Le Conseil Constitutionnel retoque la loi sur le logement

Le Conseil Constitutionnel a décidé de censurer la loi sur le logement social adoptée en début de mois par l’Assemblée.

Le Conseil constitutionnel a annoncé aujourd’hui avoir censuré la loi sur le logement social, qui avait été adoptée de façon définitive par les deux assemblées le 10 octobre dernier. Selon les Sages, c’est lors du premier passage du texte devant le Sénat que la procédure parlementaire a été retoquée.

En effet, c’est la version du texte présentée par le gouvernement qui avait été présenté aux sénateurs en première lecture le 11 septembre dans l’après-midi, alors même que la commission des Affaires économiques s'était réunie le matin pour adopter le texte. Or c’est bien la version du texte de la Commission qui aurait dû être présentée devant la Haute Chambre pour son examen par les sénateurs, selon les membres du Conseil constitutionnel.

La rapidité avec laquelle avait été examiné le texte avait été fustigé par nombre de sénateurs. C’est pourtant le fait que le projet de loi présenté ait été celui du gouvernement et non celui de la Commission qui a été sanctionné par les sages, qui ont invoqué à cet égard le premier alinéa à l'article 42 de la Constitution. Selon ce dernier, « la discussion des projets et des propositions de loi porte, en séance, sur le texte adopté par la commission saisie en application de l'article 43 ou, à défaut, sur le texte dont l'assemblée a été saisie ».

Ayrault critiqué

Les Sages ont ainsi indiqué que la loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social « est contraire à la Constitution », ce qui constitue la dix-septième censure d'une loi par la Cour.

Cette censure avait été annoncé par le ministre Jean-Marc Ayrault, avant même que le Conseil n’ait statué. Ceci a occasionné de nombreuses critiques, obligeant le premier ministre à diffuser un communiqué dans lequel il « rappelle son respect pour l’indépendance des juridictions », et que ses propos ne devaient pas « être interprétés comme l’annonce d’une décision qui n’interviendra que cet après-midi ». Un peu plus tard, le premier ministre a une nouvelle fois fait son mea culpa, en indiquant avoir « peut-être anticipé une décision du Conseil constitutionnel sur une éventuelle annulation de la loi sur le logement".

 » Duflot : "un retard dommageable pour le logement social"






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon Métropole Habitat engagé dans le NPNRU, à Saint-Fons et Bron

Bertrand Prade est le directeur de Lyon Métropole Habitat. Il évoque les projets urbains au sein desquels son office est impliqué, comme à Saint-Fons ou à Bron.


Lyon Métropole Habitat, aménageur de deux ZAC majeures dans la Métropole

Lyon Métropole Habitat, aménageur de deux ZAC majeures dans la Métropole


« Sur Mermoz nord et Mermoz sud, nous devrions arriver à 2000 logements »

Christian Coulon est le maire du 8ème arrondissement de Lyon. Il évoque notamment la ZAC Mermoz.


« Notre objectif de production est de 200 logements »

Marc Gomez est le directeur général de Dynacité. Il évoque l’opération « Le Patio de Jade », dans le 8ème arrondissement de Lyon, mais aussi ses objectifs dans la Métropole et les opérations du groupe dans le Grand Lyon, et notamment à Rillieux-la-Pape.


Alila et Dynacité posent la 1ère pierre de la résidence « Le Patio de Jade »

null
Le promoteur et l’office public de l’habitat ont posé vendredi la première pierre de ce programme, situé dans le 8ème arrondissement de Lyon.
» Marc Gomez, DG de Dynacité: « notre objectif de production est de 200 logements »
» « Sur Mermoz nord et Mermoz sud, nous devrions arriver à 2000 logements »


La CERA et Finances & Pédagogie signent 2 conventions avec des bailleurs

La Caisse d’Epargne Rhône Alpes et l’association Finances & Pédagogie, dont elle est le mécène, ont signé deux conventions avec des bailleurs sociaux et Unis Cité.


Action Logement accompagne les alternants du secteur de la chimie

A l’occasion de la pose de la première pierre de la résidence Yves Chauvin, Xavier Gros, président d’Alliade Habitat a rappelé l’accompagnement d’Action Logement à l’égard des alternants du secteur de la chimie.


La résidence Yves Chauvin va loger des alternants de la chimie

null
Alliade a posé le 25 octobre à Villeurbanne la première pierre de cette résidence de 104 logements, dont une part importante d’entre eux sera destinée aux alternants de la chimie et aux jeunes actifs.
» Action Logement accompagne les alternants du secteur de la chimie
» Gervais Bussière, un PUP réalisé avec Vinci et Kaufman&Broad


Le gouvernement modifie le calcul du taux du Livret A

L’exécutif a annoncé ce mercredi une réforme de la formule de calcul du taux du livret A.


Le maire de Rillieux-la-Pape veut profiter du NPNRU pour faire muer sa ville

2.000 logements qui vont être lancés durant le mandat d’Alexandre Vincendet, qui veut profiter du nouveau programme de renouvellement urbain.


Meyzieu : Vilogia inaugure « Le Duo »

duo_meyzieu_3
Le groupe inaugurait vendredi 21 octobre cette résidence de 49 logements en présence du sénateur-maire de Meyzieu, Michel Forissier, et du préfet délégué à l’égalité des chances, Xavier Inglebert.


Lyon 8 : GrandLyon Habitat commercialise « Le Perla Rosa »

Depuis le 17 octobre, l’office public de l’habitat a mis en vente une résidence en accession sociale à la propriété, dans le quartier des États-Unis.


Max Vincent regrette l’absence de prise en compte de l’accession sociale

Malgré les efforts financiers réalisés par les communes pour la construction de logements en accession sociale, ceux-ci ne sont pas pris en compte dans les quotas de logements sociaux.
» Limonest : Alliade a inauguré la résidence La Bruyère


Limonest : Alliade a inauguré la résidence La Bruyère

null
Le groupe inaugurait le 5 octobre dernier cette résidence de 25 logements locatifs sociaux sur la commune.
» 80% des logements sont occupés par des salariés d’entreprise »
» Max Vincent regrette l’absence de prise en compte de l’accession sociale


« 80% des logements sont occupés par des salariés d’entreprise »

Patrice Tillet est le directeur général d’Alliade Habitat. Il évoque la construction de la résidence « La Bruyère ».