Le Conseil Constitutionnel retoque la loi sur le logement

Le Conseil Constitutionnel a décidé de censurer la loi sur le logement social adoptée en début de mois par l’Assemblée.

Le Conseil constitutionnel a annoncé aujourd’hui avoir censuré la loi sur le logement social, qui avait été adoptée de façon définitive par les deux assemblées le 10 octobre dernier. Selon les Sages, c’est lors du premier passage du texte devant le Sénat que la procédure parlementaire a été retoquée.

En effet, c’est la version du texte présentée par le gouvernement qui avait été présenté aux sénateurs en première lecture le 11 septembre dans l’après-midi, alors même que la commission des Affaires économiques s'était réunie le matin pour adopter le texte. Or c’est bien la version du texte de la Commission qui aurait dû être présentée devant la Haute Chambre pour son examen par les sénateurs, selon les membres du Conseil constitutionnel.

La rapidité avec laquelle avait été examiné le texte avait été fustigé par nombre de sénateurs. C’est pourtant le fait que le projet de loi présenté ait été celui du gouvernement et non celui de la Commission qui a été sanctionné par les sages, qui ont invoqué à cet égard le premier alinéa à l'article 42 de la Constitution. Selon ce dernier, « la discussion des projets et des propositions de loi porte, en séance, sur le texte adopté par la commission saisie en application de l'article 43 ou, à défaut, sur le texte dont l'assemblée a été saisie ».

Ayrault critiqué

Les Sages ont ainsi indiqué que la loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social « est contraire à la Constitution », ce qui constitue la dix-septième censure d'une loi par la Cour.

Cette censure avait été annoncé par le ministre Jean-Marc Ayrault, avant même que le Conseil n’ait statué. Ceci a occasionné de nombreuses critiques, obligeant le premier ministre à diffuser un communiqué dans lequel il « rappelle son respect pour l’indépendance des juridictions », et que ses propos ne devaient pas « être interprétés comme l’annonce d’une décision qui n’interviendra que cet après-midi ». Un peu plus tard, le premier ministre a une nouvelle fois fait son mea culpa, en indiquant avoir « peut-être anticipé une décision du Conseil constitutionnel sur une éventuelle annulation de la loi sur le logement".

 » Duflot : "un retard dommageable pour le logement social"






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Accord-cadre entre la DGFiP et l’USH

Celui-ci vise l’amélioration et la sécurisation des échanges entre les services fiscaux et les bailleurs sociaux.


Est Métropole Habitat compte désormais 15.495 logements

null
C’est ce qu’a indiqué Cédric Van Styvendael, le directeur général de l’office public de l’habitat, lors de la cérémonie des voeux de l’office, organisée la semaine dernière.


Immobilière 3F : 7248 logements livrés en 2015

Le groupe a annoncé ses chiffres de logements sociaux livrés en décembre 2015, ainsi que ses chiffres annuels.


Patrick Kanner visite Mermoz, Bron Terraillon et Chazay d’Azergues

Le ministre de la ville a visité deux quartiers de la Métropole en renouvellement urbain, et s’est par la suite rendu dans l’une des communes carencées en logements sociaux au niveau régional.


Métropole de Lyon: une visite du ministre de la ville pour le lancement du NPNRU

null
Le ministre se rendait vendredi dans les quartiers de Lyon Mermoz et de Bron Parilly, les tous premiers à démarrer le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) dans la Métropole.
» Patrick Kanner visite Mermoz, Bron Terraillon et Chazay d’Azergues


Le ministre de la Ville sera à Lyon jeudi et vendredi

Le nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU) sera évoqué à cette occasion.


Toit Familial et Cité Nouvelle fusionnent

Les assemblées générales des deux ESH ont voté en décembre l’absorption du Toit Familial par Cité Nouvelle. Le but étant de créer une structure capable de répondre aux enjeux du logement social dans la région.


14.030 logements sociaux créés sur un an dans la Région

Sur un an, 12089 logements sociaux ont été créés hors zone ANRU dans la grande région 14.030 logements sociaux en un an au sein de la Région Auvergne Rhône-Alpes.


L’exposition « Rêveries » au siège de Grand Lyon Habitat

Du 11 janvier au 1er avril 2016, GrandLyon Habitat accueille dans sa galerie d’exposition, les dessins et peintures d’une locataire, Julie Guillon alias « Buibui ».


Vénissieux : Michèle Picard s’inquiète des baisses de dotations

A l’occasion de ses vœux à la presse, la maire de Vénissieux a évoqué les contraintes difficiles en termes budgétaires pour sa commune, notamment sur le nouveau plan de rénovation urbaine.


Un soutien de « Ville durable et solidaire » pour les Buers et Saint Jean

Les deux quartiers de Villeurbanne bénéficieront d’un financement par ce Programme d’investissements d’avenir.


Irigny : « Osmoz », un programme de 31 logements développé par Alila

null
Alila construit un programme d’une trentaine de logements au sein du village historique d’Irigny, destinés à Entreprises Habitat Immobilier et au Toit Familial.
»
Jean-Pierre Roche, Entreprises Habitat Action Logement: « nous aimerions doubler notre production dans les trois ans »
» Hervé Legros, Alila: « Alila a la légitimité dans le logement social et dans le logement intermédiaire »


« Nous aimerions doubler notre production dans les trois ans »

Jean-Pierre Roche est le président d’Entreprises Habitat Action Logement. Il évoque l’opération Osmoz et les objectifs plus globaux du groupe sur la Métropole de Lyon.


« Alila a la légitimité dans le logement social et dans le logement intermédiaire »

Hervé Legros, PDG d’Alila, évoque l’opération Osmoz, dont la pose de première pierre a été effectuée début décembre, mais aussi, plus globalement de l’activité du groupe.


Opac du Rhône : Michel Micoulaz nommé directeur général

null
L’office a confirmé la nomination à sa tête de l’ancien directeur du département développement et aménagement.