Le Conseil Constitutionnel retoque la loi sur le logement

Le Conseil Constitutionnel a décidé de censurer la loi sur le logement social adoptée en début de mois par l’Assemblée.

Le Conseil constitutionnel a annoncé aujourd’hui avoir censuré la loi sur le logement social, qui avait été adoptée de façon définitive par les deux assemblées le 10 octobre dernier. Selon les Sages, c’est lors du premier passage du texte devant le Sénat que la procédure parlementaire a été retoquée.

En effet, c’est la version du texte présentée par le gouvernement qui avait été présenté aux sénateurs en première lecture le 11 septembre dans l’après-midi, alors même que la commission des Affaires économiques s'était réunie le matin pour adopter le texte. Or c’est bien la version du texte de la Commission qui aurait dû être présentée devant la Haute Chambre pour son examen par les sénateurs, selon les membres du Conseil constitutionnel.

La rapidité avec laquelle avait été examiné le texte avait été fustigé par nombre de sénateurs. C’est pourtant le fait que le projet de loi présenté ait été celui du gouvernement et non celui de la Commission qui a été sanctionné par les sages, qui ont invoqué à cet égard le premier alinéa à l'article 42 de la Constitution. Selon ce dernier, « la discussion des projets et des propositions de loi porte, en séance, sur le texte adopté par la commission saisie en application de l'article 43 ou, à défaut, sur le texte dont l'assemblée a été saisie ».

Ayrault critiqué

Les Sages ont ainsi indiqué que la loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social « est contraire à la Constitution », ce qui constitue la dix-septième censure d'une loi par la Cour.

Cette censure avait été annoncé par le ministre Jean-Marc Ayrault, avant même que le Conseil n’ait statué. Ceci a occasionné de nombreuses critiques, obligeant le premier ministre à diffuser un communiqué dans lequel il « rappelle son respect pour l’indépendance des juridictions », et que ses propos ne devaient pas « être interprétés comme l’annonce d’une décision qui n’interviendra que cet après-midi ». Un peu plus tard, le premier ministre a une nouvelle fois fait son mea culpa, en indiquant avoir « peut-être anticipé une décision du Conseil constitutionnel sur une éventuelle annulation de la loi sur le logement".

 » Duflot : "un retard dommageable pour le logement social"






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Pont-de-Claix : le programme « Impulsion » a été inauguré

Ce programme de 118 logements a été inauguré début mai, après 24 mois de travaux.


Après l’élection d’Emmanuel Macron, la CNL réclame des mesures

La Confédération nationale du logement a appelé des mesures rapides et concrètes, dont une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies.


Ouverture de l’APL aux déplacés d’Ukraine

Le gouvernement a fait part de l’ouverture de l’aide personnalisée au logement avec complément familial et des prestations familiales d’entretien aux déplacés d’Ukraine.


Ecully : Alliade Habitat agit pour la végétalisation du quartier des Sources

nullAlliade Habitat agit pour la qualité de vie de ses locataires à travers cette végétalisation, que le bailleur entend opérer sur plusieurs de ses sites au sein de la Métropole.


GrandLyon Habitat met à disposition un local pour « Lyon-Ukraine »

L’office public de l’habitat met à disposition gratuitement à l’association un local de 55 m².


La CNL appelle à « voter massivement »

La confédération nationale du logement a appelé à la mobilisation pour les élections présidentielles.


« AiRT DE FAMILLE », une exposition au coeur de l’ancien siège de la CERA

nullCette première exposition artistique d’économie circulaire participative est organisée à la Part-Dieu au sein de l’ancien siège social de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, avant la transformation de l’immeuble.


Michèle Picard prend des arrêtés contre les expulsions locatives

Comme chaque année, des arrêtés municipaux ont été pris à Vénissieux contre la reprise des expulsions sans solution de relogement, les coupures d’énergie et les saisies mobilières.


La Métropole de Lyon s’engage pour l’accueil des réfugiés ukrainiens sur son territoire

La Métropole de Lyon a indiqué vendredi mettre à disposition de la préfecture du Rhône des terrains, des locaux et des logements pour accueillir des réfugiés.


Une première journée d’échange sur l’habitat inclusif a été organisée

Cette journée a été organisée vendredi 18 mars à l’initiative de la Métropole de Lyon, en présence de la CNSA. Une visite de la résidence « Le petit prince » était organisée.


Corbas : inauguration de la résidence O’Vol

L’immeuble a été construit par le groupe Alila.


UC1 de Bron : la fin du chantier de démolition s’approche

nullUne visite du chantier de démolition de l’ancien bâtiment de 230 mètres de long était organisée en cours de semaine dernière. Une attention particulière est notamment portée à la revalorisation des bétons.


La foncière solidaire du Grand Lyon se transforme en SCIC

La foncière a indiqué se donner « les moyens de ses ambitions », via une transformation statutaire de la foncière en société coopérative d’intérêt collectif.


17.912 logements intermédiaires engagés en 2021

Emmanuelle Wargon a fait part de bons résultats sur ce segment, avec une progression de 34 % sur un an.


Alliade veut initier 2.250 logements en 2022


L’entreprise sociale de l’habitat filiale d’Action Logement organisait ce mardi sa traditionnelle conférence de presse de début d’année visant à tirer un bilan de l’année écoulée.