Le Conseil Constitutionnel retoque la loi sur le logement

Le Conseil Constitutionnel a décidé de censurer la loi sur le logement social adoptée en début de mois par l’Assemblée.

Le Conseil constitutionnel a annoncé aujourd’hui avoir censuré la loi sur le logement social, qui avait été adoptée de façon définitive par les deux assemblées le 10 octobre dernier. Selon les Sages, c’est lors du premier passage du texte devant le Sénat que la procédure parlementaire a été retoquée.

En effet, c’est la version du texte présentée par le gouvernement qui avait été présenté aux sénateurs en première lecture le 11 septembre dans l’après-midi, alors même que la commission des Affaires économiques s'était réunie le matin pour adopter le texte. Or c’est bien la version du texte de la Commission qui aurait dû être présentée devant la Haute Chambre pour son examen par les sénateurs, selon les membres du Conseil constitutionnel.

La rapidité avec laquelle avait été examiné le texte avait été fustigé par nombre de sénateurs. C’est pourtant le fait que le projet de loi présenté ait été celui du gouvernement et non celui de la Commission qui a été sanctionné par les sages, qui ont invoqué à cet égard le premier alinéa à l'article 42 de la Constitution. Selon ce dernier, « la discussion des projets et des propositions de loi porte, en séance, sur le texte adopté par la commission saisie en application de l'article 43 ou, à défaut, sur le texte dont l'assemblée a été saisie ».

Ayrault critiqué

Les Sages ont ainsi indiqué que la loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social « est contraire à la Constitution », ce qui constitue la dix-septième censure d'une loi par la Cour.

Cette censure avait été annoncé par le ministre Jean-Marc Ayrault, avant même que le Conseil n’ait statué. Ceci a occasionné de nombreuses critiques, obligeant le premier ministre à diffuser un communiqué dans lequel il « rappelle son respect pour l’indépendance des juridictions », et que ses propos ne devaient pas « être interprétés comme l’annonce d’une décision qui n’interviendra que cet après-midi ». Un peu plus tard, le premier ministre a une nouvelle fois fait son mea culpa, en indiquant avoir « peut-être anticipé une décision du Conseil constitutionnel sur une éventuelle annulation de la loi sur le logement".

 » Duflot : "un retard dommageable pour le logement social"






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Rillieux-la-Pape : opération d’accession sociale par l’OPAC du Rhône

L’Opac du Rhône a lancé la commercialisation de 26 logements en accession sociale à la propriété dans la ville située au nord de Lyon.


Dardilly : une résidence de 10 logements sociaux inaugurée

Une résidence destinée aux séniors a été inaugurée jeudi dans la ville du nord-ouest de Lyon.


Première opération à Lyon pour Alila

Alila a posé mercredi la première pierre d’une résidence sur Lyon Gerland, dans le septième arrondissement de Lyon.


Est Métropole Habitat organise une Journée de débarrassage solidaire

L’office public communautaire convie tous les habitants du quartier Bel-Air à Saint-Priest pour ce temps qui vise à découvrir le nouveau dispositif TRIauLOGIS de valorisation des encombrants.


«Notre objectif : être le leader dans le logement conventionné et intermédiaire»

null
Hervé Legros est le président d’Alila. Il fait un bilan de l’année 2014 pour son groupe et détaille ses ambitions pour les prochaines années.


Ycone comptera des logements sociaux en démembrement de propriété

Ycone comptera un quota de logements sociaux, bien que celle-ci ne soit pas soumise à une obligation en la matière.


Production de logements : « on ajoute du déficit au déficit »

Le Directeur Adjoint de la Fondation Abbé Pierre, Joaquim Soares, a, à l’occasion de la présentation du rapport sur la mal logement en Rhône-Alpes, fait un point général sur le mal logement en France.


Rhône-Alpes: 70.000 personnes privées de domicile personnel

Lors de la présentation de son 20ème rapport sur le mal logement en France, l’agence Rhône-Alpes de la fondation Abbé Pierre a présenté son 7ème éclairage régional.


La Fondation Abbé Pierre dresse un état du mal logement en Rhône-Alpes

null
C’est ce mardi que la fondation Abbé Pierre en Rhône-Alpes présentait le vingtième rapport sur le mal-logement en France, accompagné d’un éclairage sur la situation dans la région.
» Rhône-Alpes: 70.000 personnes privées de domicile personnel
» Production de logements : « on ajoute du déficit au déficit »


4 bailleurs sociaux ont créé « Alis » pour optimiser le cout des logements

null
Alliade Habitat, Logirem, ICF Habitat et groupe SNI se sont associés pour produire des logements de qualité dans des délais raccourcis, avec une optimisation de leur cout.


Grand Lyon Habitat: la matinale sur le parcours résidentiel est en ligne

La dernière matinale sur le parcours résidentiel dans le logement social est en ligne.


SCIC Habitat Rhône-Alpes : 305 acquisitions en 2014

La SCIC Habitat Rhône-Alpes a en outre indiqué avoir réalisé 383 mises en chantier de logements l’an dernier.


Lyon : le conseil a examiné un déclassement impasse Victor Hugo

Le conseil municipal de Lyon a examiné lundi le déclassement du domaine public d’un terrain communal situé dans l’impasse Victor Hugo.


Lyon 1: Immobilière Rhône-Alpes livre 16 logements

Le groupe Immobilière 3F a indiqué avoir livré 466 logements sociaux livrés en février sur 17 opérations.


Catherine Panassier devient présidente de Grand Lyon Habitat

null
Celle-ci succède à Olivier Brachet, suite à sa désignation par le conseil d’administration du 16 mars 2015.