Le Conseil Constitutionnel retoque la loi sur le logement

Le Conseil Constitutionnel a décidé de censurer la loi sur le logement social adoptée en début de mois par l’Assemblée.

Le Conseil constitutionnel a annoncé aujourd’hui avoir censuré la loi sur le logement social, qui avait été adoptée de façon définitive par les deux assemblées le 10 octobre dernier. Selon les Sages, c’est lors du premier passage du texte devant le Sénat que la procédure parlementaire a été retoquée.

En effet, c’est la version du texte présentée par le gouvernement qui avait été présenté aux sénateurs en première lecture le 11 septembre dans l’après-midi, alors même que la commission des Affaires économiques s'était réunie le matin pour adopter le texte. Or c’est bien la version du texte de la Commission qui aurait dû être présentée devant la Haute Chambre pour son examen par les sénateurs, selon les membres du Conseil constitutionnel.

La rapidité avec laquelle avait été examiné le texte avait été fustigé par nombre de sénateurs. C’est pourtant le fait que le projet de loi présenté ait été celui du gouvernement et non celui de la Commission qui a été sanctionné par les sages, qui ont invoqué à cet égard le premier alinéa à l'article 42 de la Constitution. Selon ce dernier, « la discussion des projets et des propositions de loi porte, en séance, sur le texte adopté par la commission saisie en application de l'article 43 ou, à défaut, sur le texte dont l'assemblée a été saisie ».

Ayrault critiqué

Les Sages ont ainsi indiqué que la loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social « est contraire à la Constitution », ce qui constitue la dix-septième censure d'une loi par la Cour.

Cette censure avait été annoncé par le ministre Jean-Marc Ayrault, avant même que le Conseil n’ait statué. Ceci a occasionné de nombreuses critiques, obligeant le premier ministre à diffuser un communiqué dans lequel il « rappelle son respect pour l’indépendance des juridictions », et que ses propos ne devaient pas « être interprétés comme l’annonce d’une décision qui n’interviendra que cet après-midi ». Un peu plus tard, le premier ministre a une nouvelle fois fait son mea culpa, en indiquant avoir « peut-être anticipé une décision du Conseil constitutionnel sur une éventuelle annulation de la loi sur le logement".

 » Duflot : "un retard dommageable pour le logement social"






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Nous souhaitons créer un fonds dédié spécifiquement au Grand Lyon »

André Yché est le président du directoire du groupe SNI. Il évoque la place du logement intermédiaire dans les métropoles.


Logement intermédiaire : le groupe SNI amplifie son engagement avec la métropole

La filiale de la Caisse des Dépôts a signé il y a 10 jours un avenant au protocole de Partenariat sur le logement intermédiaire qu’elle lavait signé il y a 3 ans.
» La Duchère : Promélia a inauguré une opération de logements intermédiaires


La Duchère : Promélia a inauguré une opération de logements intermédiaires

La filiale d’Amallia Action Logement a inauguré en avril dernier la résidence « Le Park », une opération de 44 logements intermédiaires dans le quartier du 9ème arrondissement de Lyon.


Lancement du projet Tony Garnier auprès des habitants du 8ème

GrandLyon Habitat a lancé mercredi le Projet Tony Garnier auprès des habitants du quartier des États-Unis, dans le 8ème arrondissement de Lyon


Fin de la rénovation de la résidence « Le Belvédère »

(SDH/LPI)
Cette résidence de 4 immeubles détenue par la SACVL est située à proximité de la montée de l’Observance, dans le 9ème arrondissement de Lyon.
» Eric Lamoulen: « L’Observance n’avait pas fait l’objet de réhabilitation depuis sa création »


Rillieux-la-Pape : Rhône Saône Habitat inaugure «le Haut Bois»

null
La coopérative inaugurait cette résidence de 3 immeubles BBC totalisant 30 logements.


Lyon Métropole Habitat et Linkcity remportent une consultation

L’office public de l’habitat, associé à l’ex-Cirmad, a remporté la consultation organisée par le CROUS pour la conception et la construction d’une résidence de 208 logements


« La maîtrise d’ouvrage directe permet d’adapter la typologie aux besoins »

Cédric Van Styvendael est le directeur général d’Est Métropole Habitat.


Est Métropole Habitat inaugure « Le Clos Sari » à Décines

null
L’office public de l’habitat inaugurait le 26 avril dernier la résidence « Le Clos Sari », dans la commune de l’est lyonnais.
» Laurence Fautra : «je n’attends pas le président de la Métropole pour faire des choses sur Décines»
» Cédric Van Styvendael: « la maîtrise d’ouvrage directe permet d’adapter la typologie aux besoins »


Lyon 2 : Immobilière Rhône-Alpes crée 16 logements sociaux rue Dubois

Le groupe a acquis un immeuble en 2012 auprès de la Métropole de Lyon en bail emphytéotique, et l’a restructuré pour concevoir des logements.


La « rose des sables », un lieu de vie pour les autistes

L’OPAC du Rhône a construit au Bois d’Oingt un établissement qui répond spécifiquement aux besoins des jeunes touchés par ce handicap.


« La seule chose que je payerai pour l’A45, ce sont des avocats pour les recours »

Christophe Guilloteau est le président du conseil départemental du Rhône. Il évoque l’opération « Les Terrasses de Bel Air », et divers sujets, tels que l’aéroport Saint-Exupéry, et l’autoroute A45.


Tarare : pose de la première pierre des «Terrasses de Bel-Air »

null
Spirit Immobilier et l’OPAC du Rhône ont posé la première pierre de cette résidence de 52 logements située dans le quartier de la gare, à Tarare.
»
Bois d’Oingt: la « rose des sables », un lieu de vie pour les autistes construit par l’OPAC


« Routine », une nouvelle exposition chez Grand Lyon Habitat

Du 4 avril au 17 juin 2016, l’office public de l’habitat présente une exposition de Jean-Marc Desmaris, locataire à Lyon 8e.


Un comité interministériel « Égalité et Citoyenneté » à Vaulx-en-Velin

Emmanuelle Cosse et Hélène Geoffroy seront présentes. Gérard Collomb a regretté n’avoir été informé que par la presse de la tenue de ce Comité Interministériel.