’investissement.


Grand Lyon Habitat devrait livrer plus de 1200 logements en 2017

null
L’office public de l’habitat organisait il y a quelques jours une conférence de presse en vue de tirer le bilan de l’année 2016 et de donner des perspectives sur l’année en cours.
»
NPNRU : des démolitions de 1.000 à 1500 logements pour GrandLyon Habitat
» GrandLyon Habitat diversifie son offre
» GrandLyon Habitat : un budget de 270 millions d’euros par an


Lyon 7: inauguration du CHRS Carteret

Le nouveau centre d’hébergement et de réinsertion sociale Carteret est situé dans le 7ème arrondissement de Lyon, rue Saint-Jean-de-Dieu.


« Nous avons livré 522 logements en 2016 »

null
Cédric Van Styvendael est le directeur général d’Est Métropole Habitat. Il fait un bilan de l’année 2016 et évoque les projets de l’office pour 2017.
» «Les réhabilitations permettent de faire baisser les consommations et le cout de l’énergie»
» «Les bailleurs sociaux peuvent être les pilotes de certains PUP»


« Les bailleurs sociaux peuvent être les pilotes de certains PUP »

Cédric Van Styvendael est le directeur général d’Est Métropole Habitat. Il évoque la politique de l’office en matière d’aménagement.


«Les réhabilitations permettent de faire baisser les consommations et le cout de l’énergie»

Cédric Van Styvendael est le directeur général d’Est Métropole Habitat. Il évoque la question de la lutte contre la précarité énergétique.


Pas de changement pour la note de la SACVL

L’agence de notation Standard & Poor’s a renouvelé la note de référence à long terme « A » de la société, avec une perspective stable.