Le parc locatif social a augmenté de 1.7% en 2011

Le parc des bailleurs sociaux a augmenté l’an dernier et compte désormais 4 652 300 logements.

Le CGDD a fait part aujourd’hui de son étude annuelle sur le parc locatif social. Celle-ci analyse chaque année l’évolution du parc, tant d’un point de vue quantitatif que qualitatif. Au premier janvier 2012, le parc locatif des bailleurs sociaux comptait ainsi, selon celle-ci 4 652 300 logements. Il progresse ainsi de 1,7 % sur un an.

Sur ces logements, 4 477 000 sont offerts à la location soit une augmentation de 3% par rapport au premier janvier 2011. En revanche, 73 200 logements sont vides. En outre, 87 300 logements ont été mis en service durant l’année 2011, à 90 % neufs.

Sur un an, on notera que 39 400 logements sont sortis du parc, que 21 700 ont été démolis et que 11 800 ont été vendus. Au final, au premier janvier 2012, la proportion de logements vacants est stable par rapport à l’année dernière, 3,2 %. Aussi, en 2011 comme en 2010, un logement sur dix a fait l’objet d’un emménagement.

Rhône-Alpes, 10% du parc

D’un point de vue géographique, le parc s’est développé dans toutes les régions, excepté en Franche Comté, où de nombreux logements ont été démolis. En Rhône-Alpes, ce sont 11500 qui ont été mis en service en 2012, à 83% neufs. Mais c’est le parc de Midi- Pyrénées qui continue, lui, d’évoluer en très forte hausse (+ 4,3 % l’année précédente). Au total, la région Rhône-Alpes concentre 10 % du parc, soit une proportion équivalente à la taille de Rhône-Alpes dans la population française. En revanche, elle fait l’objet d’importantes mises en services, puisque les 11500 mises en services représentent 13% des 87 200 logements mis en service en France, lesquelles représentent 1,9 % du parc locatif des bailleurs sociaux.

On notera que les PLUS représentent 60 % des nouveaux logements mis en services. Pourtant, ce financement n’est à l’origine que de 9 % de l’ensemble du parc. Les logements appartenant aux ESH (48 %) sont les plus répandus devant les OPH (34 %). Ces derniers sont toutefois la catégorie d’organisme la plus répandue dans l’ensemble du parc.

Le loyer en hausse de 3.3% en Rhône-Alpes

On notera que la vacance concerne quelques régions. Elle est ainsi près de deux fois supérieure à la moyenne nationale en Bourgogne, Franche-Comté et dans le Limousin (entre 7% et 6.2%). En revanche, elle est faible dans le Nord-Pas-de-Calais et en Île-de- France (2% et 2.3%).

Entre 2011 et 2012, l’augmentation du loyer mensuel a été de 2.7%, passant de 5,46 euros par mètre carré à 5,61 euros. « Un quart des loyers moyens sont inférieurs à 4,5 €/m² et un quart sont supérieurs à 6,2 €/m² » note le CGDD. De manière général, les loyers moyens des logements non conventionnés s’avèrent supérieurs en moyenne de 1,7 €/m2 à ceux du parc conventionné.

Sur la seule région Rhône-Alpes, le loyer moyen par m² a progressé de 3.3%. Même si il rattrape la moyenne nationale, en progressant de 3.3%, il reste néanmoins un peu inférieur à celui-ci, à 5.5 euros. Dans la région, la proportion de logements dont le loyer moyen est inférieur à 4.5 euros est de 26%, tandis que celle dont le loyer moyen est supérieur à 6.20 euros par m2 est de 24%.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Est Métropole Habitat distribue des paniers repas aux étudiants

Cette opération a lieu ce samedi auprès des étudiants de 16 résidences étudiantes de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin et Vénissieux.


La démolition de la barre Monmousseau, acte majeur du NPNRU à Vénissieux

Ce vendredi 2 avril était un jour majeur pour le plateau des Minguettes, à Vénissieux. La barre Monmousseau a en effet été détruite par implosion à Vénissieux. Une opération qui s’inscrit dans le NPNRU 2020/2030.


Action Logement a lancé le 3ème AMI de l’opérateur national de vente

Les deux premiers appels à manifestation d’intérêt, lancés en juillet 2018 et septembre 2019 avaient permis l’acquisition de 3.433 logements répartis en 94 biens.


Pour la relance de la production, CDC Habitat lance un appel à projet

CDC Habitat a indiqué mercredi lancer un appel à projets pour la relance de la production de logements sur la période 2021-2022.


Les conventions d’utilité sociale des 3 OPH métropolitains ont été signées

La signature a eu lieu mercredi au Grand Lyon entre la secrétaire générale de la préfecture du Rhône et le vice-président de la Métropole de Lyon.


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.


Un accord de relance de 216 M€ signé entre l’État et la Métropole

L’État et la Métropole de Lyon ont identifié des mesures qu’ils se donnent pour objectif de cofinancer ensemble en 2021 et 2022.


Action Logement lance un appel à projets pour le financement d’OFS

Pour financer des organismes de foncier solidaire, le groupe paritaire a décidé de lancer un appel à projet.


Protocole pour atteindre l’objectif de production de logements sociaux

Pour relever le défi de produire 250.000 logements sociaux en deux ans, Emmanuelle Wargon, le mouvement HLM, la Banque des territoires et Action Logement ont signé un protocole d’engagements.


La programmation d’Alliade Habitat a été impactée par la Covid en 2020

La direction de la filiale d’Action Logement a, en début de mois, dressé un bilan de son activité l’année dernière.


«Le navire Opac est robuste. Il tient bien la mer »

nullXavier Inglebert est le nouveau directeur général de l’Opac du Rhône. SAC avec Loire Habitat, diversification des sources de financement, nouvelle convention d’utilité sociale avec l’Etat: nous évoquons avec lui les enjeux de l’office public de l’habitat du département du Rhône.


Réforme de la loi SRU : le Sénat lance une consultation des maires

Cette consultation se tiendra sur son site internet.


L’Opac du Rhône devient organisme de foncier solidaire

nullL’office veut par ce biais devenir un acteur incontournable de l’accession sociale à la propriété.


«La VEFA et la maîtrise d’ouvrage directe sont très complémentaires»

Nicolas Bouzou, directeur du cabinet d’études économiques et de conseil Asterès, commente une étude que sa structure a réalisée pour Alila : « La Vefa et le logement social : plus de mixité et plus d’efficacité économique ».


La VEFA a des prix de revient inférieurs à la maîtrise d’ouvrage directe

nullLe cabinet d’études économiques Asterès a récemment étudié, sur un demande du promoteur Alila, l’impact de la Vefa pour répondre aux besoins en matière de logement, notamment social.