Le Conseil Constitutionnel retoque la loi sur le logement

Le Conseil Constitutionnel a décidé de censurer la loi sur le logement social adoptée en début de mois par l’Assemblée.

Le Conseil constitutionnel a annoncé aujourd’hui avoir censuré la loi sur le logement social, qui avait été adoptée de façon définitive par les deux assemblées le 10 octobre dernier. Selon les Sages, c’est lors du premier passage du texte devant le Sénat que la procédure parlementaire a été retoquée.

En effet, c’est la version du texte présentée par le gouvernement qui avait été présenté aux sénateurs en première lecture le 11 septembre dans l’après-midi, alors même que la commission des Affaires économiques s’était réunie le matin pour adopter le texte. Or c’est bien la version du texte de la Commission qui aurait dû être présentée devant la Haute Chambre pour son examen par les sénateurs, selon les membres du Conseil constitutionnel.

La rapidité avec laquelle avait été examiné le texte avait été fustigé par nombre de sénateurs. C’est pourtant le fait que le projet de loi présenté ait été celui du gouvernement et non celui de la Commission qui a été sanctionné par les sages, qui ont invoqué à cet égard le premier alinéa à l’article 42 de la Constitution. Selon ce dernier, « la discussion des projets et des propositions de loi porte, en séance, sur le texte adopté par la commission saisie en application de l’article 43 ou, à défaut, sur le texte dont l’assemblée a été saisie ».

Ayrault critiqué

Les Sages ont ainsi indiqué que la loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social « est contraire à la Constitution », ce qui constitue la dix-septième censure d’une loi par la Cour.

Cette censure avait été annoncé par le ministre Jean-Marc Ayrault, avant même que le Conseil n’ait statué. Ceci a occasionné de nombreuses critiques, obligeant le premier ministre à diffuser un communiqué dans lequel il « rappelle son respect pour l’indépendance des juridictions », et que ses propos ne devaient pas « être interprétés comme l’annonce d’une décision qui n’interviendra que cet après-midi ». Un peu plus tard, le premier ministre a une nouvelle fois fait son mea culpa, en indiquant avoir « peut-être anticipé une décision du Conseil constitutionnel sur une éventuelle annulation de la loi sur le logement ».

 » Duflot : « un retard dommageable pour le logement social »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Pourquoi les HLM font de la gestion active de la dette ? Nous ne comprenons pas»

La CLCV a récemment publié 67 rapports d’inspection du logement social émanant de la Miilos. Pour le délégué général de la confédération, cela pose des questions de gouvernance, notamment sur la question du recours à des emprunts dits toxiques.


Grand Lyon Habitat maitrise son endettement

Grand Lyon Habitat a été contraint de démentir dans la semaine certaines informations sur des emprunts toxiques. Le bailleur a immédiatement fait un point sur son endettement, et indiqué ne pas avoir de tels emprunts.


Lyon 3: pose de première pierre pour Arterra


Situé sur l’emprise foncière de l’ex-friche RVI, le programme immobilier porté par Grand Lyon Habitat comprend une résidence de 21 logements sociaux, et une bibliothèque de plus de 1000 m2.


La CLCV pointe la gestion de certains bailleurs sociaux

L’association de consommateurs a fait état ce mercredi dans des rapports de la mauvaise gestion de certains acteurs du secteur.


Des appartements d’instituteurs transformés par Alliade

Alliade Habitat réalise dans plusieurs arrondissements de Lyon la transformation d’anciens appartements d’instituteurs en logements sociaux à destination des familles.


Grand Lyon Habitat : Olivier Brachet succède à Yvon Deschamps

Le vice-président du Grand Lyon est depuis juin le nouveau président de l’office public de l’habitat.


Habitat et Humanisme : nouvelle ouverture de capital pour la foncière

La société Foncière d’Habitat et Humanisme va réaliser une nouvelle augmentation de capital de 18M€, soit 4M€ de plus qu’en 2013.


« Répondre aux enjeux de l’est de l’agglomération »

Cédric Van Styvendael est le directeur général d'Est Habitat. (SDH/LPI)
Cédric Van Styvendael est le directeur général d’Est Métropole Habitat. Il évoque avec nous le rapprochement entre Porte des Alpes Habitat et Villeurbanne Est Habitat.
» Réhabilitation : un coût de 30.000 à 50.000 euros par logement


La réhabilitation de la résidence Desaix réalisée par l’OPAC et Alliade

La réhabilitation de la résidence est menée de concert par ces deux importants acteurs du logement. Lyon Part Dieu ne doit pas se résumer à un quartier d’affaires. Il doit, pour éviter d’être assimilé à un simple lieu de transit, également intégrer une certaine mixité des fonctions : les commerces, les services, les activités et l’équipement […]


Sandrine Briet, nouvelle gérante d’Equature

Cette femme de 42 ans va ainsi diriger cette filiale des services immobiliers du groupe Amallia. Sandrine Briet, 42 ans, est depuis le 30 juin la nouvelle dirigeante d’Equature, la filiale du groupe Amallia dédiée aux services de l’immobilier. Elle secondait jusqu’ici Isabelle Paglia, l’ancienne dirigeante, sur les activités de gestion locative, syndic de copropriété, […]


La résidence « Le Belvédère » inaugurée

Anne-Sophie Panseri présidente d’Immobilière Rhône-Alpes, a inauguré vendredi un programme de 38 logements sociaux mis en location le 12 juin dans le cadre du projet d’aménagement du site de l’ancien hôpital Debrousse.


Guy Hoquet soutient Habitat et Humanisme

Le réseau Guy Hoquet a remis fin juin à l’association présidée par Bernard Devert un chèque de 27 487 euros.


Est Métropole Habitat : visites de chantiers à Vaulx-en-Velin et Saint-Priest

Est Métropole Habitat a présenté ces dernières semaines les nouvelles équipes de proximité de son territoire.


« Les locataires sont au centre du projet de la SACVL »

lamoulen_bochard2Eric Lamoulen, le directeur général de la SACVL, et Bernard Bochard, son président, répondent à l’occasion de l’opération « La ruée vers l’appart » aux questions de Lyon Pôle Immo.


Isabelle Rueff, nouvelle présidente de l’ARRA HLM

L’assemblée générale de l’ARRA HLM, qui regroupe 84 organismes d’habitat social rhônalpins, a élu Isabelle Rueff, la directrice générale de l’OPAC de l’Isère, à la présidence de l’organisme.